Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Dîner RH : Regards croisés sur le numérique et les Ressources Humaines

 

Diner de la rédaction "Numérique et RH"

Dans le prolongement du dossier Recrutement paru dans le numéro 5  d’Alliancy, le mag (octobre – novembre 2013), la rédaction a réuni pour un dîner dans ses locaux, 15 invités pour débattre sur cette thématique.
Autour de Sylvain Fievet, directeur de la publication et de Catherine Moal, rédactrice en chef, DRH, dirigeants d’entreprise, et consultants spécialisés ont échangé sur plusieurs sujets : de quelles compétences numériques les entreprises ont-elles besoin ? Comment faire évoluer les compétences ? Quels leviers pour attirer les meilleurs ? Quels enjeux pour la fonction RH à l’avenir ?

 

1- Quelles compétences recrutera-t-on demain ?

« On aura besoin de profils différents, aussi bien des hyper techniciens, connaissant des langages très pointus, mais aussi de collaborateurs capables de penser projet avec 3 cerveaux : IT, marketing et commerce !  Dans tous les cas, il vaut mieux des salariés capables d’évoluer. » Sylvie Chauvin, Directrice des ressources humaines  – Figaro Classified 

Viviane Chaine-Ribeiro

Viviane Chaine-Ribeiro – Talentia Software

« Nous avons besoin de féminiser les équipes. Or, il n’y a que 1% de femmes dans le numérique. Au sein de la commission Femmes du numérique du Syntec que je préside, nous essayons d’attirer les jeunes filles, de démythifier le numérique auprès d’elles. Le numérique permet aux femmes d’accéder à de nouveaux métiers. Mais la loi sur l’égalité professionnelle ne nous aide pas toujours. Notamment lorsqu’elle oblige à sélectionner autant de femmes que d’hommes dans le processus de recrutement. Je reçois en moyenne 1 CV de femmes pour 10 d’hommes. » Viviane Chaine-Ribeiro, Présidente – Talentia Software

 

« Le numérique introduit de nouveaux modes de recrutement. Chez Deezer, nous avons deux types de collaborateurs. D’un côté, ceux des fonctions support (juridique, marketing, commercial, RH, etc.) pour lesquels le diplôme reste important. De l’autre, les développeurs, recrutés exclusivement sur test. On se moque de leur cursus. D’ailleurs, l’entreprise a été créée en 2007 par un autodidacte de 22 ans qui s’est ensuite associé à un autre jeune entrepreneur de 26 ans. » Simon Baldeyrou, Directeur général  – Deezer France 

Simon Elkael - Aderhis

Simon Elkael – Aderhis

« Notre métier consiste à mettre en place et à faire vivre des SIRH, nous sommes donc aux confins de deux métiers : les ressources humaines et l’informatique et avons besoin de consultants capables de parler les deux langages et de faire la jonction entre les deux mondes. Il faut évidemment des prérequis. Ce qui est intéressant, c’est de croiser. Il y a des réussites formidables, d’informaticiens vers les RH et vice-versa. » Simon Elkael, Président directeur général – Aderhis

« Avec le numérique, on est aujourd’hui capable de visualiser la capacité d’implication du candidat, son aptitude à devenir un leader et à se former en permanence pour suivre les évolutions. La formation ne vise plus à cadrer le candidat sur son poste d’aujourd’hui, mais à le préparer au poste suivant, y compris si l’on doit s’en séparer. » François Guillaume, Chef de marché RH – Talentia Software 

 

2- Transformer les compétences  

« La transformation des compétences va de pair avec celle de l’entreprise. Quand j’ai rejoint Talentia Software en 2007, après une longue expérience dans un environnement américain, l’entreprise comptait 200 personnes, faisait 16M€ de chiffre d’affaires, et en perdait 4. Aujourd’hui, elle approche les 60M€ de chiffre d’affaires, emploie 430 salariés dont 290 en France. Elle s’est implantée en Angleterre, en Italie, en Espagne, au Portugal et en Grèce. Elle s’est aussi développée par croissance externe. La dernière acquisition date de février dernier : nous avons absorbé une société spécialisée dans la gestion RH. C’est une belle aventure business, mais aussi une aventure humaine : Talentia a fait l’objet d’un LMBO (Leverage Management Buy Out ou acquisition avec effet levier, ndlr) auquel ont participé 50 cadres. » Viviane Chaine-Ribeiro, Présidente – Talentia Software 

