Saint Maclou, Etam, Franprix, Casino : quand le retail devient phygital et expérientiel

Même si en matière de nouveau retail, la France est très loin derrière la Chine, certains retailers font déjà la différence en France avec des concepts de magasins innovants.

> Découvrez le « Cahier spécial : le futur du Retail » et accédez à des témoignages inspirants. 

La tablette saint maclou permet de choisir parmi 150 échantillons et 100 teintes.

La tablette permet de choisir parmi 1500 échantillons et 100 teintes.

Aucun stock, ni achat en self-service dans le concept store Saint Maclou Nation, ouvert en juin 2018, qui privilégie l’expérience autour du produit. Sur une surface de 150 mètres carrés, soit près de dix fois moins que les points de vente classiques Saint Maclou, le magasin présente 1 500 échantillons : parquets, vinyles, carrelages, tapis, moquettes, revêtements naturels, tissus, stores, peinture, papiers peints… Tous sont dotés de tags RFID qu’il suffit de scanner sur l’un des quatre écrans tactiles répartis dans le magasin pour accéder aux fiches produits, à des visuels ou encore à un simulateur de prix.

Cette application a été développée par la société lilloise Taktus, tout comme la grande table 3D tactile de 55 pouces sur laquelle le client peut visualiser, suivant le même principe, des éléments de décoration dans trois appartements d’inspiration différente (haussmannien, contemporain et studio) en choisissant parmi 150 échantillons ou, pour la peinture, dans une palette de 100 teintes déjà paramétrées dans le software de la table.

En six mois, le chiffre d’affaires du magasin a augmenté de 60 % ! « Cette performance s’est maintenue toute l’année glissante, de mai 2018 à avril 2019 », déclare Matthieu Hingrez, directeur Offre et Merchandising de Saint Maclou. Depuis, les résultats sont à + 50 %. Le concept store reçoit régulièrement la visite de retailers de tous horizons, curieux de voir par eux-même les ingrédients d’un tel succès.

Matthieu Hingrez le précise, les 1500 échantillons sont un extrait de la gamme qui comprend 10 000 références, mais le magasin peut tout commander et demander des échantillons complémentaires. Quant aux clients, ils ont le choix entre la livraison de leurs achats ou le retrait dans un autre magasin.

Des magasins toujours plus connectés

Le groupe Etam affiche, quant à lui, la volonté de faire de son flagship de 500 mètres carrés sur les Champs-Elysées, ouvert depuis fin 2018, le miroir de ses innovations. Le pop-up de sa marque Undiz abrite un « social wall » Instagram et propose des bornes interactives, les « Undiz Machines », pour commander et se faire livrer ses achats.

Les cabines d’essayage du flagship (Etam + Undiz) sont équipées d’écrans tactiles, pour demander une autre taille à la vendeuse ou recevoir une proposition « intelligente » de produit complémentaire et se le faire apporter… Chaque vendeur dispose par ailleurs d’un terminal d’encaissement mobile. Tandis qu’un service de coursier est offert à partir de 100 euros d’achats.

PICKINGWALL_LE CASINO

Pickin Wall, Casino

Dans le retail alimentaire, le groupe Casino fait la course en tête. Avec Franprix, enseigne de commerces de proximité d’abord, dont il s’attache à faire des lieux de vie. Le Franprix d’Opéra,  inauguré à la fin de l’année dernière, se démarque par son concept résolument orienté vers les touristes. Il se veut, sur ses 300 mètres carrés de surface, un espace « connecté, chic et gourmand, à la fois supermarché urbain, mais aussi lieu de vie et de restauration » avec 50 % de l’offre dédiée à la restauration.

Le magasin propose notamment des produits au format nomade, adapté à une clientèle “AirBnB”, une cave à vins et un comptoir style brasserie parisienne typique ainsi qu’une tablette permettant aux clients étrangers de traduire instantanément les mots sur les emballages. Des innovations et des outils digitaux ludiques visent à privilégier l’expérience client : machine à selfie, tablettes connectées pour se faire livrer ses courses, caisses mobiles pour l’encaissement partout dans le magasin…

C’est cependant le concept store le 4 Casino, près des Champs-Elysées, qui se pose dans le groupe Casino en vitrine la plus aboutie du magasin à la fois phygital et lieu de vie tel qu’on peut imaginer qu’il se développera dans l’avenir. Par ses espaces où l’on peut goûter et déguster des produits originaux et par ses innovations technologiques au service de l’expérience client. On trouve sur ses 400 mètres carrés de surface de vente un miroir interactif pour une sélection « affinitaire » des produits, un mur connecté (« picking wall ») pour faire ses courses, un mur de spiritueux « intelligent » pour choisir ses digestifs, une table à vins digitale et un sommelier, une borne à assistant vocal pour s’orienter facilement dans le magasin…

Dans ce concept store inauguré début octobre 2018 et ouvert 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, le personnel est dédié au conseil et à l’accompagnement des clients. Sauf la nuit où seul un vigile est présent. Le smartphone devient alors l’unique moyen d’achat (en scannant les articles) et de paiement (via des portiques), réservés aux clients détenteurs de l’app mobile de fidélité Casino Max.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *