Capgemini et Orange lancent « Bleu », une nouvelle plateforme de cloud de confiance en France

Capgemini et Orange ont annoncé le 27 mai dernier leur intention de créer une nouvelle société, baptisée « Bleu », qui fournira un «Cloud de Confiance»1 conçu pour répondre aux besoins de souveraineté de l’Etat français, des administrations publiques et des entreprises dotées d’infrastructures critiques soumises à des exigences particulières en termes de confidentialité, de sécurité et de résilience, telles que définies par l’État français. 

Capgemini et Orange lancent « Bleu », une nouvelle plateforme de cloud de confiance en France

Capgemini et Orange lancent « Bleu », une nouvelle plateforme de cloud de confiance en France

Dans le cadre de ce projet, Capgemini et Orange mettront en commun leur savoir-faire, en partenariat avec Microsoft, afin de créer un fournisseur de services cloud français. Bleu fournira ses solutions aux Opérateurs d’Importance Vitale (OIV), aux Opérateurs de Services Essentiels (OSE), à l’Etat français, à la fonction publique, aux hôpitaux et aux collectivités territoriales requérant la mise en place d’un Cloud de Confiance adapté au degré de sensibilité de leurs données et à leur charge de travail. Bleu proposera ainsi à ses clients les solutions sécurisées cloud de Microsoft, en l’occurrence les suites de collaboration et de productivité Microsoft 365 ainsi que l’ensemble des services de la plateforme cloud Microsoft Azure, dans un environnement indépendant.

La gouvernance de Bleu s’appuiera sur des principes clés permettant de garantir la protection de données sensibles. Ces principes reposent en premier lieu sur l’immunité de Bleu à l’égard de législations extraterritoriales et son indépendance économique (Capgemini et Orange en seront les investisseurs majoritaires). Ils s’appuient ensuite sur le respect des garanties en matière de transfert de données et le contrôle exclusif des applications cloud à partir d’une infrastructure isolée, basée sur des centres de données situés en France. Les centres de données de Bleu seront ainsi séparés de manière stricte des centres de données internationaux de Microsoft, ce qui garantira son autonomie opérationnelle.

De plus, Bleu sera exploité depuis la France par son propre personnel. En conséquence, les services fournis par Bleu devraient permettre d’obtenir la qualification « Cloud de Confiance » décernée par les pouvoirs publics, puisqu’ils satisferont l’ensemble des critères requis par le label SecNumCloud2 de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), ainsi que les dispositions juridiques confirmant son statut d’opérateur de « Cloud de Confiance ». Bleu pourrait accueillir des partenaires complémentaires ultérieurement.

Bleu aura ainsi vocation à terme à rejoindre l’initiative européenne Gaia-X, dont Orange et Capgemini sont membres, afin de contribuer à la création de solutions souveraines à l’échelle européenne comme à l’émergence du développement de cet écosystème.

Aiman Ezzat, Directeur général de Capgemini, a indiqué : « En tant que partenaire stratégique, Capgemini s’attache à créer des services adaptés aux besoins de ses clients, en s’appuyant sur les technologies de pointe les plus performantes, dans le respect des normes les plus strictes. La création d’un “Cloud de Confiance” pour la France permettra au secteur public et aux entreprises dotées d’infrastructures critiques de bénéficier de tous les avantages d’un service cloud flexible sur une plateforme sécurisée. C’est aujourd’hui le bon moment pour lancer ce projet qui bénéficie d’une forte volonté politique et de technologies innovantes. Nous sommes ravis de nous associer à Orange dans le cadre de ce projet innovant. »

Stéphane Richard, Président-Directeur général d’Orange, a indiqué : « Ce ‘Cloud de Confiance’ répond à une exigence croissante dans le monde du numérique. L’Etat français l’a récemment confirmé en définissant sa politique ‘cloud au centre’, qui fixe des standards exigeants de protection des données et de souveraineté. Orange, partenaire de confiance de la transformation numérique des entreprises, opère, intègre et orchestre pour ses clients – publics comme privés – une multitude de services sur des infrastructures de confiance. Nous sommes heureux de nous associer à Capgemini pour mettre à la disposition des utilisateurs BtoB et institutions publiques actuels et futurs de ce cloud une large gamme de services s’appuyant notamment sur la solution Microsoft 365 de manière souveraine. »

« La création d’un nouveau service “Cloud de Confiance”, qui pourra être reconnu par les autorités françaises, conçu par une société fondée et codirigée par nos partenaires Capgemini et Orange, contribuera à accélérer la transformation numérique de la France et permettra de répondre aux attentes fixées par l’Etat français dans sa stratégie nationale  », a déclaré Jean-Philippe Courtois, Vice-président exécutif et Président des ventes, du marketing et des opérations monde de Microsoft. « Cette annonce, bénéfique à tout l’écosystème national des acteurs du numérique, favorisera la croissance économique de la France et facilitera sa réussite sur le long terme. »

Dans le contexte de la nouvelle stratégie cloud annoncée par le gouvernement français, l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) a accueilli favorablement ce projet au regard des prérequis en matière de sécurité et de souveraineté.

Commentant cette annonce, Guillaume Poupard, Directeur général de l’ANSSI, a dit : « Conformément à la stratégie nationale pour le cloud, détaillée le 17 mai par le gouvernement, un haut niveau de performance mais également de confiance dans les offres sont indispensables. La sécurité tant technique et opérationnelle que juridique doit impérativement être attestée, ce à quoi l’ANSSI s’emploie au travers de la qualification SecNumCloud. L’ambition est de pouvoir bénéficier des meilleures technologies opérées par des acteurs de confiance exclusivement soumis au droit européen, sans concessions en termes de sécurité. L’ANSSI accueille par conséquent avec enthousiasme ce projet ambitieux permettant de répondre à ces conditions. »

De plus amples informations seront divulguées prochainement suite à la finalisation des accords entre les parties et l’obtention des autorisations préalables auprès des autorités compétentes pour ce projet.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut elementum ut dapibus felis adipiscing fringilla