Marie-Pierre Soury - La Croissanterie

Marie-Pierre Soury – La Croissanterie

« L’un des principaux apports du numérique, c’est qu’il facilite la circulation de l’information. Il faut donc inciter les collaborateurs à la consulter, et à la partager. La direction générale doit jouer un rôle dans ce sens, car les salariés sont très influencés par la manière dont leur patron fonctionne. » Marie-Pierre Soury, Président directeur général – La Croissanterie

« Il y a quelques années, nous avions des dizaines de collaboratrices qui réceptionnaient des appels relatifs aux petites annonces. Au moment de prendre le virage numérique, la question de leur conversion s’est posée. L’option a été prise  de les former et de valoriser leurs compétences qui ne se limitent pas à la réception d’appels entrants. Elles ont un savoir-faire relationnel exceptionnel et une bonne connaissance des clients dont elles se servent aujourd’hui sur des plateaux de télévente et elles contribuent à alimenter nos bases data. » Sylvie Chauvin, Directrice des ressources humaines  – Figaro Classified

« Compte tenu du fort taux de chômage des jeunes, les décideurs politiques sont tentés de réserver les moyens de la formation professionnelle et de l’alternance aux non diplômés. Or, il est tout aussi important de faire évoluer ceux qui ont déjà une base de compétences, par exemple les Bac+2 vers un Bac+5. Eux aussi ont besoin d’assurer leur employabilité dans un monde qui bouge à grande vitesse. » Viviane Chaine-Ribeiro, Présidente – Talentia Software

Sylvie Chauvin - Figaro Classified

Sylvie Chauvin – Figaro Classified

« A la fin des années 90, au sein d’une autre société nous avions connu une période qui rappelle un peu celle que nous vivons actuellement ! De nombreux informaticiens, notamment des spécialistes du cobol (langage informatique, ndlr), se trouvaient sur le carreau alors qu’il y avait de gros besoins de compétences, mais sur des langages plus évolués. On en a formé un certain nombre qui ont été reclassés et cela a permis dans une certaine mesure d’apporter une réponse à la pénurie d’informaticien. L’important aujourd’hui n’est pas tant la connaissance d’un langage mais sa propre  capacité à en apprendre d’autres, l’Internet étant SOLOMO (social, local, mobile), les technologies évoluent très rapidement » Sylvie Chauvin, Directrice des ressources humaines  – Figaro Classified 

« Dans un groupe pétrolier où j’ai travaillé avant d’arriver à La Croissanterie, le DRH a su , il y a quatre ans, utiliser le numérique pour accélérer la féminisation de l’entreprise. Il a créé un réseau social d’entreprise réservé aux femmes. En moins de deux ans, cela a pris une grande envergure, malgré l’opposition de départ de la DSI. » Marie-Pierre Soury, Président directeur général – La Croissanterie

« Il faut améliorer notre système de formation et de transformation des savoirs, mais il faut aussi assouplir le cadre législatif du dialogue social. Il est encore trop rigide et ne correspond plus à la vitesse de transformation du monde de l’entreprise. » Viviane Chaine-Ribeiro, Présidente – Talentia Software

 

3- Attractivité : faut-il recruter autrement ?

« Il y a un phénomène nouveau : les collaborateurs veulent être reconnus et valorisés aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’entreprise, et ce beaucoup plus que précédemment. Les réseaux sociaux sont donc devenus des outils de premier plan pour cela. » Simon Elkael, Président directeur général – Aderhis 

Véronique Gillodes - Elcimaï

Véronique Gillodes – Elcimaï

« J’ai découvert le numérique en entrant dans le groupe Elcimaï qui très présent sur les réseaux sociaux : Facebook, Viadeo, LinkedIn, Twitter et Google+. Mais nos canaux de recrutement sont diversifiés. L’important pour être attractif, c’est la culture d’’entreprise. Notre groupe qui est né en mars 1992 à Melun, est à taille humaine, avec 220 collaborateurs. Il y a une réelle prise en compte de nos RH dans le management de proximité. C’est une force lorsqu’il s’agit de répondre d’une manière individualisée aux attentes d’évolution de carrière. » Véronique Gillodes, Directrice des ressources humaines  –  Elcimaï

« De fait, les salariés ont fait entrer dans l’entreprise des outils qu’ils se sont appropriés dans leur vie privée. Ils utilisent couramment les réseaux sociaux pour leurs relations personnelles, ils en font autant de leurs contacts professionnels. » François Guillaume, Chef de marché RH – Talentia Software 

« Les profils les plus recherchés ne veulent même plus figurer sur les réseaux sociaux, de peur d’être trop sollicités, voire harcelés. A leur intention, et pour tous ceux qui cherchent des geeks nous venons de créer un  nouveau site différenciant par rapport aux jobboard classiques, « choose your boss » où le candidat a le pouvoir de choisir son employeur en fonction de critères personnalisés qui répondent notamment à ses choix technologiques et à l’intérêt qu’il ressent de travailler sur des projets innovants. C’est une sorte de Meetic du recrutement. » Sylvie Chauvin, Directrice des ressources humaines  – Figaro Classified 

Violaine Moraillon - Altran

Violaine Moraillon – Altran

« Le recrutement et la fidélisation des consultants sont le nerf de la guerre. Altran recrute 5000 à 6000 ingénieurs par an dans le monde, diplômés d’écoles d’ingénieurs, de management et des plus grandes universités mondiales dont 2000 à 2200 en France. C’est un véritable enjeu seuls 30 000 ingénieurs sortent des écoles en France. Par ailleurs, le recrutement est critique dans certains métiers car nos concurrents et clients recherchent les mêmes profils et compétences (par exemple : systèmes embarqués et intelligents, électronique, temps réel, systèmes d’information, gestion de projet…). Nous devons donc séduire et attirer ces candidats dits « passifs » en développant une relation personnalisée avec eux sur les réseaux sociaux professionnels et en développant notre marque employeur par notamment des événements de communication innovants. » Violaine Moraillon, Directeur recrutement groupe – Altran 

« Il faut toutefois faire attention à ce que les outils numériques ne déshumanisent pas l’entreprise en appauvrissant les contacts humains. » Jean-Luc Vergne, auteur du livre « Itinéraire d’un DRH gâté » 

Simon Baldeyrou - Deezer France

Simon Baldeyrou – Deezer France

« Chez Deezer les outils numériques sont utilisés intensément, mais cela n’empêche pas des relations directes. Sur quelques 200 salariés, une centaine partent régulièrement en vacances ensemble. L’environnement de travail est très conviviale et favorise les échanges humains : jardin, babyfoot, etc. » Simon Baldeyrou, Directeur général  – Deezer France 

« Dans les sociétés qui grossissent très vite, l’un des défis est de pouvoir intégrer les nouveaux. La convivialité entre les premiers collaborateurs est en effet telle que les derniers arrivés ont quasiment l’impression d’être indiscrets, voire indésirables. » Olivier Fécherolle, Directeur général stratégie & développement – Viadeo

 

4-  Et demain ? Les enjeux du numérique pour la fonction RH

« 2 convictions. La première : la formation des managers est primordiale. Surtout celle des managers de proximité, car la transformation numérique passera essentiellement par eux, et c’est un processus continu. Il faut les aider à faire évoluer leurs méthodes de management, à intégrer les nouveaux, à faire évoluer les compétences. La 2eme conviction : la fonction RH contribuera certes grandement à transformer le numérique, et elle le fera d’autant mieux qu’elle sera accompagnée du DSI, le couple acteur et gagnant de la transformation numérique passe par l’alliance et la complémentarité forte DRH /DSI. » Sylvie Chauvin, Directrice des ressources humaines  – Figaro Classified 

Blandine Langlois - Rue du Commerce

Blandine Langlois – Rue du Commerce

« Au-delà du e-commerce et de sa transformation, l’enjeu pour moi, c’est l’agilité. Celle de l’organisation, mais aussi celle des collaborateurs qui devront entretenir leur employabilité. Et c’est notre responsabilité de DRH de les accompagner dans ce sens. » Blandine Langlois, Directrice des ressources humaines  – Rue du Commerce 

« L’un des enjeux dans notre entreprise concerne l’application de la charte d’utilisation des réseaux sociaux, définie par le Groupe. Nous utilisons notamment plusieurs réseaux professionnels, comme LinkedIn, pour renforcer l’attractivité de Tetra Pak et pour recruter. De façon plus générale, il est important d’instaurer des règles pour que n’importe quelle information interne ne soit pas diffusée via des outils à finalité privée tels que Facebook ou Instagram. » Stéphanie Boucard, HR manager Packaging – Tetra Pak France 

« Les choses vont aller très vite, il faut que la formation suive. Nous ne savons pas quel sera le paysage numérique dans cinq ans, voire trois ans, ni ses implications sur la fonction RH. » Anne Verger, Directeur pôle consulting – Aderhis

« Le numérique sera déterminant dans la connaissance de nos clients. Dès  aujourd’hui nous savons exploiter le téléphone mobile ou la carte Navigo pour mieux les connaître et être plus près de leurs besoins. Demain, ce sera le paiement sans contact. Nous nous y préparons avec les compétences internes, mais nous nous appuierons aussi sur des soutiens extérieurs. » Marie-Pierre Soury, Président directeur général – La Croissanterie  

Jean-Luc Vergne, auteur du livre « Itinéraire d’un DRH gâté »

Jean-Luc Vergne, auteur du livre « Itinéraire d’un DRH gâté »

« Les relations sociales au sein de l’entreprise seront impactées par le numérique. Le DRH devra s’y préparer. Par ailleurs il se posera la question du devenir de ceux qui ne pourront pas suivre les évolutions annoncées. Ne nous leurrons pas, tout le monde ne pourra pas suivre, en particulier dans les grandes entreprises où il n’y a pas que des ingénieurs de 30 ans. » Jean-Luc Vergne, auteur du livre « Itinéraire d’un DRH gâté » 

« Quelle que soit notre fonction, il faudra se remettre en cause de plus en plus vite. La prochaine révolution, celle du mobile est déjà là et elle aura un impact dans tous les domaines. Si les jeunes arrivent mieux formés, il faudra que dans les entreprises, tout le monde suive. » Simon Baldeyrou, Directeur général  – Deezer France 

« La priorité, c’est l’engagement et la satisfaction des salariés car toutes les études montrent que performance économique et performance sociale sont étroitement liées. La direction générale d’Altran mène régulièrement auprès de l’ensemble des salariés des études mesurant ces deux dimensions et s’engage sur la mise en œuvre de plans d’action, où la formation joue un rôle essentiel, visant à développer les compétences, à faire évoluer les collaborateurs, à améliorer les modes de management. » Violaine Moraillon, Directeur recrutement groupe – Altran 

Olivier Fécherolle - Viadeo

Olivier Fécherolle – Viadeo

« Le numérique n’est qu’un outil au service d’un projet d’entreprise. Ce n’est pas la DSI qui détient la clé du changement, mais le DRH. Ce métier est formidable. » Olivier Fécherolle, Directeur général stratégie & développement

« Le défi consistera à fédérer des hommes et des femmes autour de l’évolution du projet d’entreprise, dans un contexte de changement d’organisation. Le numérique sera un outil pour y parvenir. Qu’il s’agisse de marque employeur, de gestion des compétences, de communication autour du changement, de développement de l’esprit d’équipe. » Stéphanie Boucard, HR manager Packaging – Tetra Pak France

« Le rôle du manager est déterminant. On lui demande d’être un bon leader, mais aussi de maîtriser les outils numériques mis à sa disposition, d’en faciliter l’utilisation par ses propres équipes. Mais cela ne suffit pas. Pour réussir le virage du numérique, il faut bien connaître son entreprise et savoir écouter les collaborateurs. Les projets ne réussissent que s’ils sont portés par les équipes. » François Guillaume, Chef de marché RH – Talentia Software 

« Le numérique règle en grande partie les difficultés éventuelles d’accès à la connaissance et aiguise notre soif de savoir. Cela laisse toute sa place à  l’intelligence et à la créativité au sein de l’entreprise. A la DRH de contribuer à libérer tout cela au service de l’entreprise et de ses clients. » Simon Elkael, Président directeur général – Aderhis

« Le premier challenge, c’est de faire coïncider la vitesse du numérique et l’évolution des collaborateurs, dans un environnement en perpétuel changement. Et nous ne savons pas ce qui nous attend dans cinq ou dix ans, mais ce sera passionnant. » Viviane Chaine-Ribeiro, Présidente – Talentia Software

 

Diner Alliancy "Numérique et RH"

 

Nous remercions, pour leur présence à ce dîner :

  • Violaine Moraillon, Directeur recrutement groupe – Altran
  • Simon Baldeyrou, Directeur général  – Deezer France
  • Véronique Gillodes, Directrice des ressources humaines – Elcimaï
  • Sylvie Chauvin, Directrice des ressources humaines  – Figaro Classified
  • Marie-Pierre Soury, Président directeur général – La Croissanterie
  • Blandine Langlois, Directrice des ressources humaines  – Rue du Commerce
  • Stéphanie Boucard, HR manager Packaging – Tetra Pak France
  • Jean-Luc Vergne, auteur du livre « Itinéraire d’un DRH gâté »
  • Olivier Fécherolle, Directeur général stratégie & développement  – Viadeo
  • Viviane Chaine-Ribeiro, Présidente – Talentia Software
  • François Guillaume, Chef de marché RH – Talentia Software
  • Anne Verger, Directeur pôle consulting – Aderhis
  • Simon Elkael, Président directeur général – Aderhis

 

Un dîner organisé en partenariat avec :

Aderhis

AdeRHis, société de conseil en SIRH créée en 1995, maîtrise les deux compétences clés nécessaires pour assurer la réussite de vos projets : les Ressources Humaines et les Systèmes d’Information.

La création de nombreux partenariats avec les principaux éditeurs de logiciels RH, Paie et BI tels qu’ADP, Cegedim SRH, Cegid, Cegid Public, Lefebvre Software, Meta4, Novapost, QlikTech et Sopra Group permet à AdeRHis de faire bénéficier à ses clients d’un savoir-faire unique sur l’ensemble des outils de Gestion des Ressources Humaines présents sur le marché.

Présent à Paris, Lyon et Nantes, 3 AdeRHis peut répondre aux besoins d’entreprises partout en France, notamment grâce à une expertise reconnue des PME mais aussi des groupes internationaux.
www.aderhis.fr

 

 

Talentia SoftwareTalentia Software (précédemment Lefebvre Software) est un éditeur et intégrateur de solutions logicielles d’entreprise spécialisé en gestion de la performance Financière (Comptabilité, Consolidation, reporting et élaboration budgétaire) et du Capital Humain (développement des talents, mais aussi paie-RH et solutions SIRH).

Le Groupe se positionne comme un acteur de référence sur le marché européen des systèmes de gestion de la performance des entreprises.

Avec près de 430 collaborateurs, Talentia Software adresse un parc de plus de 3600 clients en Europe essentiellement, mais aussi aux Etats-Unis, en Amérique Latine et au moyen-orient. 
www.talentia-software.com

 

Les dîners de la rédaction

A chaque dossier de la rédaction, Alliancy, le mag organise un dîner réunissant grands dirigeants, experts et influenceurs pour débattre des sujets clés de la transformation numérique des entreprises.

Prochain dîner : la cyber-sécurité – Lundi 10 février 2014