Retour le workshop digital « Relation IT/Métier : quelles priorités en 2021 pour muscler son agilité… à l’échelle ? »

C’est une tendance de fond : les capacités numériques sont devenues parties intégrantes du business des entreprises, et l’IT n’est plus le sujet de la DSI exclusivement… pour le meilleur comme pour le pire ! La vague cloud n’a d’ailleurs fait que renforcer cette aspiration des métiers à une plus grande « autonomie IT », faite de facilités de contractualisation, d’usage et d’UX. La multiplication des références à l’agilité dans les discours stratégiques symbolise d’ailleurs bien cette attente de nouvelles normes de fonctionnement pour l’entreprise en transformation.

A l’occasion du workshop digital Alliancy « Les défis du nouveau monde » organisé en juin, nos invités, DSI, DRH, Directeurs des opérations… partager leurs expériences et exemples sur la transformation actuelle des processus IT au service des métiers et des outils qui permettent de les piloter : Quelles sont les priorités des DSI en 2021 pour permettre une plus grande agilité à l’échelle ? Quelles difficultés sont pointées par les retours d’expériences récents sur ces transformations ? A quel point les outils de gestion de projet et de collaboration IT/Métier doivent encore s’adapter ?

Thierry Adenis, DSI – Cémoi

« Chaque jour, nous devons – en tant que DSI - prouver notre valeur, à propos des postes de travail, du choix d’une solution SaaS, d’un dispositif de télétravail... C’est extrêmement chronophage mais essentiel et passionnant. Nous consacrons autant d’énergie à nous vendre et à nous marketer qu’à produire. Pour répondre aux enjeux Business, il faut changer le mindset de beaucoup de collaborateurs de la DSI. Ce n’est pas parce qu’un salarié a une fonction qu’il possède une légitimité. Il faut savoir, et nous devons, aller vers les autres, et non attendre que les besoins ou les projets viennent à nous. »

Claire Waast-Richard, Deputy Chief Information Officer – Enedis

« La collaboration entre les Directions IT et Métiers et les utilisateurs fonctionne si chacun reconnaît les compétences de l’autre et place de la confiance en elles.

Dans l’entreprise il faut tout le monde mesure et comprenne la différence de complexité entre le développement et l’exploitation d’une application simple et d’un SI de très grande taille, de grande sensibilité et potentiellement très interfacé (comme par exemple ceux qui pilotent, supervisent, exposent les centaines de milliards de données collectées par les chaines communicantes –dont Linky-). De la même façon, les DSI doivent compléter leurs visions techniques en intégrant au quotidien les enjeux métiers et une approche orientée utilisateur et client. »

Jean-Christophe Heymonet, Directeur des données et expérience client – Harmonie Mutuelle

« L’agilité n’est pas une question de leadership mais de convictions partagées. Albert Einstein a pensé la relativité avant de pouvoir la démontrer mathématiquement grâce à ses convictions. De même, dans la démarche agile, il faut savoir se projeter dans un monde qu’on ne connait pas encore, faire des expériences de pensée et agir en conséquence. Or, aujourd’hui, je trouve que nous avons de plus en plus de difficultés à s’autoriser le partager de nos convictions en particulier quand elles divergent des habitudes. »

 

Karine Le Trocquer, Directeur des opérations et services clients – Harmonie Mutuelle

« Nous avons la chance d’avoir opéré notre changement d’état d’esprit depuis trois ou quatre ans déjà en interne. Le trait d’union entre le SI et les métiers a été fait. Ce n’est pas 100 % parfait mais cela fonctionne bien. Notre direction s’occupe de la modélisation de tous les parcours, elle travaille en étroite collaboration et sur le même plateau que les équipes de Jean-Christophe Heymonet, Directeur SI métiers.  La crise a été pour nous un accélérateur. »

Catherine Croiziers, Directrice des Projets & Applications Business – Loxam

« Toute transformation agile repose sur l’humain, ce qui implique une certaine dose de complexité. Une bonne pratique que j’applique souvent est de ne surtout pas imposer une méthode particulière (Scrum, Kanban...) à mes collaborateurs mais de la co-construire avec eux. Dans une logique de décloisonnement, nous nous donne simplement quelques règles et nous construisons notre méthode à nous. Cela crée de l’engagement, dans tous les départements. »

