RDS lève 4 millions d’euros financer les premiers essais cliniques de son patch connecté MultiSense

Pour faciliter le suivi des patients à risque de complications post-opératoires, la start-up RDS a mis au point un mini-patch connecté équipé de plusieurs capteurs. RDS vient d’annoncer une levée de 4 millions d’euros pour financer les premiers essais cliniques validant son prototype Multisense.

Le mini-patch connecté Multisense développé par RDS.

Le mini-patch connecté Multisense développé par RDS.

Alors que plus de 60 millions de chirurgies sont pratiquées chaque année en Europe et aux Etats-Unis sous anesthésie générale, RDS développe un mini-patch connecté qui facilite le suivi des patients à risque. MultiSense® est un mini-patch connecté, développé à Strasbourg par la société RDS. Ce mini-patch est équipé de cinq capteurs (respiratoire, température cutanée, électrocardiogramme, photopléthysmographie et accéléromètre) qui permettent de mesurer en temps réel une dizaine de paramètres cardio-respiratoires vitaux de qualité clinique.

Ce dispositif, quand il sera commercialisé, permettra en particulier de faciliter et de sécuriser le suivi des patients à risque de complications postopératoires. L’objectif : accélérer le retour des patients chez eux tout en bénéficiant d’une surveillance de qualité hospitalière.

Le mini-patch est installé sur le torse du patient qui se voit également remettre un smartphone connecté via Bluetooth au dispositif. Celui-ci permet, via une application dédiée, de mesurer et de transmettre en continu aux médecins et soignants les paramètres vitaux du patient. L’équipe médicale peut ainsi suivre en temps réel, 24/24, l’évolution des paramètres mesurés. Elle est alertée dès qu’un des paramètres dépasse les seuils normaux. Le patch est léger, flexible et confortable, résiste à l’eau (si on ne l’immerge pas) et dispose d’une autonomie de plus de 5 jours grâce à une petite batterie intégrée qui peut au besoin être remplacée.

En partenariat avec l’IHU de Strasbourg, RDS a déjà obtenu l’autorisation de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé) pour la réalisation de premiers essais cliniques en vue d’une mise sur le marché. Afin de sécuriser le lancement de ces essais, RDS vient de boucler une première levée de fonds privés et institutionnels de 3M€, réunissant un tour de table comprenant des investisseurs européens, américains et asiatiques. A ce tour d’amorçage s’ajoute près de 1M€ de financements publics non dilutifs grâce au soutien de Bpifrance et de la Région Grand Est, accélérés par la sélection de RDS en juillet 2020 comme lauréat du prestigieux concours national i-Lab.

RDS bénéficie aussi du soutien du Ministère des Armées, via l’Agence de l’Innovation de Défense, dans le cadre de l’appel à projets de solutions innovantes pour lutter contre la COVID-19 lancé en mars 2020. Le patch MultiSense® est en effet un outil très intéressant pour assurer le suivi de patients à risque de détresse respiratoire.

Cette opération marque la clôture d’un premier cycle stratégique, avec le transfert de ce projet, initialement démarré aux Etats-Unis (à Palo-Alto), au sein de l’environnement clinique de l’IHU de Strasbourg et de l’IRCAD. RDS est un des projets du programme Territoires Santé de Demain (TSD) de l’Eurométropole de Strasbourg, dont l’objectif est d’accompagner le développement de solutions innovantes en matière de prévention, de santé de proximité et de prise en charge des patients les plus à risque.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

consectetur elit. eleifend tempus quis, porta.