Decathlon : à fond l’innovation tech

Plus de 40 ans que le concepteur et distributeur d’équipements sportifs innove dans le développement de produits et de services dédiés au sport. Alliancy a parcouru les coulisses de la transformation numérique du groupe, opérée par Decathlon Technology, sa branche tech et digital.

Au sein du campus Decathlon Tech à Villeneuve d’Ascq (Nord), le magasin « test » Decathlon DX, qui regroupe l’ensemble des innovations technologiques du groupe, préfigure le magasin du futur. Ouvert au public, il est notamment la vitrine d’une prouesse technologique dont Decathlon a été le pionnier voilà bientôt dix ans : des étiquettes intégrant une puce RFID (Radio Fréquence Identification) apposées sur tous les produits.

ETIQUETTE RFID_

« Chaque produit a ainsi un identifiant unique, ce qui assure une gestion des stocks en magasin au plus près et une traçabilité totale des marchandises, explique Hervé d’Halluin, leader RFID united et referent interactive sport products chez Decathlon. Depuis 2019, la totalité de nos magasins dans le monde disposent de cette technologie ». Munis de raquettes RFID, les collaborateurs réalisent environ cinq fois plus vite des inventaires précis et complets où sont consignés toutes les informations utiles (modèle, taille, couleur, disponibilité…). La fonction antivol est également très appréciable.

 

 

RAQUETTE _

Dans certains des points de vente – 10% en France et 20% en tout à l’international -, ce sont des robots RFID qui s’adonnent à cette tâche. « Les premiers tests ont commencé à Singapour voilà trois ans et l’ensemble des magasins a vocation à s’en équiper à terme. En Chine, tous les points de vente le sont déjà, précise Hervé d’Halluin. Un robot est capable de faire l’inventaire quotidiennement à raison de 1 500 mètres carrés en une heure ».

Le groupe compte bien continuer à capitaliser sur son savoir faire en RFID. « Nous avons les meilleurs experts du monde dans cette technologie et nous vendons notre expertise à d’autres entreprises, des marques du luxe entre autres », confie-t-il. Une étiquette RFID pouvant s’arracher, Decathlon Technology planche déjà sur la prochaine étape : l’intégration du tag RFID au coeur même du produit.

« Augmenter » les collaborateurs et apporter de la valeur aux clients

ROBOT

Avec quelque 25 000 références à son catalogue, impossible pour Decathlon de tout mettre en rayon dans des points de vente dont les surfaces de vente varient entre 6 000 et 8 000 mètres carrés, voire moins pour les Decathlon City, quand il en faudrait 16 000 pour présenter l’ensemble de la gamme. Le projet Ultimate, des bornes interactives destinées à aider les collaborateurs à mieux vendre les produits non exposés en magasin, a donc été conçu pour sublimer l’offre. Elles permettent de visualiser les produits, en photos ou en vidéos, de les comparer, d’afficher leurs caractéristiques…

« La première a été installée dans le magasin de Maubeuge en 2015, se souvient Maxime Crépin, product manager chez Decathlon Technology. Elle était au départ perçue comme un outil d’extension de gamme, un simple catalogue, et on pouvait y passer sa commande ». Cependant, Decathlon a très vite réalisé que les clients ne venaient pas en magasin pour consulter des bornes et qu’ils avaient déjà effectué leurs recherches en amont quand ils franchissaient la porte d’un point de vente. « Nous avons donc recentré les bornes sur les besoins du collaborateur, explique le product manager. Elles lui apportent une aide précieuse sachant qu’avec l’augmentation des gammes de produits, le vendeur a de plus en plus de spécifications à retenir, et que souvent, les clients sont mieux informés que lui ».

En 2016, Decathlon a par ailleurs lancé le programme CubeInstore, une application mobile sous Android qui intègre le même contenu que les bornes. Elle donne accès aux collaborateurs à toutes les informations utiles sur les produits (caractéristiques techniques, disponibilité des stocks, prix…) et leur permet de récupérer sur leur smartphone une commande réalisée avec le client sur une borne afin de la finaliser et lui faire régler ses achats sans passer par la caisse.

Recruter pour inventer le sport de demain

UNE PARTIE DE LA CHAINE NUMERIQUE DE CONCEPTION DES PRODUITS

Depuis deux ans, Decathlon accélère sa transformation digitale et se positionne pour devenir le leader du sport du futur. En offrant aux clients des expériences en magasin et dans le digital ainsi que des activités pour se mettre au sport et grandir dans sa pratique. Mais aussi via des nouveautés technologiques comme un vélo de ville électrique connecté, géolocalisable via un smartphone.

« Pour devenir les meilleurs au niveau mondial et délivrer ce nouveau monde d’opportunités du sport de demain, nous avons mis en place toute une transformation digitale avec, au coeur de cette transformation, les talents et les enjeux de la sécurité, de la data et de l’excellence technologique », confie Jérôme Dubreuil chief digital officer de Decathlon.

L’entité Decathlon Tech emploie plus de 3 600 collaborateurs dans 67 pays, dont 2 200 en France, à Paris, Lille, Nantes et Lyon. Elle a prévu de recruter cette année plus de 400 personnes dans l’ingénierie, le big data et le product management pour l’ensemble des filières du groupe, de la conception des produits, qui sera entièrement numérisée d’ici 2025, au retail, en passant par la supply chain. Afin d’attirer les talents dans un contexte de concurrence féroce, la branche tech et digital de Decathlon compte jouer sur la conjonction dans son organisation « d’un esprit start up avec les moyens d’un grand groupe ».

Decathlon France en chiffres

324 points de vente en France ( (1 700 au total dans le monde)

22 500 collaborateurs (plus de 100 000 au total dans le monde)

4,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires (25 % du CA global)

100 000 références sur décathlon.fr (dont 75% sur la market place) avec 80 marques propres et 495 marques internationales

20% des ventes en digital (y compris via les bornes Ultimate et l’app CubInstore)

16 sites logistiques

9 sites de conception


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.