Frédéric Hanin, DRH – Mutuelle Nationale Territoriale 

« Tout projet de transformation nécessite de s’autoriser à réfléchir et à se projeter dans l’avenir. C’est un travail sur le long terme dans lequel le département RH a un rôle clé à jouer, notamment dans la création d’une culture de l’expérience. Je plaide à ce titre pour un vrai partenariat entre les DRH et les DSI. Les technologies et leur impact ne peuvent se réfléchir sans une réflexion sur le facteur humain, et son organisation. Il faut pour cela un dialogue serré entre ces deux directions. »

Eric Blanchot, DSI Recyclage et Valorisation des déchets France – Veolia

« La création de la valeur est portée par le business. C’est lui qui met en place les processus, l’organisation et le marketing. La DSI, elle, est la garante de l’écosystème du SI, elle donne la cohérence globale, fait en sorte que la data soit exploitable, qu’il y ait un référentiel commun, etc. Son engagement est de livrer un outil qui fonctionne, pour un budget donné. En méthode agile, nous créons un MVP, nous nous confortons sur la valeur et les coûts, et décidons d’y retourner ou pas, dans une démarche itérative et design-to-cost. »

Alexis Gaches, Strategic Client Director – Atlassian

« Certains métiers adoptent parfois une posture consistant à affirmer que c’est à eux de définir les projets et à l’IT de les exécuter. Or, ils n’ont pas toujours une vision extrêmement claire de là où ils souhaitent aller et des indicateurs qu’ils veulent définir à court et moyen terme. De même, côté IT, après avoir mobilisé des équipes pour piloter, réaliser et tester les projets, il est parfois difficile d’expliquer ce que cela a apporté. La relation de collaboration doit donc se renforcer autour de la valeur générée. »

Philippe Rigaud, Professional Services Manager, Valiantys

« La transformation des organisations ressemble à une course de relais, au cours de laquelle chaque organisation développe ses propres compétences et capacités (coureurs) pour l’objectif partagé.
Entre le Comex, les métiers, la DSI et les partenaires externes (IT ou métiers) de l’entreprise, ce sont des passages de relais incessants. Ils nécessitent de fluidifier les relations, de mieux se comprendre et d’accepter de faire une partie du travail de l’autre. Chaque coureur est important et, à l’intérieur de chaque équipe, un leader est nécessaire. »

Nous remercions nos invités pour leur présence à cet échange et pour s’être prêtés au jeu du partage, ainsi que nos partenaires, qui ont permis son organisation. 

Une rencontre organisée avec le soutien d’Atlassian et Valiantys : 

Atlassian libère le potentiel de chaque équipe. Nos outils aident toutes les équipes à s’organiser, communiquer et travailler ensemble. Que ce soient des équipes au sein de petites ou grandes entreprises, ce sont plus de 212 000 clients qui utilisent aujourd’hui les produits Atlassian pour être plus agiles, gérer leurs projets, créer et partager du contenu, collaborer au sein de l’entreprise, et gérer des services afin de mieux travailler ensemble et obtenir des résultats de qualité dans le temps imparti. Pour en savoir plus sur nos produits : Jira Software, Confluence, Jira Service Management, Trello, Bitbucket et Jira Align. atlassian.com 

Valiantys est la première société de conseil et de services Atlassian au monde. Nous accélérons la transformation des entreprises en digitalisant les processus et en modernisant le travail d’équipe grâce aux méthodes Agiles et Lean. Nous proposons un accompagnement global alliant parfaite maîtrise des outils Atlassian à une compréhension de haut niveau des pratiques métier stratégiques comme SAFe et ITIL. Ces 15 dernières années, Valiantys a aidé plus de 5,000 clients à réaliser leurs ambitions en accélérant la collaboration dans leurs équipes. valiantys.com 

C’est une tendance de fond : les capacités numériques sont devenues parties intégrantes du business des entreprises, et l’IT n’est plus le sujet de la DSI exclusivement… pour le meilleur comme pour le pire ! La vague cloud n’a d’ailleurs fait que renforcer cette aspiration des métiers à une plus grande « autonomie IT », faite de facilités de contractualisation, d’usage et d’UX. La multiplication des références à l’agilité dans les discours stratégiques symbolise d’ailleurs bien cette attente de nouvelles normes de fonctionnement pour l’entreprise en transformation.

Pour autant, il est nécessaire de ne pas tomber dans l’analyse simpliste : le caractère stratégique pris par le numérique appelle aussi paradoxalement à une montée en gamme en termes de vision, de maîtrise et de contrôle des processus au sein des organisations. Sans même parler des problématiques de sécurité connues par des entreprises de plus en plus distribuées à l’aune de la crise. Sur l’ensemble du spectre, le rôle de la DSI s’avère donc plus que jamais essentiel ; à condition d’adopter une nouvelle posture plus adaptée à la place différente prise par l’IT dans l’organisation. C’est bien l’efficacité de la relation et des échanges IT/Métier qui est interrogée.

Dans ce cadre, quelle transformation la DSI doit-elle mener pour faire en sorte que l’autonomie IT conférée aux métiers reste une force ? Et doit-elle pour cela changer les outils qui sont à sa disposition ? Le challenge de nombreuses entreprises d’éviter que la DSI soit un goulot d’étranglement aux projets, nécessite de réinventer les processus et la façon dont ils sont pilotés. Si la montée en puissance des méthodes agiles « à l’échelle » s’inscrit dans cette dynamique d’une nouvelle relation IT-Métier, il ne s’agit cependant pas seulement d’appliquer les modèles théoriques sur laquelle la littérature est abondante, car les spécificités des organisations sont nombreuses. Digitalisation des processus internes, rationalisation des outils accumulés avec le temps, transformation des rôles… servir efficacement l’autonomie IT des métiers demande d’adresser de nombreuses problématiques différentes. 

La rédaction d’Alliancy a organisé en partenariat avec Valiantys, un workshop digital consacré aux enjeux d’agilité dans la relation IT/métiers. DSI, directeurs des opérations, directeurs des outils… sont invités à venir partager leurs expériences et exemples sur la transformation actuelle des processus IT au service des métiers et des outils qui permettent de les piloter :

  • Quelles sont les priorités des DSI en 2021 pour permettre une plus grande agilité à l’échelle ?
  • Quelles difficultés sont pointées par les retours d’expériences récents sur ces transformations ?
  • A quel point les outils de gestion de projet et de collaboration IT/Métier doivent encore s’adapter ?

 

Un échange du cycle “SI et transformation”


———–
Un workshop digital organisé en partenariat avec Atlassian et Valiantys

AtlassianAtlassian libère le potentiel de chaque équipe. Nos outils aident toutes les équipes à s’organiser, communiquer et travailler ensemble. Que ce soient des équipes au sein de petites ou grandes entreprises, ce sont plus de 212 000 clients qui utilisent aujourd’hui les produits Atlassian pour être plus agiles, gérer leurs projets, créer et partager du contenu, collaborer au sein de l’entreprise, et gérer des services afin de mieux travailler ensemble et obtenir des résultats de qualité dans le temps imparti. Pour en savoir plus sur nos produits : Jira Software, Confluence, Jira Service Management, Trello, Bitbucket et Jira Align. atlassian.com

Valiantys

Valiantys est la première société de conseil et de services Atlassian au monde. Nous accélérons la transformation des entreprises en digitalisant les processus et en modernisant le travail d’équipe grâce aux méthodes Agiles et Lean. Nous proposons un accompagnement global alliant parfaite maîtrise des outils Atlassian à une compréhension de haut niveau des pratiques métier stratégiques comme SAFe et ITIL. Ces 15 dernières années, Valiantys a aidé plus de 5,000 clients à réaliser leurs ambitions en accélérant la collaboration dans leurs équipes. valiantys.com
 

 ————–
Les workshop digital d’Alliancy – Qu’est-ce que c’est ?

Face à la crise  les entreprises se sont adaptées rapidement pour répondre aux nouveaux besoins de leurs collaborateurs, clients et partenaires. Et un nouveau chapitre de transformation s’ouvre pour elles.

Malgré la distanciation sociale (et en attendant de pouvoir vous retrouver lors de nos dîners de la rédaction), il est important pour nous de continuer à proposer des moments d’échanges d’expériences, de débat et de prospective, notamment pour les leaders technologiques qui font face à de grands défis. 

Il s’agit de se poser un moment et de prendre le temps de l’échange autour d’une question, confronter les pratiques, enrichir des scénarios d’action et construire ensemble des réponses aux nouveaux défis qui attendent les entreprises, les filières ou les métiers. Bien sûr nous mettons un point d’honneur à privilégier toujours la convivialité, la simplicité et la vérité des échanges.

Un contenu sera préparé par la rédaction à l’issu de chaque rencontre, pour partager les ressentis, les pratiques et les pistes qui auront émergées de ces échanges.

Cette rencontre se déroule en visio-conférence et en petit comité (8 à 12 personnes).

Phasellus ante. dolor elit. nec neque.