Deeptech : les startups finalistes de l’EIT Digital Challenge 2020

20 startups originaires de 10 pays européens ont participé à la finale de l’EIT Digital challenge, concours phare sur le plan Européen dans le domaine de la deeptech. À la clé, un soutien global d’une valeur globale de 350 000 euros.

Deeptech : les 20 startups finalistes de l'EIT Digital Challenge 2020Qu’il s’agisse d’une intelligence artificielle qui transforme les soins aux patients, d’un radar 3D qui redéfinit l’interaction homme-machine ou d’une plateforme MtoM gérant des dispositifs autonomes pour l’industrie 4.0… voici quelques exemples des 20 finalistes de cette année pour l’EIT Digital Challenge. Cette compétition récompense une grande variété de projets supportés par EIT Digital dans les domaines de la fintech, de la technologie numérique, du bien-être numérique, des smart cities et de l’Industrie 4.0 avec pour objectif commun de soutenir une croissance rapide et de contribuer à la construction d’une Europe numérique forte, inclusive, équitable et durable.

L’EIT Digital Challenge est organisé pour la septième année consécutive et se concentre en 2020 sur les évolutions numériques de l’univers de la “deeptech” avec une offre de produits différenciés, basée sur des technologies de transformation digitales sophistiquées et innovantes. Les finalistes ont été sélectionnés parmi 403 candidats et proviennent de 11 pays européens différents. En moyenne, chacun des compétiteurs a atteint un chiffre d’affaires de 1,5 million d’euros en 2019, emploie 31 personnes et a déjà reçu 5,6 millions d’euros d’aides au développement.

A lire aussi : Robert Marino (DeepTech Founders) : « La Deeptech est moins impactée par les crises, car son développement est long »

Lors de la finale, qui a eu lieu en ligne le 12 novembre, les finalistes se sont présentés devant un jury d’experts pour tenter de remporter des prix d’une valeur globale de 350 000 euros.

Le prix comprend une année entière de soutien et d’accompagnement d’une valeur de 50 000 euros destiné aux cinq meilleures entreprises et mis à disposition par l’accélérateur numérique d’EIT Digital avec pour objectif de permettre à ces dernières de développer leurs activités en Europe et au-delà.

L’accélérateur numérique d’EIT Digital soutiendra également les gagnants du Challenge dans le développement de leurs activités en Europe en leur permettant de conquérir des clients internationaux sur les marchés cibles et d’obtenir des financements. Le gagnant du premier prix repart avec un financement de 100 000 euros.

La finale de l’EIT Digital Challenge est une occasion unique de rencontrer les plus grands acteurs européens de l’innovation, des investisseurs et des représentants de l’industrie. Pendant l’événement, les participants ont la possibilité d’organiser des réunions bilatérales online avec les finalistes et d’autres grandes entreprises de l’écosystème EIT Digital grâce à une plateforme digitale de mise en relation.

Découvrez les 20 finalistes :

Building Radar (UK) Une technologie de pointe basée sur l’IA surveille et filtre en permanence des milliers de sources d’informations et d’appels d’offres pour trouver automatiquement de nouveaux projets qui correspondent afin d’être soumis aux potentiels clients dans le domaine de la construction urbanistique.

CitySwift (IR) Technologie de planification et de programmation basée sur les données pour les sociétés de transport public.

Deepomatic (FR) Plateforme qui permet d’automatiser la plupart des tâches visuelles répétitives donnant ainsi des capacités d’auto-contrôle à chaque travailleur.

FNA (UK) Solution d’optimisation des règlements sur la base d’une création de jumeau numérique de tout système de paiement ou de règlement et permettant aux IFM de répondre rapidement aux exigences réglementaires, aux programmes de modernisation et aux nouveaux entrants sur le marché tels que les CBDC.

Icometrix (BE) – Aide à quantifier efficacement les anomalies du cerveau grâce à une solution d’imagerie alimentée par l’intelligence artificielle.

Inxpect (IT) – Radar de sécurité 3D pour la robotique et l’automatisation industrielle

PXL Vision (CH) – Plateforme logicielle pour la vérification d’identité sécurisée, l’embarquement efficace des clients et la création et la gestion d’identités numériques fiables

Roboze (IT) – Conception et fabrication d’imprimantes 3D et de services numériques pour des applications extrêmes.

Runecast Solutions (UK) – Solution de Cloud hybride automatisé pour la configuration critique et la conformité de la sécurité. 

Scantrust (CH) – Plateforme qui aide les entreprises qui dépendent de la vente de produits physiques. Cette plateforme relie les biens physiques aux identités en ligne pour une protection active des marques, une sensibilisation de la chaîne d’approvisionnement et un engagement des consommateurs.

SentiOne (PL) – Plateforme Omnicanal de social listening et d’automatisation du service client.

Squirro (CH) ­- Permet aux organisations de transformer les données d’entreprise en informations axées sur l’IA.

SwipeGuide (NL) – Instructions et procédures de travail intelligentes via des applications améliorées pour améliorer la productivité dans les usines.

TakeTask (PL) – Application mobile utilisée par des organisations pour assigner, exécuter et vérifier des tâches à grande échelle et en plusieurs endroits simultanément pour n’importe quel secteur.

Targomo (DE) – Solution de localisation intelligente pour optimiser les réseaux de vente au détail, fournir de meilleurs services publics et améliorer les recherches immobilières.

TRIBVN Healthcare (FR) – Développe des solutions logicielles qui permettent la gestion, l’analyse et le partage des images cellulaires tant pour les laboratoires de diagnostic que les industriels pharma et biotech.

Ultimate.ai (FI) – Plateforme d’intelligence artificielle pour étendre et optimiser les opérations de service client.

Unmanned Life (UK) – Plateforme MtoM pour permettre l’Autonomy-as-a-Service afin de déployer et de gérer des dispositifs robotiques autonomes pour les villes intelligentes et l’industrie 4.0

Vårdinnovation (SE) – Logiciel pour dispositifs médicaux qui, grâce à la collecte de données multicapteurs et à l’automatisation des tâches, contribue à optimiser l’efficacité du système de santé.

Wishibam (FR) – Permet la création de places de marché évolutives basées sur un inventaire des magasins en temps réel.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorem massa adipiscing commodo justo suscipit risus. efficitur. tristique quis in Donec