Atekka remporte le prix de l’Insurtech de l’année 2021

Atekka a été désignée vainqueur de la nouvelle édition du concours de l’insurtech de l’année organisé par le pôle de compétitivité mondial Finance-Innovation regroupant tout l’écosystème de l’assurance.

Atekka Les huit finalistes du concours ont présenté leur société et leurs solutions lors d’une journée dont le thème était « Open Insurance : nouveaux risques, nouveaux usages, place à l’innovation ? ».

À lire aussi : Finance digitale : un coup de pouce pour les économies émergentes

Après délibération d’un jury composé de 25 professionnels de l’assurance sélectionnés par Finance Innovation, Atekka et son système de néo assurance pour les filières agricoles a été déclarée gagnante de ce grand concours de l’Insurtech de l’année 2021.

Atekka, la néo assurance des filières agricoles

Avec une nouvelle approche sur le marché, Atekka veut faciliter l’accès à l’assurance et convaincre les agriculteurs, leurs fournisseurs et leurs clients de s’assurer. Atekka s’appuie sur une approche :

⦁ plus proche :

⦁ Avec des assurances personnalisables et adaptées à la réalité du terrain et à la spécificité de chaque culture,
⦁ un ancrage professionnel agricole, sur le terrain partout en France
⦁ et des solutions co-construites et gérées en partenariat avec des agriculteurs et des coopératives et négoces agricoles.

plus efficace,

⦁ Avec des garanties et des tarifs réellement modulables en fonction des besoins et de la réalité du risque de chaque assuré
⦁ et une indemnisation des sinistres à la hauteur des pertes en un temps record.
⦁ En tenant compte de la spécificité de chaque culture

plus simple,

⦁ Avec des devis en ligne calculés immédiatement, 100% transparents pour permettre de comparer en quelques clics,
⦁ La signature électronique instantanée du contrat d’assurance
et la déclaration des sinistres en ligne directement sur un espace personnel.
⦁ Tous les documents disponibles en ligne sur un espace personnel
⦁ Solution mobile accompagnée par le conseiller agricole du quotidien


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *