VillageAwards2022 : les plus belles collaborations « start-up/grands groupes »

Le jeudi 30 juin au soir, le Village by CA Paris organisait la cinquième édition des Village Awards 2022, en partenariat avec Les Echos Entrepreneurs et Alliancy. Une grande soirée où étaient distinguées les meilleures coopérations start-up/grands groupes. Tour d’horizon des lauréats !

Il y avait foule, dont de nombreux jeunes entrepreneur.e.s, à la cérémonie des Village Awards ce soir d’été du 30 juin rue La Boétie à Paris, animée par Fabrice Marsella, CEO du Village by CA Paris. « Cette année encore, nous avons reçu de nombreux dossiers de candidature venant de toute la France, d’Italie et du Luxembourg. Une belle preuve du dynamisme des entrepreneurs et de la volonté des grands groupes à travailler avec eux ! Au Village by CA, nous sommes fiers d’encourager les collaborations autour de projets qui ont du sens, un impact positif sur l’environnement et la société », a-t-il souligné.

Objectif de la soirée : faire découvrir et récompenser (parmi les neuf duos finalistes), les plus belles histoires de collaboration start-up/grands groupes dans quatre catégories :

  1. la coopération startup/grand groupe la plus efficace (parmi celles qui ne se limitent pas au POC et qui ont dépassé les attentes initiales des deux parties).
  2. la coopération startup/grand groupe la plus inattendue (ils n’étaient pas faits pour se rencontrer et pourtant…)
  3. la mention spéciale du jury
  4. et le prix du public (vote en direct pendant la cérémonie).

1/ LA PLUS EFFICACE : Neoratech + Vinci Energies

NEORATECH + VINCI ENERGIES

La start-up Neoratech, fondée à Troyes (Aube) par Mathias Arbet-Pont et Thomas Cazor, transforme les appareils des techniciens travaillant sur zone de danger en les dotant d’équipements de protection individuelle et de technologies embarquées. Un projet qui a convaincu Vinci Energies, le secteur du BTP étant le plus touché par les accidents liés à l’électricité (29 % des accidents du travail électriques, 3 % des accidents du travail sont mortels, soit 10 fois plus par rapport aux autres accidents ordinaires).

La rencontre s’est faite dans le cadre du programme d’incubation Startup Seed du dispositif Léonard du groupe Vinci en janvier 2021. L’objectif désormais est d’équiper dès 2023 les électriciens de Vinci Energies en France de CheckGlove, des gants avec un boîtier intégré, et de CheckHelmet, des casques avec visière comprenant un affichage tête haute, puis à terme les 6 600 opérateurs dans le monde.

Un autre projet est actuellement à l’étude pour intégrer l’intelligence artificielle afin de reconnaître les zones de danger en vision tête haute. De quoi intéresser aussi l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) car ces solutions peuvent intéresser toute la profession.

Les deux autres finalistes

  • Depuis 2020, Natup et Veragrow collaborent pour apporter les bienfaits des vers de terre aux sols agricoles. Le projet Ver’Repair est un programme de revitalisation des sols et biostimulation des cultures adapté aux différents sols et pratiques agricoles. Cette collaboration s’est concrétisée par un appel à projets européen Feader collaboratif portant sur des expérimentations à tailles réelles en plein champs et des discussions autour d’un partenariat commercial.
  • La direction Data du Groupe TF1 utilise la solution de la start-up Vokse pour améliorer les recommandations de vidéos sur MyTF1 en assurant la qualité et l’efficacité des recommandations du contenu. L’amélioration et l’automatisation de ces processus de gestion de la qualité des données permettent de réduire l’impact sur l’infrastructure des systèmes d’information. L’objectif est désormais d’étendre cette solution à d’autres départements du Groupe TF1 ainsi qu’à de nouvelles entreprises.

2/ LA PLUS INATTENDUE : FULLSOON + ACCOR

 FULLSOON + ACCOR

DR

Fullsoon, start-up créée début 2022 par Hassan-Ali Chaudhary (au centre sur la photo) et ses deux sœurs Misba et Tayeba, a développé un algorithme prédictif basé sur l’intelligence artificielle en vue de réduire le gaspillage alimentaire (+ de 10 millions de tonnes de nourriture gaspillée chaque année en France) dans les restaurants, notamment du géant hôtelier Accor.

Après avoir pitché auprès du pôle Innovation du groupe, Fullsoon a reçu un financement de 150 000 euros et surtout le mentorat de Damien Perrot, Global Senior Vice-President Design & Innovation du groupe, qui a accompagné cette jeune entreprise familiale. Vendu sur abonnement, la start-up anticipe la fréquentation, les repas commandés… ce qui va jusqu’à la gestion des approvisionnements et les besoins en personnel, le tout en tenant compte de paramètres connexes comme la météo, les événements festifs… et bien entendu, les données cumulées du restaurant.

Les deux autres finalistes

  • En 2018, au cours d’un colloque sur l’acoustique automobile, une rencontre entre experts d’Acoudesign et de l’équipementier Trèves a permis d’échanger autour d’innovations communes avec des savoir-faire complémentaires. Grâce à cette collaboration, un ensemble de solutions techniques audio et acoustiques pour la mobilité de demain a vu le jour.
  • La Fabrique à Neurones a développé pour Pôle Emploi un parcours pour former les demandeurs d’emploi éloignés de la formation à apprendre, et leur redonner confiance en leur capacité, grâce aux neurosciences. Ce programme expérimental sur deux ans ouvre la voie à un nouveau type de formation transversale en intervenant en amont d’un parcours de formation.

3/ Mention spéciale du jury : BLUE FROG ROBOTICS + Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports

Rodolphe Hasselvander

Buddy (ici en photo avec Rodolphe Hasselvander, son inventeur)
DR

Buddy (ici en photo avec Rodolphe Hasselvander, son inventeur), le minirobot de compagnie – 56 cm de hauteur ! – permettra aux enfants hospitalisés d’assister aux cours en temps réel par télé-présence. A terme, l’objectif de cette collaboration est de mettre 1 750 « Buddy » à disposition, pour les élèves touchés par des maladies somatiques, graves et de longue durée.

Ce dispositif d’inclusion scolaire (programme TEDi), inédit à l’échelle mondiale (4 000 kits de télé-présence -robots et équipement de pilotage du robot pour l’élève), favorise déjà l’inclusion scolaire de plus de 2 000 élèves empêchés. Soutenu par le professeur Albert-Claude Benhamou, à l’origine de ce déploiement avec le ministère de l’Education nationale, le marché total pour la start-up parisienne atteint une valeur de 10 millions d’euros. De quoi passer à l’industrialisation pour Blue Frog Robotics (une vingtaine de salariés et des embauches prévues) et ce après des années de R&D et de production ponctuelle.

Les deux autres finalistes

  • La collaboration entre Handsome et Crédit Agricole Payment Services a pour objectif de proposer aux clients déficients visuels de la banque, une solution de paiement par carte qui leur simplifie le quotidien et leur redonne de l’autonomie grâce à un système de synthèse vocale des messages du terminal de paiement, via un canal sécurisé en Bluetooth, pour faire entendre ou voir les informations du terminal de paiement.
  • Depuis 2020, Cora France, grâce à Sourdline Developpement, a rendu son service téléphonique accessible aux personnes déficientes auditives, et mis en place des actions régulières de sensibilisation en interne auprès de ses collaborateurs. Ainsi, une personne sourde peut échanger avec un conseiller Cora via une tablette connectée à un opérateur Sourdline en Langue des Signes Française (POC à Reims).

4/ Pour le 4ème prix, celui du « public », l’assistance a pu voter en direct via un QR code accessible pendant la soirée. Au total, plus de 497 votes ont été récoltés, dont plus de 29 % pour Fullsoon et Accor et 28 % (à une voix près) pour Handsome et Crédit Agricole Payment Services.

LES SIX MEMBRES DU JURY, AUQUEL ALLIANCY PARTICIPAIT !

Guillaume Clere, co-fondateur de Reverto et lauréat du prix « Coopération Inattendue » 2021


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.