Le téléphone mobile, acteur du changement

Cela fait quelques années que le téléphone portable s’est profondément inscrit dans les habitudes d’achat des consommateurs. La consultation d’achats se fait depuis son canapé, en attendant le bus ou sur son application préférée. Si ces nouveaux usages ont redéfini le rôle du mobile dans l’acte d’achat ces dernières années, son explosion est encore devant nous !

> Découvrez le « Cahier spécial : le futur du Retail » et accédez à des témoignages inspirants. 

Thomas Sauzedde, directeur général chez RetailMeNot France

Thomas Sauzedde, directeur général chez RetailMeNot France

D’ici à 2020, les ventes sur Smartphone vont atteindre 17,5 milliards d’euros en France, soit une croissance de 95 % entre 2018 et 2020, selon notre dernière étude* menée avec le Centre for Retail Research (CRR). Comment les retailers s’adaptent-ils à l’explosion du commerce sur portable ? Comment basculer efficacement son audience Web vers le téléphone mobile ?

En 2019, les ventes en ligne vont représenter près de 11 % des ventes de détail avec plus de 53 milliards d’euros dépensés en France en 2019. Elles sont estimées à 68 milliards d’euros en 2021. Le e-commerce entre dans une phase plus mature avec une croissance plus raisonnée. C’est le commerce sur Smartphone qui tire principalement la croissance du commerce en ligne à lui seul : en 2019, les ventes sur portable vont s’élever à 12 milliards d’euros (+ 26 % sur un an).

Ces chiffres montrent que le téléphone mobile offre des possibilités infinies aux retailers, à condition d’entreprendre une transformation numérique rapide et en profondeur à tous les niveaux : boutique en ligne, site Web adapté au Smartphone, application dédiée, digitalisation du contact client, etc. Les retailers le savent et souhaitent investir dans les prochaines années pour suivre les nouvelles tendances d’achat et capter ces nouveaux utilisateurs,tout en conservant leur audience Web. Le risque étant de laisser les acheteurs sur portable se diriger vers des pure players, qui savent attirer les consommateurs avec des meilleurs prix sur les produits qu’ils recherchent.

Néanmoins, le téléphone mobile est aussi un canal qui permet d’attirer les consommateurs en magasin. L’ajout d’une interactivité portable durant l’expérience shopping permet de lier le digital et le physique afin de créer une expérience fluide et sans couture.

Adapter sa stratégie promotionnelle

Les raisons qui poussent les acheteurs à privilégier l’utilisation du portable sont variées : il est plus pratique, plus flexible, mais aussi permet de profiter d’offres spécifiques et de bons plans plus rapidement. Les commerçants français doivent optimiser leur performance en ligne en investissant notamment sur des stratégies d’offres promotionnelles conçues pour ce canal afin de s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation. Le mobile est davantage utilisé pour des achats plaisir, moins réfléchis qu’en magasin ou en ligne. Les consommateurs recherchant des bonnes affaires plus simples à capter, les commerçants doivent innover dans leur stratégie promotionnelle pour créer de nouvelles opportunités d’achat sur mobile.

L’innovation du retail passe donc par le mobile. Le développement des achats sur Smartphone va représenter une part majeure et incontournable du e-commerce pour le secteur. C’est tout l’ensemble de la stratégie omnicanale qui doit être adaptée à vitesse grand V !

* Etude RetailMeNot et CRR – Tendances du e-commerce et m-commerce –, mars 2019.

 

Biographie
Thomas Sauzedde est Directeur Général France des activités de RetailMeNot depuis mai 2018. Avec plus de 15 ans d’expérience internationale dans la conduite de stratégies numériques, Thomas est passionné par l’entreprenariat et l’économie numérique.

Auparavant, Thomas était Directeur Général Opérationnel du Routard.com depuis 2014 pour le groupe Hachette. Il était à la tête du service webmarketing et gérait la stratégie de développement de la marque, y compris le rebranding et la refonte du site, ainsi que l’expérience utilisateur sur le premier site éditorial francophone de voyage.

Précédemment, il exerçait la fonction de Directeur de l’innovation digitale et projet web chez Yves Rocher où il dirigeait les stratégies marketing omnicanal du groupe à l’international. Il a commencé sa carrière chez Pixmania en tant que Responsable Marketing entre de 2007 à 2009, puis Responsable de la Relation Client entre 2009 et 2012.

 

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *