Admix lève 25 millions de dollars pour monétiser le métavers avec In-play

Admix, spécialiste de la monétisation In-Play – qui permet de faire le lien entre l’univers du Gaming et les marques, a annoncé fin octobre avoir levé 25 millions de dollars US lors d’un tour de table afin d’étendre sa solution In-Play à l’échelle mondiale et la positionner comme source de monétisation de contenu pour le métavers.

Joe Bachle-Morris et Samuel Huber, co-fondateurs de la start-up Admix.

Joe Bachle-Morris et Samuel Huber, co-fondateurs de la start-up Admix.

Un an seulement après un tour de table de Série A, cette dernière levée de fonds porte le financement total d’Admix à 37 millions de dollars US. Ont participé à ce tour de table de Série B de nombreux VC tels que Elefund, Force Over Mass, DIP Capital, Notion Capital, Speedinvest, Rocket Capital, Colopl Next, Sure Valley Ventures et Sidedoor Ventures, ainsi que l’investisseur axé sur la croissance Kuvi Capital et plusieurs business angels de l’industrie du jeu.

Fondée en 2018, Admix a été le précurseur de la publicité In-Play, une solution permettant de rapprocher les marques, les créateurs de jeux et les annonceurs en utilisant des placements de produits non intrusifs intégrés dans l’univers des jeux vidéo. Plus de 300 jeux et des milliers d’annonceurs à travers le monde utilisent actuellement la plateforme end-to-end d’Admix. Celle-ci, basée sur des SDK “no code”, permet aux éditeurs de facilement intégrer dans leurs jeux une plateforme dédiée aux annonceurs, offrant ainsi à ces derniers un accès à cet univers mais également des rapports de données et un système de mesure réalisés par des acteurs tiers indépendants. L’entreprise a récemment procédé à des recrutements clés en Amérique et dans la région APAC, où sa présence va maintenant s’étendre.

La première phase de développement d’Admix et cette nouvelle levée de fonds démontrent que la société a su prouver la viabilité de son modèle économique. Ce nouveau financement permettra ainsi à Admix de se positionner comme solution de monétisation en phase avec la nouvelle économie qui s’offre aux créateurs de jeux, et de passer à la deuxième phase critique du développement de produits qui établira des normes dans le métavers en devenir. Pour développer la technologie et les dispositifs permettant aux éditeurs de monétiser le contenu de leurs créations, Admix s’appuie et fait évoluer sa technologie exclusive permettant d’injecter numériquement des concepts complexes en 2D ou en 3D dans n’importe quel environnement 3D, sans aucun impact sur les performances du monde virtuel.

« Nous sommes ravis d’avoir sécurisé cet important financement qui initie la phase 2 d’Admix, déclare Samuel Huber, PDG et cofondateur d’Admix. Ce tour de table valide l’incroyable travail que toute l’équipe a accompli sans relâche. Nous voyons l’Internet entrer dans une nouvelle ère : le Web 3.0, ou métavers, caractérisé par des interactions 3D en temps réel et une nouvelle économie centrée sur les créateurs, dont le moteur est l’industrie du jeu vidéo. Nous positionnons In-Play comme la solution de monétisation pour les jeux vidéo et le métavers. Alors que bon nombre d’acteurs dans notre secteur sont essentiellement des agences, Admix construit une infrastructure indispensable pour que les créateurs puissent monétiser leur contenu de la meilleure façon qui soit. »

« Ce tour de table de Série B – de loin le plus important de l’industrie – intervient à un moment où des marques réputées et certains des jeux les plus lucratifs de tous les temps rejoignent les deux extrémités de l’écosystème Admix, ajoute Joe Bachle-Morris, COO et co-fondateur d’Admix. La dernière étude que nous avons publiée montre à quel point ce secteur est important pour les marques, puisque 93 % des acheteurs médias ont l’intention de mener une campagne In-Play au cours des prochaines années. Nous avons construit une technologie inégalée, nous avons prouvé notre modèle sur le plan commercial et nous sommes récemment partis à la conquête de l’Amérique du Nord, l’Amérique latine et l’Asie-Pacifique, où notre présence va maintenant s’intensifier. Admix est à l’avant-garde du secteur des jeux en tant que média. Nous sommes ravis de mobiliser nos forces et notre énergie pour bâtir l’infrastructure qui permettra à nos créateurs et à nos clients de maximiser cette opportunité. »

« Sam et Joe possèdent exactement le profil de fondateurs avec lesquels nous voulons travailler chez Elefund, explique Serik Kaldykulov, fondateur et Managing Partner d’Elefund. Ils ont créé Admix et In-Play avec leur incroyable vision de l’avenir du jeu en ligne, et nous pensons qu’ils continueront à jouer un rôle important en façonnant la manière dont les consommateurs et les entreprises existent et interagissent dans ce que le monde finira par appeler le métavers. »

« Nous sommes ravis d’investir à nouveau dans Admix, déclare Lucas Stoops, directeur des investissements chez Force over Mass Capital. Cette Série B montre que le marché au sens large s’éveille aux nouveaux outils de monétisation. L’investissement permettra à Admix de continuer à innover avec sa plateforme, permettant aux développeurs de monétiser leurs jeux et aux annonceurs de toucher une nouvelle audience en pleine expansion. »

Admix connaît une hyper-croissance alimentée par une demande sans précédent lui ayant permis notamment de doubler de taille et dépasser les 80 employés en 2021. L’entreprise a notamment signé des contrats pour des campagnes In-Play avec Calvin Klein, Uber, Airbnb et McDonald’s. 


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *