Medadom lève 40 millions d’euros pour déployer des bornes de téléconsultation sur le territoire

La start-up française Medadom a annoncé le 30 novembre dernier avoir bouclé un tour de table de 40 millions d’euros. Les fonds permettront de mailler l’intégralité du territoire par son réseau de bornes et cabines médicales télé-connectées.

Nathaniel Bern, Elie Dan Mimouni et Charles Mimouni

Nathaniel Bern, Elie Dan Mimouni et Charles Mimouni.

Fondée en 2017 par Nathaniel Bern, Elie Dan Mimouni et Charles Mimouni, la jeune pousse française spécialisée en télémédecine Medadom a annonce une levée de fonds de 40 millions d’euros. Avec ce financement, Medadom souhaite développer son offre sur le territoire national afin de lutter contre les déserts médicaux et l’engorgement des urgences.

Grâce à l’application mobile et au site web, le patient nécessitant une consultation pour des soins non programmés est directement mis en relation avec un professionnel de santé. Il est également possible de réaliser sa téléconsultation dans l’une des 650 officines de l’hexagone équipées de la borne Medadom et de sa gamme d’outils médicaux connectés.

Medadom à l’ADN résolument médical et digital a pour objectif d’équiper d’une cabine ou d’une borne les écoles, les mairies, les entreprises, ainsi que les communes dont l’offre de soins ne peut pas couvrir les demandes. Medadom collabore avec les médecins sur tout le territoire pour répondre aux besoins grandissants des français dans le cadre de leur parcours de soins non-programmés.

La solution technique apportée par la téléconsultation bénéficie aux patients et aux professionnels de santé en limitant la propagation du virus et en démocratisant l’accès aux soins. Medadom est une alternative aux urgences en permettant au patient d’obtenir une réponse quasi immédiate à sa demande de consultation, peu importe sa localisation, tout en bénéficiant du tiers payant.

La levée de fonds de 40 millions d’euros permettra à Medadom de mailler l’intégralité du territoire par son réseau de bornes et cabines médicales télé-connectées : près de 25 000 dispositifs sont en préparation de déploiement d’ici 2024. Dans le cadre de la poursuite de sa croissance, Medadom prévoit également de recruter près de 250 salariés.

Ce déploiement d’une offre de soins digitalisée et territorialisée est unique en France. Il permettra de répondre au plus près aux demandes de soins des patients, dans les territoires, et ce conformément à la règlementation et aux souhaits des pouvoirs publics. Ainsi, les patients seront pris en charge dans le respect des différents avenants aux conventions médicales, et pourront être réintégrés au sein du parcours de soins.

Alors que le nombre de médecins baisse fortement, l’accès aux soins pour tous et partout sur le territoire est plus que jamais au cœur des préoccupations des Français. Beaucoup de praticiens arrivent aujourd’hui à l’âge de la retraite et les nouvelles générations ne sont pas assez nombreuses pour compenser ces départs. Pour les patients, ceci se traduit par des difficultés croissantes à trouver un médecin traitant. Ceux qui en disposent obtiennent difficilement des consultations sans rendez-vous et voient dans tous les cas les délais d’attente s’allonger.

Medadom propose ainsi une offre globale de télémédecine pour répondre à cette problématique majeure. Avec ses bornes et ses cabines de téléconsultation, c’est de plus une offre de consultation rapide et facile d’accès.

Nathaniel Bern et Elie Dan Mimouni déclarent : « Medadom est en première ligne pour lutter contre les déserts médicaux. Nous déployons notre modèle d’accès aux soins territorial pour être au plus près des patients, où qu’ils se trouvent sur le territoire. Engagés dans les enjeux sanitaires et sociétaux du moment, cette levée de fonds va nous permettre de devenir le leader de la téléconsultation en France. »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero nec nunc quis, id pulvinar ut accumsan eget