Skillsoft dévoile sa nouvelle étude sur les femmes dans la Tech

Une étude inédite de Skillsoft révèle un décalage entre la formation et le développement des femmes françaises dans le secteur de la Tech et les employeurs. L’étude révèle le désir des femmes évoluant dans le secteur de la Tech, de se perfectionner et de progresser dans leur carrière en France, mais elles sont encore confrontées à de nombreux obstacles en termes d’opportunités et d’équité sur leur lieu de travail.

Skillsoft Women in Tech Skillsoft révèle une nouvelle étude sur les femmes dans la Tech ainsi que les défis et les barrières à l’inclusion auxquelles elles sont confrontées et de quelle manière les employeurs peuvent contribuer davantage à les soutenir dans leur carrière. Ce rapport démontre que les femmes ont certes obtenu des avancées sur leur lieu de travail, mais un fossé subsiste dès lors qu’il est question d’opportunités de développement professionnel et des perspectives de carrière.

A lire aussi : [Tribune] Pour que la diversité ne soit pas un vain mot dans les start-up

Selon le rapport, il existe un décalage entre les avantages que les femmes recherchent sur le lieu de travail et ce qui est actuellement offert. Par exemple, alors que 71 % des répondants françaises ont indiqué que les possibilités de développement professionnel et de formation étaient extrêmement ou très importantes pour eux, seuls 36 % ont déclaré que leur employeur offrait actuellement cet avantage. En outre, lorsqu’on leur demande quels sont les principaux défis auxquels elles ont été confrontées au cours de leur carrière dans le secteur de la Tech, la majorité (46 %) des répondantes françaises ont cité le manque d’équité salariale et plus d’une sur quatre (27 %) le manque d’opportunités de formation.

Cette étude indique que les femmes dans la Tech, et en particulier en France, sont dans une démarche d’apprentissage active. Les principaux domaines qui suscitent leur intérêt sont la gestion de projet, la cybersécurité, le développement d’applications ou encore le leadership et le management. Le récent rapport sur les compétences informatiques et les salaires de Skillsoft a montré que 76% des organisations sont confrontées aujourd’hui à des pénuries de compétences dans leurs services informatiques. Offrir des opportunités de formation et de développement professionnel présente un avantage majeur pour les employeurs et les employés, car cela peut aider à combler les besoins et les lacunes de compétences et ainsi proposer des progressions de carrière significatives pour les femmes.

« Les entreprises à travers le monde cherchent des moyens de répondre au déficit de compétences alors que dans la plupart des cas, la réponse se trouve dans les équipes existantes, » explique Caroline Gergaud, Regional VP Sales France chez Skillsoft. « Les femmes représentent moins de 40% des équipes Tech au niveau mondial, et pour que cette représentativité augmente, les collaboratrices doivent être accompagnées avec de la formation continue, du développement professionnel, des perspectives de carrière intéressantes, ainsi que des salaires égaux. Le temps est venu pour les entreprises de prendre à bras le corps le sujet lié aux disparités de genre. De cette façon, nous pourrons construire des entreprises plus inclusives, plus équitables et plus compétitives. »

Le rapport des Femmes dans la Tech de Skillsoft met en lumière les bonnes pratiques à adopter pour appuyer le développement des femmes dans l’entreprise, parmi lesquelles :

● Proposer et encourager le passage de certification :

  •  Quand on leur demande comment les certifications les ont aidés à avancer dans leur carrière, les femmes françaises sont 43% à considérer que cela a permis de gagner davantage de responsabilités, 29% à obtenir une augmentation ainsi que d’autres bénéfices comme le fait d’avoir une promotion.
  • Bien que la cybersécurité et le développement d’applications soient les domaines qui suscitent principalement l’intérêt des femmes, respectivement, seuls 20% et 16% des interrogés détiennent les certifications correspondantes.

● Concentrer ses efforts sur la réduction des biais de genre :

  •  Au niveau global, 70 % des femmes interrogées ont déclaré que les hommes sont plus nombreux sur leur lieu de travail dans des proportions de deux hommes pour une femme ou plus.
  • De plus, Skillsoft a découvert que par rapport aux hommes, les femmes dans le domaine de la Tech doivent travailler plus longtemps pour gravir les échelons de l’entreprise. Le pourcentage le plus élevé d’hommes occupant des postes de direction ont 15 à 20 ans d’expérience contre 26 ans ou plus pour les femmes.
  • Pour encourager plus de femmes à poursuivre une carrière dans la Tech, les répondantes françaises estiment que les organisations devraient fournir des services de garde d’enfants (47%), des opportunités de développement professionnel (43%) ou encore une culture d’entreprise davantage basée sur l’égalité (38%).

● Atténuer les défis auxquels les femmes sont confrontées au travail :

  • Bien que 90% des femmes françaises évoluant dans le secteur de la Tech sont globalement satisfaites d’un point de vue professionnel, elles font face à de nombreux obstacles. Elles sont 46 % à considérer les inégalités salariales comme le principal défi qu’elles doivent relever. Viennent ensuite le manque d’équité dans les opportunités (38%) et l’équilibre vie professionnelle et vie privée (34%).

● S’assurer que la formation est adéquate et actualisée :

  • Lors du choix d’un organisme de formation, les femmes françaises dans la Tech recherchent principalement l’existence de cours dont elles ont besoin (38%), la disponibilité des cours en fonction de leur emploi du temps (36%) et des cours sur mesure répondant aux besoins de l’entreprise (30%).

Méthodologie de recherche :

L’enquête 2021 Women in Tech de Skillsoft a été menée en ligne à la mi-2021. L’enquête comprenait des questions à choix multiples, des réponses ouvertes et un classement par valeur. Elle a donné lieu à 1 100 réponses complètes de femmes professionnelles de la technologie dans quatre pays : les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et la France. L’enquête et le rapport ont été sponsorisés par Microsoft et compilés à l’aide de la plateforme Qualtrics XM.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.