Berger-Levrault et Inria nouent un partenariat stratégique pour un numérique responsable

L’éditeur de logiciels de la French Tech Berger-Levrault et Inria, l’institut national de recherche en sciences et technologies du numérique, ont annoncé le 31 mai dernier la signature d’un contrat cadre de collaboration.

Bruno Sportisse, PDG d’Inria, et Pierre-Marie Le Hucher, PDG de Berger-Levrault. / ©Inria - Benoît Fourrier

Bruno Sportisse, PDG d’Inria, et Pierre-Marie Le Hucher, PDG de Berger-Levrault. / ©Inria – Benoît Fourrier

Forts de 4 années de collaborations multiples durant lesquelles les deux établissements ont pu explorer ensemble l’apport de compétences et de technologies avancées au développement de solutions innovantes, Inria et Berger-Levrault décident de renforcer leur partenariat en vue d’accélérer le développement de solutions numériques de rupture, basées en particulier sur l’usage renforcé de l’IA. Le secteur de la santé, celui des collectivités locales sont visés, mais également certains secteurs industriels soucieux d’optimiser l’exploitation de leurs infrastructures.

Cette collaboration vise à développer des plateformes opérationnelles permettant de mieux valoriser l’afflux massif de données provenant tant des usagers que des réseaux d’objets connectés, fondées sur des algorithmes avancés incluant des interfaces intelligentes, plus inclusives et respectueuses des données personnelles. Berger-Levrault rejoint le cercle restreint de la vingtaine d’entreprises françaises partenaires d’Inria, de nature à lui permettre d’accélérer fortement dans sa stratégie de développement international fondée sur ces capacités d’innovation.

Pour Inria, ce partenariat vient renforcer la collaboration initiée en 2018. Le fruit de ces travaux communs est venu nourrir le désir d’évoluer vers un mode de collaboration beaucoup plus intégré bénéficiant aux deux établissements. Le contrat- cadre va ainsi permettre de créer une équipe-projet commune pour poursuivre les travaux de recherche initiés.

Ce partenariat illustre la volonté d’Inria, inscrite dans son contrat d’objectifs et de performance « Ambition Inria 2023 », de renforcer le tissu économique français à travers des accords bilatéraux stratégiques avec des entreprises françaises leaders dans leur domaine. La signature, pour la première fois, d’un partenariat stratégique avec une ETI française, prouve que l’ensemble du tissu industriel peut être concerné, avec un impact fort à la fois pour la stratégie de développement et d’innovation de Berger-Levrault et la stratégie de recherche et d’innovation d’Inria.

Alliancy TALK - DSI et innovation business : l'exemple du secteur bancaire


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

consectetur ultricies id, et, lectus consequat. felis Aenean vel, Praesent