Retour sur le dîner de la rédaction : Aval Compteur Linky, comment dynamiser l’offre ?

Malgré certaines craintes et polémiques, l’installation des compteurs Linky se poursuit en France. Plus de 22 millions d’unités sont installées à ce jour, sur les 35 millions prévues d’ici à 2021. Déjà, Enedis voit une envolée, à plus de 150 000 demandes par mois, des relevés de données infra-quotidiennes… Il est donc question aujourd’hui de trouver les moyens de mieux dynamiser l’offre.

Autour de Linky, c’est en effet toute une dynamique d’écosystème « aval compteur » qui se met en place. Fournisseurs d’énergie, acteurs de l’électroménager ou de la domotique, opérateurs de télécommunications, voire enseignes de grande distribution… De nombreuses entreprises peuvent désormais proposer de nouveaux services sur-mesure à leurs clients, en s’adossant aux données de consommation fournies par le compteur communicant.

Ce dîner de la rédaction d’Alliancy, réalisé en partenariat avec Enedis, a permis aux différents offreurs d’échanger leurs expériences et d’explorer les opportunités liées au déploiement de Linky.

 

Photos : Guillaume Ombreux

 

« Depuis 2012, Alliancy a vocation de décrypter l’impact du numérique sur vos organisations. Ne pouvant se résumer au simple achat d’une solution numérique, la transformation digitale se concrétise autour de 5 piliers : l’humain, la data, l’IoT, la sécurité et le système d’information. Cette vision englobe une redéfinition de ses processus de relation client, ses business model et ses dynamiques de collaboration. Alliancy c’est une communauté à part entière : notre ambition, c’est de vous permettre d’échanger et de créer du lien »

« Quand on a créé Alliancy il y a 7 ans, nous avions la conviction que le monde l’IT et de l’entreprise allaient inévitablement se rencontrer. Au début, c’était surtout un effort d’acculturation aux enjeux numériques, puis au bout de deux, trois ans, les entreprises ont commencé à innover mais de manière éparse. Enfin, la troisième étape plus récente est la prise de conscience de la part des entreprises que la transformation est globale et doit embarquer l’ensemble des collaborateurs. »

« Le compteur Linky cumule plusieurs briques : un processus industriel avec de l’IoT et du traitement de data. C’est aujourd’hui le plus grand projet IoT en Europe. »

Anthony Guilbert Cholet, Responsable innovation et énergie chez Poste Immo

« Dans quelques années, Linky sera certainement un élément structurant du monde de l'énergie. Au début de son déploiement on parlait beaucoup des différents canaux et des grilles tarifaires, ce sujet mériterait d’être réactivé et vulgarisé. Développer des services c’est bien, mais ils doivent être mis en œuvre dans un soucis simplicité d’utilisation ! »

 

Marc Helfter, Disruptive Innovation Director chez Hager

« Le monde change et la meilleure façon de suivre le mouvement, c’est de monter des projets en commun et de manière concrète. Car les théories, tout le monde les connaît. En tant que décideurs d’entreprise, il est donc important de travailler ensemble pour mieux avancer, apprendre à se connaître et comprendre le rôle que chacun pourra jouer dans ce nouvel écosystème. »

François Paquet, Directeur de l’innovation chez Birdz

« Il y une richesse d’acteurs autour du sujet des compteurs communicants et de manière générale autour de la question d’une meilleure transition énergétique. Il y a beaucoup d’attentes, pas toujours complémentaires, mais avec un même objectif : l’information rendue disponible à tous et comme source de nouveaux usages et services. Je ne vois pas cet écosystème comme une pure compétition mais comme une pure opportunité.»

Emmanuel Mannooretonil, Vice President New Business Development and Innovation chez Butagaz

« Dans notre métier de fournisseur d’énergie, il faut bien garder les pieds sur Terre : les services avancés que permet Linky n’atteindront pleinement leur pertinence et leur rentabilité qu’avec des centaines de milliers de sites clients engagés. Il faut donc continuer à promouvoir Linky auprès du grand public, en particulier accentuer l’effort de traduction de nos expérimentations en langage accessible à tous, afin que tous obtiennent la maîtrise de leurs consommations énergétiques.»

Eric Salomon, Directeur Client chez Enedis

« L’écosystème autour de Linky prend corps. Il faut rester humble vis à vis du client dont les attentes sont multiples. Certains clients sont déjà convaincus des services basés sur Linky et d’autres apprécient simplement la fin des factures estimées. La connaissance du nombre de kilowattheures consommés n’est plus suffisante ; les données fournies par le compteur communicant ont de plus en plus de valeur pour tous les segments, mais en particulier pour les professionnels et les entreprises. Notre défi commun c’est de former cet écosystème qui traitera tous les segments.»

André Joffre, fondateur de Sunchain

« Le compteur Linky d’Enedis a un bel avenir : il correspond à la convergence entre l’énergie et le digital. Car c’est bien le digital qui apportera de la valeur aux kilowattheures électriques. Le seul fait de pouvoir mesurer permet de préconiser. Pour nous, c’est une belle opportunité de développer des produits et des services adaptés aux usages. »

Emmanuel Olivier, fondateur d’Ubiant

« Il y aura toujours un inconvénient à exposer ses données. Mais ce n’est pas grave si le bénéfice induit est supérieur à l’inconvénient. La frustration vis à vis de Linky vient peut-être de là. C’est qu’au-delà du déploiement, nous n’avons peut-être pas assez mis en avant les bénéfices réels du compteur. Et évidemment ce travail est possible grâce au digital.»

Patrick Mortel, Directeur IoT chez Sicame Group & Président de l’Association Euridis

« La bonne nouvelle c’est que les mentalités changent au sujet de Linky. Mais il faut rester pragmatique : les problématiques de protocoles et de standardisation ne se règleront demain que lorsqu’il y aura une demande forte des utilisateurs finaux. Il ne faut donc pas attendre ces standards pour clarifier les services offerts, la convergence viendra d’elle-même : ce fût le cas dans beaucoup d’autres marchés.»

 

Salma Joussemet, DSI de la DCP Direction des Clients professionnels d’Engie 

« Linky a été vécu comme un tsunami chez nous ; avec l’arrivée de flux complètement différents qui rendaient le processus de facturation plus difficile. Puis, nous sommes sortis du schéma classique en proposant progressivement des offres différenciantes. Il ne faut pas percevoir Linky comme un simple changement de facturation et de processus de relation client. C’est le plus important pour transformer cette contrainte en opportunité.»

Emmanuel Joumard, Managing Director Business Group Smart Living

« Autour de Linky, nous sommes des animaux assez différents dans un même aquarium. Il faut qu’on apprenne à travailler ensemble, à passer outre les fantasmes et mirages. Et si on veut faire bouger les choses, ce n’est pas par la théorie mais par la pratique, par des use case concrets, qu’on y arrivera. Il ne faut donc pas avoir peur de l’erreur car on aura déjà appris à travailler ensemble.»

Cyril Grignon, Directeur du Réglementaire et associé chez EkWateur

« Linky simplifie beaucoup de choses pour le client. Il y a des retards, notamment informatiques chez les distributeurs et fournisseurs, mais nous sommes sur le bon chemin.  Il faut laisser le temps à tous les acteurs de s’approprier ce nouvel outil.»

Hervé Champenois, Directeur du programme Linky chez Enedis

« Aujourd’hui, il y a plus de 22 millions de compteurs Linky installés. Nous sommes ravis de voir le nombre de souscriptions aux suivis de consommation progresser auprès des fournisseurs d'électricité ou d'Enedis. Le plus important est de poursuivre la pédagogie auprès des clients avec les fournisseurs et l'ensemble des acteurs pour mettre en valeur les services permis par le déploiement du compteur.»

Olivier Jehl, Directeur Système d’information du Marché des Clients Particuliers à EDF

« On a bien franchi un cap avec Linky : il fait maintenant partie intégrante du paysage de façon opérationnelle pour soutenir un discours sur la maitrise des consommations (fil d’actualité) et permettre la mise sur le marché de nouvelle offres innovantes (Mes jours zen). En revanche, les cas d’usages sont très proches à ce que nous avions imaginé il y a plusieurs années et il faut maintenant trouver de nouveaux uses cases innovants. »

Raphael Meyer, CEO de Lancey

« Au moment de la création de Lancey, nous pensions être les chevaliers d’une cause perdue : un chauffage électrique, avec un coefficient d’énergie primaire et compatible à Linky. Aujourd’hui nous avons la chance de travailler avec des grands acteurs de l’énergie, pour développer l'autoconsommation et accélérer vers le zéro carbone. Le chauffage représente environ 60 % de la consommation électrique moyenne d'une maison et Linky en ce sens est bien plus qu’un gadget, c’est un moyen efficace pour viser une meilleure gestion de la consommation énergétique.»

Frédéric Renaudeau, Président de Zeplug

« Linky ouvre de nombreuses possibilités d’inventer et de créer des services. Nous nous insérons dans cette logique grâce à notre système de recharge pour voitures électriques dans les immeubles qui est justement fondé sur la création d'un compteur Linky dans le parking du bâtiment. L’écosystème autour de Linky va ainsi nous permettre de proposer des fonctionnalités et services innovants autour de la recharge des voitures.»

 Ygal Levy, Managing Principal of the Digital Advisory practice chez Microsoft

« Linky ouvre un large panel de possibilités pour le Smart Grid et le Smart Building… Et cet évènement le prouve avec la présence de sociétés de conseil et de fabricants de hardware. A l’instar de ce que nous faisons dans le secteur automobile et manufacturier, la prochaine étape est l’intégration de cet écosystème dans une plateforme cohérente et verticalisée. »

Un dîner organisé en partenariat avec Enedis 

Enedis est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité. Elle développe, exploite, modernise le réseau électrique et gère les données associées. Elle réalise les raccordements, le dépannage 24h/24, le relevé des compteurs et toutes les interventions techniques, indépendamment du fournisseur d’électricité choisi.

Retour sur le dîner du 05/11 :  Aval Compteur Linky, comment dynamiser l’offre ?

Malgré certaines craintes et polémiques, l’installation des compteurs Linky se poursuit en France. Plus de 22 millions d’unités sont installées à ce jour, sur les 35 millions prévues d’ici à 2021. Déjà, Enedis voit une envolée, à plus de 150 000 demandes par mois, des relevés de données infra-quotidiennes… Il est donc question aujourd’hui de trouver les moyens de mieux dynamiser l’offre.

Autour de Linky, c’est en effet toute une dynamique d’écosystème « aval compteur » qui se met en place. Fournisseurs d’énergie, acteurs de l’électroménager ou de la domotique, opérateurs de télécommunications, voire enseignes de grande distribution… De nombreuses entreprises peuvent désormais proposer de nouveaux services sur-mesure à leurs clients, en s’adossant aux données de consommation fournies par le compteur communicant.

Ce dîner de la rédaction d’Alliancy, réalisé en partenariat avec Enedis, a permis aux différents offreurs d’échanger leurs expériences et d’explorer les opportunités liées au déploiement de Linky.

Un dîner organisé en partenariat avec Enedis 

Enedis est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité. Elle développe, exploite, modernise le réseau électrique et gère les données associées. Elle réalise les raccordements, le dépannage 24h/24, le relevé des compteurs et toutes les interventions techniques, indépendamment du fournisseur d’électricité choisi.