[Club Alliancy Connect] Supply chain, IT, social network, ressources humaines… découvrez plusieurs start-up innovantes

Dans le cadre des rencontres d’Alliancy Connect, nous vous avons proposé de découvrir cinq start-up porteuses de solutions pertinentes : Supply chain, IT, social network, ressources humaines…  Ces sociétés innovantes ont échangé avec nous autour de différentes questions : leur vécu face à la crise sanitaire, leur organisation depuis cette rentrée, l’évolution de leur solution du fait de la crise, les changements majeurs observés chez leurs clients…

Hardik Thakkar, président-cofondateur de Packet AI, l’assistant virtuel des équipes IT

PacketAI, à peine un an, lève plus de 2 millions d’eurosCommercialisée début 2021 en mode SaaS, la solution de PacketAI, basée sur des algorithmes d’intelligence artificielle, permet aux entreprises de prédire les incidents IT avant qu’ils impactent les clients et de réduire le coût d’intervention… C’est en quelque sorte l’assistant virtuel des équipes IT dans une DSI. Incubée à l’Institut Mines-Télécom, la start-up parisienne (aujourd’hui 15 personnes) est financée par BNP Paribas et Aster Capital. « S’il y a un projet cloud, c’est très intéressant d’utiliser notre plateforme pour les entreprises de 20 à 200 personnes et grands comptes qui vont progressivement sur le cloud », explique le dirigeant, qui cherche aujourd’hui à réaliser 2 ou 3 pilotes dans de grands groupes autant sur des données historiques qu’en temps réel !

Zuzanna Kosowska-Stamirowska, CEO de NavAIgo, pour optimiser flux et stocks

La crise impose la digitalisation et met en avant la résilience de la supply chain ! Basé sur l’intelligence artificielle, le machine learning et la théorie des graphes, la solution de NavAIgo permet de concevoir des algorithmes pour une allocation intelligente des ressources en logistique. Start-up présente au sein de X-Tech Booster, l’accélérateur de start-up de Polytechnique (avec une douzaine de personnes), sa solution s’adresse aux grands groupes de la logistique comme aux donneurs d’ordres (grands industriels), mais aussi aux tout-petits gestionnaires de flottes (10 camions) sans TMS, qui ne peuvent pas investir dans des solutions lourdes. « Nous aspirons toutes les données des objets qui bougent, quel que soit l’objet, et livrons automatiquement de la valeur à partir de là », résume la dirigeante, qui finalise une levée de fonds pour début 2021.

Rupert Schiessl, cofondateur de Verteego, pour mieux prédire dans un monde imprévisible

Logo VerteegoVerteego développe une plateforme en mode SaaS qui génère des prédictions de haute précision (multi secteurs et multi applications) afin de rendre plus lisibles tous les flux stratégiques des entreprises. En optimisant en temps réel les ventes, les stocks, les prix mais aussi les ressources financières, matérielles ou humaines, Verteego dynamise la croissance d’entreprises comme Monoprix, Danone, Bayer… Cofondée par Rupert Schiessl et Clément Guillon, Verteego compte une trentaine de collaborateurs, dont un quart de PhD entre Nantes et Paris. Créée en 2008, Verteego vient de signer son premier partenariat métiers avec Redbridge, pour prédire les flux de trésorerie et optimiser les performances des directions financières. Une première levée de fonds est envisagée en 2021.

Kevin Bourgeois, CEO de Supermood, pour sonder le ressenti de ses salariés

L'équipe dirigeante de Supermood : Kevin Bourgeois (CEO), Neila Choukri (COO) et Robin Nicollet (CTO).

L’équipe dirigeante de Supermood : Kevin Bourgeois (CEO), Neila Choukri (COO) et Robin Nicollet (CTO).

Fondée en 2015 par Kevin Bourgeois et Robin Nicollet (CTO), et rejoint par la suite par Neila Choukri (COO), Supermood est leader de la mesure de l’engagement et de l’expérience collaborateur en France. La société propose une solution en mode SaaS de sondage des ressentis des collaborateurs afin de permettre aux dirigeants de toute organisation (d’au minimum une centaine de personnes) de sonder le ressenti de leurs équipes et d’assurer un management distant adéquat et à l’écoute. La plateforme permet de créer rapidement des questions, à envoyer aux collaborateurs qui pourront répondre anonymement et ainsi permettre d’agir en conséquence… De quoi également maintenir la productivité de l’organisation et d’anticiper la reprise à la sortie du confinement. Deux ans après sa première levée de fonds, Supermood vise le marché européen et recrute pour passer de 30 à 75 personnes courant 2021.

Gary Bagot, CEO de BG Team Up, le réseau social pour les communautés

Cette toute jeune start-up propose, particulièrement pour le monde maritime (bateaux de croisière, navires marchands ou militaires…), une application visant à unifier l’équipe et offrir un outil HSE agile dans des environnements dépourvus de connexion internet et de réseaux mobiles. L’idée de BG Team Up est d’encourager les interactions et d’éviter l’isolement notamment. La start-up doit réaliser prochainement des POC sur des projets structurants que sont les navires marchands. Une levée de fonds suivra si les résultats sont concluants.

Retrouvez l’intégralité de la présentation de ces cinq start-up faite par leurs dirigeants, lors de la rencontre digitale Alliancy Connect du 18 novembre dernier :


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *