DRH : une étude souligne le besoin d’accompagnement des managers

L’ANDRH a dévoilé la semaine dernière les résultats de sa seconde enquête en partenariat avec le BCG : « Le futur du travail vu par les (D)RH ».

Etude ANDRH Futur of Work Menée auprès de 588 professionnels des RH français, l’enquête les invite à se projeter en 2025. Parmi les principales conclusions, on retrouve :

Une normalisation du travail hybride : le télétravail se stabiliserait autour de deux jours par semaine en moyenne, de 2022 à 2025. Le « tout télétravail » reste une exception : seuls 1% des répondants l’envisagent.

70% des DRH priorisent le soutien aux managers comme facteur-clef de succès pour mettre en place le travail hybride. Parmi les attributions du manager, on note des différences importantes entre l’enquête de 2020 et celle-ci. Notamment, les réponses « Déléguer » et « Contrôler et évaluer le travail effectué » sont montées en force. « Déléguer » passe de la 6e place (sur 9) à la 2e. « Contrôler et évaluer » de la 8e à la 4e. « Donner du sens et motiver » reste en tête de liste.

60% des répondants estiment que la fonction RH a acquis plus de poids et d’influence pendant la pandémie. Mais seuls 47% envisagent de prendre un rôle moteur dans la transformation digitale de l’entreprise, pourtant considérée comme chantier prioritaire par 75% des répondants. A l’opposé, ils sont 74% à se considérer leaders sur « la mise en place d’un nouveau modèle d’organisation agile ».


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.