[Emplois] Accenture s’installe à Brest et compte recruter 500 talents

Le 29 novembre dernier, le président de la branche France et Benelux d’Accenture a officialisé l’implantation de l’entreprise de conseil en informatique à la pointe bretonne. A la clef : 500 embauches en 3 ans. Le site brestois sera dédié au Cloud et à la data.

Olivier Girard, président de la branche France et Benelux d'Accenture, aux côtés de François Cuillandre, le maire de Brest, ce 29 novembre 2022 © Mathieu Herry_France Télévisions

Olivier Girard, président de la branche France et Benelux d’Accenture, aux côtés de François Cuillandre, le maire de Brest, ce 29 novembre 2022 © Mathieu Herry_France Télévisions

C’est en juillet dernier que la bonne nouvelle est tombée : Accenture annonce son implantation à Brest, dans le Finistère, avec, à la clef, la création de 500 emplois sur trois ans. L’entreprise de conseil en informatique, qui compte plus de 700.000 salariés dans le monde – dont 10.000 en France – , ne vient pas dans le Finistère par hasard.

A lire aussi : Selon ForgeRock et Accenture, les nouveaux paradigmes de l’identité changent (enfin) !

C’est ce que le président de la branche France et Benelux d’Accenture, en déplacement ce 29 novembre dans la cité du Ponant, a rappelé. « On a mené une étude sur plusieurs villes françaises, selon plusieurs critères, explique Olivier Girard. D’une part, la qualité de vie. D’autre part, celle des formations dans les métiers de la technologie, auxquelles s’ajoute la présence d’ingénieurs, experts et techniciens d’excellence. Brest remplit tous ces critères ».

A Brest, un site tourné vers le Cloud et la data

Les premiers salariés du site brestois d’Accenture, une vingtaine, ont pris leurs quartiers aux Ateliers des Capucins. Une adresse provisoire car, ainsi que l’a précisé le maire de Brest, « la Ville va les aider à trouver un lieu définitif d’implantation ». François Cuillandre se dit « heureux » d’accueillir une entreprise qui « travaille dans la technologie de pointe ».

Le patron d’Accenture France veut faire de Brest « un site d’innovation tourné vers le Cloud et la data qui sont, dit-il, le cœur de la révolution technologique en cours. Avant, chacun avait ses serveurs et ses data centers. Avec le Cloud, on met en commun des moyens de stockage. Notre mission est d’accompagner nos clients dans leur transformation numérique ».

« On cherche des talents là où ils sont »

L’entreprise de conseil informatique dispose d’un large portefeuille dans des secteurs d’activités aussi variés que l’aéronautique, l’énergie, la santé, l’industrie, etc. « Nous avons connu une croissance très forte ces dernières années, observe Olivier Girard, principalement depuis le Covid car les clients ont faim de technologie. Plus de technologie, ajoute-t-il, cela veut dire plus d’agilité face aux crises ».

Implantée à Nantes depuis 10 ans où elle a créé 800 emplois, Accenture poursuit son ancrage à l’ouest. A la recherche de ce qu’elle nomme des « talents », d’autant que, depuis plusieurs années, les métiers de l’informatique sont en tension alors que les besoins des PME en la matière explosent. « On cherche des talents là où ils sont sur le territoire. Nous allons au-devant d’eux pour leur offrir des carrières où ils pourront évoluer et se développer » relève Olivier Girard.

A Brest, Accenture prévoit une centaine d’embauches d’ici un an.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.