Les dépenses en IA en hausse de 19,6% en 2022

En 2022, les entreprises devraient dépenser 432,8 milliards de dollars dans des solutions d’intelligence artificielle (logiciel, services et hardware). Le cap des 500 milliards sera franchi en 2023, anticipe IDC.

Etude IDC AI logiciel

Les usages de l’intelligence artificielle sont multiples. Pour IDC, les solutions d’IA visent principalement à améliorer des processus business, à augmenter l’humain, à optimiser les décisions via des prévisions avancées, etc.

A lire aussi : La réglementation de l’usage de l’IA un enjeu mondial auquel s’attèle d’ores et déjà l’Union européenne

“Les progrès réalisés dans les technologies du langage, de la voix et de la vision, ainsi que les solutions d’IA multimodales, révolutionnent l’efficacité humaine », commente Ritu Jyoti, vice-présidente IA et automatisation du cabinet.

Le logiciel tire les dépenses en IA

Les dépenses mondiales réalisées par les organisations cette année sont attendues en hausse de 19,6%. Comprenant les achats de logiciels, de services et d’équipements, elles atteindront 432,8 milliards de dollars d’ici la fin 2022.

IDC anticipe d’ores et déjà que le cap des 500 milliards de dollars sera franchi au niveau mondial dès le courant de l’année prochaine. Et parmi ces dépenses, c’est le logiciel qui se taille la part du lion.

Ce n’est pas une rupture, mais le prolongement de 2021. Sur la première moitié de l’année dernière, les applications d’intelligence artificielle comptaient pour 47% de la dépense en logiciel.

Viennent ensuite les investissements consacrés aux logiciels d’infrastructure à 35%. La dynamique de croissance se situe toutefois au niveau des plateformes d’IA. Celles-ci progresseront en moyenne de 34,6% par an sur les 5 prochaines années – contre 14,1% pour les applications d’infrastructure.

Du côté des services d’IA, IDC observe une forte croissance des services tournés vers l’IT à +20,4% au 1er semestre 2021 et 18,4 milliards de dollars. Ces dépenses devraient encore croître de 22% cette année.

Un moteur essentiel des investissements IT

Les services d’IA axés métiers ne sont pas loin derrière toutefois. La croissance moyenne annuelle sur 5 ans est estimée à 21,9%. D’ici 2025, les dépenses en services d’intelligence artificielle dépasseront les 52 milliards de dollars.

« L’IA reste un moteur essentiel des investissements IT, qui à son tour stimule les dépenses en services connexes pour assurer une adoption durable à l’échelle », justifie Jennifer Hamel, directrice de recherche d’IDC.

Par ailleurs, “la nécessité d’établir les bonnes stratégies en matière d’organisation, de gouvernance, de processus opérationnels et de talents stimule les dépenses en matière de services aux entreprises », ajoute l’experte.

Le marché de l’intelligence artificielle ne se résume toutefois pas à du logiciel et des services. Ces technologies tirent également les investissements sur le volet matériel. La part de ces dépenses gagne même 0,5 point.

En 2022, le hardware pèsera 5% du marché des solutions d’IA grâce aux achats en stockage et serveurs. Le stockage a connu la plus forte croissance en 2021. IDC estime cependant que le rapport de force s’inversera dès cette année au profit des serveurs, qui pèsent déjà plus de 80% des dépenses en matériel.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.