5G et 6G : le gouvernement lance un nouveau dispositif de soutien

France 2030 : Dans le cadre de la stratégie nationale d’accélération sur la 5G et les réseaux du futur, le Gouvernement lance un nouveau dispositif de soutien aux solutions souveraines innovantes pour les réseaux de télécommunications 5G et 6G, ouvert jusqu’au 28 février 2024.

Réseaux de télécommunications 5G et 6G

Face au succès des dispositifs 5G France 2030 ouverts en 2021 et 2022, un nouvel appel à projets (AAP) est ouvert jusqu’au 28 février 2024. Il permettra de financer des projets innovants réalisés en France sur : – le lancement de travaux de R&D afin d’anticiper les évolutions de la 5G et l’arrivée de la 6G et des générations futures de réseaux. Les développements réalisés devront permettre de lever les verrous technologiques liés notamment à la virtualisation des réseaux et l’ouverture des interfaces sur les réseaux d’accès, l’edge computing et les enjeux de connectivité associés, la sécurité des réseaux, l’intégration de l’intelligence artificielle et du machine learning distribué, etc. ; – le développement de solutions souveraines pour les réseaux télécoms garantissant un haut niveau de sécurité et de fiabilité.

A lire aussi : [Diner Alliancy Connect] Quelles opportunités pour la Tech française dans la révolution de la 5G industrielle ?

Les développements réalisés pourront porter sur l’ensemble des équipements télécoms (logiciel, matériels et services) pour le réseau d’accès, le cœur de réseau, l’edge cloud, les terminaux 5G connectés, les briques technologiques nécessaires au déploiement d’usages innovants ; – l’amélioration de l’impact environnemental des réseaux télécoms, en complémentarité avec la stratégie d’accélération numérique éco-responsable, s’agissant notamment de la maîtrise des consommations énergétiques des réseaux et de la prise en compte des enjeux de l’écoconception des matériels notamment afin de limiter l’empreinte matière des équipements numériques.

La 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications représentent un levier clef de compétitivité pour nos territoires et leur maîtrise est un enjeu de souveraineté majeur pour notre pays. Le Gouvernement a lancé le 6 juillet 2021 une stratégie d’accélération dédiée, afin de faire de ces technologies un outil de compétitivité industrielle et de repositionner la France à la pointe sur les futures technologies de réseaux. En effet, la 5G et les générations suivantes de réseaux mobiles sont un marché à fort potentiel de croissance sur lequel la France dispose de réelles capacités d’innovation et d’un écosystème dynamique. C’est aussi une génération de technologies qui permettra la création de nouveaux cas d’usages très innovants pour l’ensemble des domaines d’excellence de l’industrie française.

Pilotée par la Direction générale des Entreprises (DGE) avec la Direction Générale de la recherche et de l’innovation (DGRI) sous l’égide du Secrétariat Général pour l’Investissement (SGPI), la stratégie
d’accélération sur la 5G et les réseaux du futur mobilisera plus de 750 millions d’euros de France 2030 d’ici 2025.

L’ouverture de ce nouveau dispositif doit permettre de donner son plein effet au soutien apporté par le Gouvernement sur les réseaux du futur et permettra la mobilisation de l’écosystème sur un enjeu stratégique pour notre souveraineté. France 2030 a ainsi déjà soutenu dans le cadre de l’AAP « Solutions souveraines 5G » 11 projets de recherche de pointe sur les télécoms et 29 projets portant sur le développement de solutions souveraines impliquant 41 acteurs dont 22 PME et start-up et 5 centres de recherche, avec une attention particulière portée sur les technologies permettant de mettre en œuvre des réseaux privés d’entreprise performants et sURs. La stratégie d’accélération se donne également pour ambition de lever les verrous scientifiques et technologiques existants afin d’anticiper les générations futures de réseaux afin de les rendre encore plus performants et plus vertueux en termes environnementaux.

Jean-Noël Barrot, Ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications, a déclaré : « Avec ce nouvel appel à projets, nous positionnons la France à l’avant-garde de l’innovation
mondiale sur les technologies de réseaux du futur et poursuivons la dynamique insufflée par France 2030 pour garantir la souveraineté technologique du pays ».

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 28 février 2024 à 12 heures (midi heure de Paris) et est organisé en 4 relèves :

– 2 mars 2023 (12h)

– 5 juillet 2023 (12h)

– 15 novembre 2023 (12h)

– 28 février 2024 (12h)

Le cahier des charges est disponible sur le site de BpiFrance :

Appel à Projets – Plan de relance « Souveraineté dans les réseaux de télécommunications afin d’accélérer les applications de la 5G »


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.