Atos et le CEA lancent le supercalculateur EXA1

Le système de calcul haute performance le plus puissant et le plus économe en énergie d’Europe, basé sur des processeurs (CPU).

atos-cea-lancent-supercalculateur-exa1 Atos et la Direction des applications militaires (DAM) du CEA annoncent aujourd’hui la première partition du supercalculateur « EXA1 », qu’ils ont co-développé ensemble. Ce nouveau supercalculateur, « CEA-HF », est basé sur l’architecture du BullSequana XH2000 d’Atos, qui fait partie des 500 systèmes les plus puissants au monde.

À lire aussi : Huawei France, OBS et Atos renforcent leurs implantations

Classé en 14ème position dans le cadre du « Top 500 », CEA-HF est le supercalculateur basé sur des CPU, le plus puissant et le plus économe en énergie d’Europe. Doté de 12 960 processeurs AMD et de 829 440 cœurs de processeurs, il s’agit du plus grand système de calcul haute performance (HPC) jamais installé dans le monde. Particulièrement compétitif, EXA1 affiche une puissance de calcul de 23,2 pétaflops et une consommation d’énergie de 4,96 mégawatts.

Ce nouveau supercalculateur est entièrement refroidi par de l’eau grâce à la solution brevetée DLC (Direct Liquid Cooling) d’Atos qui utilise de l’eau tiède à cet effet. Avec un indicateur d’efficacité énergétique PUE~1 (Power Usage Effectiveness), EXA1 enregistre les meilleures performances du marché. Cette fonctionnalité permet au CEA/DAM de contrôler efficacement sa consommation d’énergie, de réduire ses coûts et de bénéficier de processeurs aux exigences les plus élevées en matière de puissance.

CEA-HF est interconnecté par la seconde génération de BullSequana eXascale Interconnect (BXI V2). Grâce au déchargement matériel complet du mécanisme de communication dans le BXI V2, l’utilisation du processeur est optimisée et permet de prévenir les interférences. Les performances de communication des applications HPC étant améliorées par le déchargement, les processeurs peuvent se concentrer pleinement sur les tâches de calcul tandis que le BXI V2 gère indépendamment les communications. Pour garantir des performances de communication élevées, CEA-HF tient compte de la bande passante, des latences et des taux de messages.

Vincenzo SALVETTI, Directeur des applications militaires du CEA, a déclaré : « Le développement d’un tel supercalculateur de haut niveau est essentiel pour certains programmes de défense que nous mettons en œuvre au sein du CEA/DAM. Pour ce faire, il est nécessaire de réaliser de véritables avancées technologiques qui nous permettent à la fois de minimiser notre consommation d’énergie et de garantir le traitement efficace d’énormes volumes de données générés par des simulations de plus en plus précises. Je suis fier que le partenariat de long terme entre Atos et le CEA/DAM en R&D marque un nouveau tournant majeur et nous permette de maximiser les capacités d’innovation du CEA/DAM ».

Pierre Barnabé, Co-directeur général par interim, Directeur de la Division Big Data et Cybersécurité d’Atos, a également déclaré : « Nous sommes ravis que notre supercalculateur BullSequana continue de renforcer l’excellence scientifique et la puissance industrielle de l’Europe. Et nous sommes très heureux qu’EXA1 accompagne le CEA dans le cadre de sa stratégie de recherche et d’innovation. »

Partenaires de longue date, Atos et le CEA/DAM travaillent main dans la main depuis 2004. Fruit de l’expertise du CEA/DAM et de l’équipe HPC d’Atos, EXA1 est le 4ème supercalculateur co-développé par les deux entreprises.

Cette année, à l’occasion de la conférence SC’21 , qui se tiendra à Saint-Louis aux États-Unis du 15 au 18 novembre 2021, Atos interviendra en tant que sponsor phare dans le cadre d’un webinaire en direct (« The incessant pursuit in the Exascale Journey » – « Sur la voie de l’exascale : un travail continu ») et de plusieurs autres sessions en ligne. Pour en savoir plus, consultez : https://atos.net/en/events/atos-at-sc21


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *