Alan lève 183 millions d’euros et souhaite embaucher 1000 personnes

Alan a annoncé une levée de fonds de 183 millions d’euros en Série E, pour une valorisation totale de 2,7 milliards d’euros. Avec 300 000 membres, avec 15 000 entreprises clientes et un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros, la société souhaite améliorer les soins pour 3 millions de personnes et embaucher 1000 nouveaux collaborateurs.

Jean-Charles Samuelian et Charles Gorintin, co-fondateurs d'Alan

Jean-Charles Samuelian et Charles Gorintin, co-fondateurs d’Alan

Depuis 2016, la mission d’Alan est de rendre accessible à tous une expérience santé personnalisée, préventive et globale au quotidien. Alan fait tout pour être l’entreprise de santé la plus focalisée sur les besoins de ses membres. Cette levée nous rapproche un peu plus de notre mission : construire le partenaire santé de tous les Européens.

Transformer l’accès aux soins

Jamais la santé n’a été aussi présente dans les débats sociaux. Et pourtant :
● 60% des Français ont déjà décidé de ne pas aller chez le médecin (parce qu’aucun n’était disponible ou parce que c’était trop cher)
● 82% voudraient un système de santé mieux organisé
● 1 personne sur 6 souffre d’une maladie chronique
● Les pays de l’UE ne consacrent que 3 % de leur budget santé à la prévention

Les Européens ont besoin d’un partenaire de confiance pour les aider à prendre le contrôle sur leur santé et leur bien-être. Alan construit une solution unique pour gérer l’intégralité des parcours de soins, des services de santé jusqu’aux remboursements via des produits d’assurance maladie, de la prévention jusqu’au traitement.

En 2021, nous n’avons pas cessé d’innover

  • Pour rendre les soins de santé plus transparents : nos membres peuvent adhérer à notre régime d’assurance en quelques minutes, connaître leurs garanties à l’avance et être remboursés dans la journée dans 95 % des cas.
  • Pour améliorer l’assurance santé des grandes entreprises : Des entreprises de toutes tailles et secteurs nous font confiance. Nous avons eu une croissance d’environ 85% en 2021 en termes de membres et de chiffre d’affaires. Nous sommes actuellement au dessus de notre plan pour 2022. Nous avons construit des produits d’assurance sur-mesure pour les très grandes entreprises, automatisé la plupart des tâches administratives des RHs, et contribué à garder leurs talents en leur donnant accès à des services de santé supplémentaires.

Dans les années à venir, nous voulons devenir le premier partenaire santé tout-en-un

D’ici fin 2025, Alan ambitionne d’être le partenaire santé de 3 millions de membres, d’embaucher 1 000 nouveaux employés et d’atteindre la rentabilité.

1 | En offrant la meilleure expérience santé d’Europe

  • Nous allons résoudre de plus en plus de problèmes pour les entreprises : en poursuivant l’automatisation des tâches administratives des RHs, en offrant la meilleure expérience Prévoyance possible grâce à notre nouveau système interne de gestion des sinistres, ou encore en développant de nouveaux outils pour permettre aux RHs et aux managers de s’occuper du bien-être mental de leurs employés.
  • Nous allons rendre l’accès aux soins virtuels et physiques encore plus simple : en augmentant les capacités d’Alan Clinic et en élargissant la gamme de services de santé Alan, jusqu’à couvrir complètement le parcours santé des membres.
  • Nous sommes prêts à nous adapter à toutes les spécificités européennes : La Belgique et l’Espagne ont décollé rapidement. En un an, Alan y couvre déjà plus de 12 000 membres, avec des croissances à trois
    chiffres.

2 | En devenant le leader européen du bien-être mental

  • En France, 1 personne sur 5 déclare être confrontée à une souffrance psychologique. 36% des salariés connaîtraient des dépressions nécessitant un soutien professionnel, et 73% pensent qu’il serait gênant d’en parler à leur manager
  • Nous voulons devenir la référence bien-être mental en Europe, en couvrant plus d’un million de membres dans les trois prochaines années. Nous allons continuer à investir massivement dans :
    • De nouvelles solutions de bien-être mental personnalisés pour les membres : nous voulons créer un vrai lien avec les thérapeutes en comblant le vide entre chaque session – avec notamment une messagerie directe dans l’application et du contenu personnalisé (programmes sur-mesure, possibilité de réserver directement une séance de thérapie, score de santé mentale, et bien plus encore).
    • La dé-stigmatisation de l’accès aux soins : avec des masterclasses vidéo exclusives pour tous les membres.
    • La construction de la meilleure expérience possible pour les managers et les RH : de quoi prévenir, détecter et soutenir les problèmes de bien-être mental de tous leurs employés.

Transformer les méthodes de travail

Embaucher 1 000 personnes

Nous prévoyons d’accueillir 1 000 nouveaux employés de partout en Europe : les Alaners sont déjà basés dans 180 villes et 9 pays, et travaillent de chez eux ou dans l’un de nos bureaux / espaces de coworking à Paris, Madrid, Gand, Bruxelles, Barcelone, Bordeaux, Lyon, Marseille et Nantes. Au cours des trois prochaines années, nous aurons besoin de talents dans tous les domaines afin de construire les solutions pour améliorer l’accès aux soins pour tous.

Promotion d’Alaners à de nouveaux postes de leadership

Récemment, deux nouveaux leaders nous ont rejoint :

  • Virak Nou, en tant que responsable assurance
  • Alberto Delgado, en tant que responsable de l’équipe fondation ingénierie

L’équipe croit aussi fortement aux promotions internes, afin de garantir à la fois des carrières épanouissantes et un effort d’amélioration continu.

Huit Alaners seniors ont été promus à de nouvelles fonctions au sein de
l’organisation :

  • Irene Martinez-Paricio, Directrice Générale Espagne
  • Fabrice Staad, Directeur Général France
  • Ludovic Bauplé, Chief Revenue Officer
  • Augustin Mine, Alan as a Service Lead
  • Gabriel Hubert, Health Services Unit Lead
  • Thomas Rolf, Product Manager Community Lead
  • Diane Rivière, Chief Culture Officer
  • Paul Sauveplane, Chief Corporate & People Officer.

Un plan d’intéressement des salariés encore plus avantageux

Depuis 2016, Alan offre une rémunération en actions à chaque employé, avec une grille d’attribution transparente et des conditions innovantes : fenêtres d’exercice jusqu’à sept ans après le départ, opportunités d’accès à des transactions secondaires…

Nous voulons continuer d’innover pour partager la valeur créée avec l’équipe. Nous avons donc lancé un nouveau système : tous les employés recevront désormais de nouvelles options chaque année, avec possibilité d’achat au bout de trois ans (contre quatre ans habituellement sur le marché).

L’intéressement salarié est traditionnellement utilisé comme une prime « ponctuelle », à l’embauche uniquement. Nous avons choisi de construire un modèle continu, pour attirer et garder les meilleurs talents, et partager collectivement les bénéfices des résultats atteints.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *