MadameMonsieur casse les silos de la beauté

Installée sur 200 mètres carrés à Polygone Riviera, un centre commercial des Alpes Maritimes, la start-up MadameMonsieur et son concept décoiffant « boutique-café-coiffeur-barbier », s’installera bientôt au cœur de Paris, avant d’attaquer l’international. Une levée de fonds est aussi en préparation.

> Découvrez le « Cahier spécial : le futur du Retail » et accédez à des témoignages inspirants. 

MadameMonsieur est une boutique concept dédiée à la beauté et au bien-être pour elle et lui, située au coeur du quartier Designer Gallery de Polygone Riviera à Cagnes-sur-Mer (Alpes Maritimes

MadameMonsieur est une boutique concept dédiée à la beauté et au bien-être pour elle et lui, située au coeur du quartier Designer Gallery de Polygone Riviera à Cagnes-sur-Mer (Alpes Maritimes

Tester avant d’acheter son parfum ou son make-up ; se faire coiffer ou épiler pour Madame ; se faire coiffer ou tailler sa barbe pour Monsieur ; prendre le temps, seul(e), en couple ou entre copines d’une pause-café ou déjeuner…

Ou encore réserver sa douche afin de tester les dernières nouveautés pour le corps ou les cheveux… Tout cela est possible chez MadameMonsieur, un appartement concept de 200 mètres carrés installé au cœur du centre commercial Polygone Riviera à Cagnes-sur-Mer (Alpes Maritimes), dédié à la beauté et au bien-être pour elle et lui, imaginé par les deux cofondateurs de la start-up éponyme, Clara Schisler et Abelkrim Kiour.

Tout a commencé en 2015 pour Abelkrim par un Barber Shop de 13 mètres carrés au sein du même espace commercial… Il passera très vite à 70 mètres carrés, puis sera rejoint par Clara, avant de déployer leur projet commun sur 200 mètres carrés dès juin 2018. Conçu comme un grand appartement avec des espaces différents, le « magasin » de MadameMonsieur dispose d’une « salle de bain » géante pour tester les produits cosmétiques ; d’une « bibliothèque » à parfums pour un voyage olfactif garanti ; d’une « cuisine » qui accueille le coffee shop ; de la « chambre de Monsieur » pour soigner sa barbe ; de la « chambre de Madame » pour se faire coiffer ; de la « chambre des invités » pour les soins esthétiques et massages relaxants ; et du « jardin intérieur » pour faire une pause en attendant que sa coloration prenne ou pour déguster tout simplement un des multiples cafés ou jus detox maison à la carte (spécialement imaginée par un nutritionniste)… « Chez nous, on peut tout tester », précise Abelkrim Kiour. Au choix ? « 1 500 références de 60 marques de la Clean Beauty en provenance du monde entier que nous proposons, allant de marques très innovantes et originales conçues par des start-up, aux produits naturels ou bio de petites marques locales », détaille-t-il.

La start-up MadameMonsieur et son concept décoiffant « boutique-café-coiffeur-barbier », s’installera bientôt au cœur de Paris

La start-up MadameMonsieur et son concept décoiffant « boutique-café-coiffeur-barbier », s’installera bientôt au cœur de Paris.

Ouvert 7 jours sur 7 avec prises de RDV accessibles en ligne (avec l’intervenant de votre choix), MadameMonsieur emploie aujourd’hui 17 salariés et accueille plus de 3 000 clients par mois. « Nous avons voulu casser tous les silos qui n’ont plus de sens aujourd’hui, expliquent-ils de concert. Autant homme/femme que retail/services ou luxe/mass market… » Aujourd’hui, les deux associés ajoutent à la beauté et au bien-être, la mode, les bijoux et accessoires qui complètent leur  approche.

« Nous sommes sur le Inside Beauty… Les marques ont très bien compris notre concept, étant toutes à la recherche de réinvention, de nouvelles idées… Nous offrons à nos clients une expérience de vie, que nous facilitons également grâce au digital », poursuit Clara Schisler, qui mène en parallèle la digitalisation du magasin (comme le panier électronique en direct). Car, évidemment, le concept MadameMonsieur se veut omnicanal, multi-pays et multi-store grâce à un seul outil de gestion (approvisionnements, CRM…). « Nous lançons notre e-shop à la rentrée d’où ce nouvel outil IT et recherchons aussi un lieu sur Paris pour ouvrir notre deuxième boutique et, cette fois, ce ne sera pas dans un centre commercial », annoncent-ils.

L'espace « salle de bain » avec sa double vasque pour tester les produits.

L’espace « salle de bain » avec sa double vasque pour tester les produits.

Fin 2019, les deux cofondateurs auront également finalisé leur algorithme de recommandations de produits… et de vie. « A partir d’un questionnaire, nous déterminerons le profil de nos clients, à qui nous proposerons des routines personnalisées et les produits qui vont avec. Là aussi, on cherche à décloisonner les silos… Ce ne sera pas juste pour les cheveux ou la peau, mais bien avec une approche globale de la personne. »

Un métier de scénographe

Si les deux entrepreneurs imaginaient surtout accueillir une clientèle de jeunes trentenaires dans leur « appartement », ils voient également de nombreux adolescent(e)s ou femmes plus mûres comme de jeunes cadres masculins passer la porte… « Cela est dû à notre politique de prix, expliquent-ils. Nous ne sommes pas dans une approche luxe, mais dans le premium accessible, drivé par le service. C’est très important pour nous ! En fait, nous ne sommes pas dans une approche classique du retail, nous l’approchons comme un media, pour lequel le point de vente devient une scène de théâtre. Ce que nous faisons, c’est de la scénographie. »

Les nouvelles initiatives au sein de leur boutique vont loin : un concert pendant le weekend, des soirées, des petits-déjeuners pour tester de nouvelles marques beauté, de nouveaux arômes de café… « Nous investissons complètement la maison et postons régulièrement des stories sur les réseaux sociaux », explique Clara.

MadameMonsieur est une boutique concept dédiée à la beauté et au bien-être pour elle et lui, située au coeur du quartier Designer Gallery de Polygone Riviera à Cagnes-sur-Mer (Alpes Maritimes

Le salon de coiffure.

Une fois la boutique parisienne installée courant du 1er trimestre 2020, tous deux comptent s’attaquer à l’international dans le courant de l’année, avec l’aide d’une deuxième levée de fonds qu’ils lanceront à la rentrée. Celle-ci leur permettra de peaufiner leur IT, mais également de développer leurs marques propres de produits, dont la première déclinaison dans le domaine de la Clean Beauty sera bientôt dévoilée.

« A terme, nous visons le monde, envisagent-ils. Mais avant, nous voulons asseoir notre marque. La beauté aujourd’hui se rapproche d’autres secteurs que sont le food, la tech, l’art, l’IT, le retail, la mode… On le voit aux Etats-Unis ou en Chine, où l’expérience client là-bas est totalement réinventée grâce au mobile notamment. »

« A People Company »

En parallèle, ils considèrent que cette expérience client passe également par l’expérience collaborateur. « C’est très important de bien rémunérer nos salariés, précise Clara. Nous leur offrons des tickets restaurant [ce qui n’est pas la règle dans ce secteur, NDLR], ils ont également accès à une salle de sport, nous leur offrons divers produits et ils ont accès gratuitement au coffee shop… Tout l’enjeu pour nous est de réenchanter le service, leur savoir-faire… »

La bibliothèque à parfums.

La bibliothèque à parfums.

La formation reste donc un volet important en termes d’investissement pour faire monter le niveau des équipes. « Notre clientèle est très internationale. Il faut bien parler anglais… C’est simple a priori, mais indispensable pour nous », insiste Clara Schisler, rappelant que chez MadameMonsieur, les clients et les équipes sont les héros. « C’est d’abord eux que nous voulons mettre en avant. Nous avons appelé notre société ainsi -et non par notre nom de famille – car nous nous définissons comme une « People Company. Cela veut tout dire », conclue-t-elle.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *