Artifakt lève 3,7 millions d’euros pour poursuivre son expansion en Europe

Artifakt, start-up qui aide les développeurs et entreprises à déployer, gérer et scaler leurs applications web, a annoncé une levée de fonds de 3,7 millions d’euros. Ces fonds lui permettront de continuer sa progression sur le marché des PaaS en France et poursuivre son expansion dans toute l’Europe.

Sebastien Lieutaud (VP sales), Aymeric Aitamer (CEO et co-fondateur), Svetlana Pogodina (Directrice générale), Bastien Cadiot (Head of engineering), Vincent Behemel (Head of Product).

Sebastien Lieutaud (VP sales), Aymeric Aitamer (CEO et co-fondateur), Svetlana Pogodina (Directrice générale), Bastien Cadiot (Head of engineering), Vincent Behemel (Head of Product).

En 2020, la start-up a connu une forte accélération, avec un chiffre d’affaires multiplié par 3 comme chaque année depuis son lancement en 2017. La crise sanitaire du coronavirus et le déclenchement du confinement généralisé ont contribué à mettre en évidence l’importance de disposer d’une solution collaborative pour déployer ses applications Web de façon agile et sur des environnements sécurisés et scalables. À la clé, un time-to-market réduit, un site web sans downtime et plus performant, résultant en un meilleur taux de conversion et référencement.

Au-delà de la crise, la multiplication et la complexification des applications Web mettent les développeurs et les sociétés face à de nouveaux défis digitaux. Il leur faut à la fois délivrer plus vite de nouvelles fonctionnalités, pour apporter une meilleure expérience utilisateur, mais aussi garantir l’efficacité opérationnelle de l’infrastructure en cas de pics de trafic ou d’attaques. Artifakt est aujourd’hui une des seules solutions à adresser ces différents besoins: le développement d’application (Dev), l’évaluation continue de la sécurité (Sec) et l’administration des infrastructures (Ops). Ces challenges étant les mêmes dans le monde entier, la start-up peut compter sur ses partenaires financiers, nouveaux et anciens, pour réussir cette internationalisation, ainsi que sur l’expertise digitale de son équipe qui devrait tripler d’ici la fin de l’année.

Avec cette nouvelle levée de fonds, la 3ème en 3 ans, Artifakt accueille dans son capital plusieurs entrepreneurs tech et business angels européens, certains présents à ses côtés depuis le début, à l’image de l’américain Plug & Play, ainsi que d’autres investisseurs majeurs : Alliance Entreprendre, fonds d’investissement français spécialisé dans l’industrie du logiciel et du numérique, Omnes, acteur de la deeptech et du digital, et le fonds suisse de capital risque, Verve Venture.

« La crise du Covid-19 a été un véritable catalyseur du e-commerce, mettant en évidence la nécessité de parfaitement maîtriser son infrastructure Cloud, souligne Fabien Collangettes, Directeur de Participations chez Omnes et l’un des investisseurs d’Artifakt pour cette Série A. Artifakt apporte des réponses exceptionnelles aux e-commerçants et à toutes les entreprises. Notre financement va permettre aux dirigeants d’accélérer une roadmap R&D ambitieuse et de se développer à l’international ».

« Artifakt a compris les véritables enjeux DevSecOps de demain, en adressant la pénurie de profils et la cybersécurité par une solution automatisée complète, à la fois clé en main et adaptable, affirment Benoît Thiédey et Sébastien Viou, respectivement Directeur d’Investissement et Operating Partner chez Alliance Entreprendre. Nous sommes fiers d’accompagner Artifakt dans l’accélération de son développement avec l’objectif d’en faire un outil incontournable dans le déploiement sécurisé des applications Cloud ».

« L’équipe de direction d’Artifakt a une compréhension approfondie des points faibles de ses clients car ils ont déjà travaillé avec des centaines d’entre eux et ont les compétences nécessaires pour grandir et se développer en Europe », déclare Xavier Mesnier, gestionnaire d’investissement chez Verve Ventures.

Avec cette levée de fonds, Artifakt souhaite poursuivre 3 objectifs majeurs :

  • Asseoir sa position sur le marché PaaS français et continuer de transformer le travail quotidien de plusieurs centaines d’équipes de développement web grâce à un produit qui s’adapte à la réalité de leurs challenges et leurs besoin d’autonomie.
  • Accroître sa présence sur le marché européen
  • Consolider son équipe en recrutant des experts internationaux du web et du Cloud pour atteindre ses objectifs.

« Nous sommes fiers d’accueillir Omnes, Alliance Entreprendre et Investiere dans notre capital, , souligne Aymeric Aitamer, CEO d’Artifakt. Leur très grande expérience dans l’accompagnement de startups innovantes et sur des marchés internationaux va nous aider à poursuivre notre forte croissance au-delà de notre périmètre historique. La méthodologie DevOps s’est beaucoup structurée depuis la création d’Artifakt mais reste adressée de façon silotée avec d’un côté les développeurs et de l’autre les entreprises. Notre solution vient créer une passerelle entre ces deux mondes au bénéfice de l’excellence de l’expérience pour les utilisateurs finaux ».

La solution PaaS d’Artifakt destinée aux développeurs et entreprises compte déjà plus de 30 clients nationaux comme Bricorama, Lancaster ou Pandacraft ainsi qu’internationaux à l’image de Noukies (Belgique) et Thriftify (Irlande). Ces clients lui font confiance pour tester et mettre en ligne leurs sites, en privilégiant la sécurité, la rapidité et la disponibilité, tout en permettant un monitoring complet de leurs activités web.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorem quis commodo suscipit dolor. id, ut neque.