EuraTechnologies annonce un tour de table de 24 millions d’euros

EuraTechnologies a annoncé une levée de fonds de 24 millions d’euros (25M $USD). L’incubateur de startups accueille à son capital la Famille Mulliez (à travers l’Association Famille Mulliez) et Entreprises et Cités (via ECTech), parmi d’autres investisseurs privés. La totalité des actionnaires historiques* participe aussi au tour de table d’EuraTechnologies. La majorité de l’actionnariat reste évidemment publique, avec la Métropole Européenne de Lille en actionnaire de référence.  

EuraTechnologiesCréé en 2009, l’incubateur est considéré comme un précurseur de la French Tech et un modèle de réhabilitation de friche industrielle. En 10 ans, il a réussi sa mission de soutien au développement numérique et à la création d’emplois locaux et durables : plus de 6 500 créés à ce jour.

Aujourd’hui, l’incubateur entame une nouvelle étape stratégique, pour mieux accompagner toutes les transitions, économiques, environnementales et sociales.

A lire aussi : Focus sur l’incubateur Arts et Métiers et ses pépites industrielles

Cette opération inédite permettra à EuraTechnologies de déployer une feuille de route ambitieuse autour de 4 axes prioritaires :

Emplois 

o             EuraTechnologies va renforcer son équipe pour offrir un accompagnement plus international et deeptech aux startups accueillies.

o             Dans la lignée de sa mission principale de pourvoyeur d’emplois, l’incubateur vise la création de 3 000 CDI supplémentaires sur ses sites, à travers la réussite pérenne des startups accompagnées et des acteurs de son écosystème, d’ici 2027.

Equipements de pointe et collaboration

o             EuraTechnologies va investir 10 millions d’euros en équipements technologiques de pointe, en se concentrant sur quelques secteurs clés : Cybersécurité, AgTech, PropTech en particulier.

o             EuraTechnologies ambitionne de devenir un lieu de rencontre incontournable entre le monde de la recherche et les startups deeptech pour la région : en permettant d’une part d’abaisser les barrières à l’entrée pour les startups qui auront accès aux équipements et d’autre part la mutualisation de leurs utilisations avec des partenaires (centres de R&D, universités, grands groupes…).

o             L’un des premiers investissements prévus est un cyber-range pour le Campus Cyber.

Transition environnementale et engagement NetZero

o             Pour répondre à deux transitions majeures qui s’accélèrent – la première sur le numérique et la deuxième sur l’environnement et l’énergie – EuraTechnologies a pris des engagements forts et vise à devenir le 1er incubateur NetZero en Europe à horizon 2030.

o             Cette ambition ne s’arrête pas à l’entreprise. C’est son écosystème entier que l’accélérateur souhaite embarquer dans cette transition. Tous les entrepreneurs accompagnés recevront des formations NetZero et auront accès à des outils pour accélérer leur transition.

Ouverture de 10 pays d’Europe de l’Est et écosystèmes émergents

o             EuraTechnologies ouvrira 10 incubateurs dans des universités technologiques d’Europe de l’Est et dans des écosystèmes numériques émergents.

o             EuraTechnologies, à mi-chemin entre Paris, Londres, Bruxelles et Amsterdam, se veut être la porte d’entrée en Europe occidentale pour les startups de ces écosystèmes.


Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille : 

« L’écosystème technologique de la Métropole est exceptionnel. Avec plus de 300 projets accompagnés par an, EuraTechnologies est le plus grand incubateur d’Europe. J’ai toujours été ambitieux pour les entreprises de notre territoire. C’est pourquoi je souhaite engager la Métropole dans l’augmentation de capital EuraTechnologies pour amplifier sa dynamique. »


Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France : 

« EuraTechnologies est une fierté et fait rayonner notre territoire partout en Europe. La Région participera à l’augmentation de capital à hauteur de cinq millions d’euros pour amplifier la dynamique de création d’emplois. »


Martine Aubry, ancienne Ministre et Présidente du Conseil de Surveillance d’EuraTechnologies : 

« Notre incubateur numérique lillois, cher à son fondateur Pierre de Saintignon, est en train d’entrer dans une nouvelle dimension, en montrant la voie d’un écosystème startup encore plus inclusif et plus respectueux de l’environnement. EuraTechnologies est devenu depuis sa création le plus grand incubateur de startups en Europe. Cette levée de fonds étendra cette dynamique à de nouveaux acteurs. Ouvrir le capital de ce joyau technologique à des investisseurs privés permettra d’accélérer leur transformation numérique et de créer 3 000 emplois supplémentaires d’ici à 2027. Je m’en réjouis et c’est sans hésiter que je proposerai à la Ville de Lille d’accompagner cette dynamique en investissant elle-même plus d’1 million d’euros. »


Eric Charpentier, Directeur Général du Crédit Mutuel Nord Europe : 

« Partenaire de la première heure d’EuraTechnologies, le Crédit Mutuel Nord Europe se réjouit de voir le fleuron de la French Tech poursuivre son ambitieuse et prometteuse stratégie de croissance. Après avoir inauguré en début d’année le campus Wenov, le Crédit Mutuel Nord Europe renouvelle aujourd’hui son soutien à EuraTechnologies en demeurant actionnaire à hauteur de 5 % de son capital. Ces engagements forts témoignent de notre pleine confiance dans la trajectoire de développement dessinée par l’incubateur.


Barthélémy Guislain, Président du Conseil de Gérance de l’Association Familiale Mulliez : 

« A l’origine de la formidable aventure d’EuraTechnologies, les fondateurs (dont Pierre de Saintignon) évoquaient déjà l’idée d’intégrer dans leur écosystème des grandes entreprises de la Région. Depuis, EuraTechnologies est devenue une référence européenne et les entreprises du territoire se sont, elles, développées significativement. Ces deux chemins se rejoignent aujourd’hui afin d’accélérer un ensemble porteur. Ces apports réciproques seront teintés d’un esprit d’innovation persistant et d’une dimension entrepreneuriale innée. Le reflet d’un continuum de l’histoire du territoire et de ses acteurs économiques. »


Jean-Pierre Letartre, Président d’Entreprises et Cités : 

« Les enjeux de transformation nécessitent une coopération forte entre tous les acteurs : grandes entreprises/PME/startups, publics/privés. Associer EuraTechnologies avec les entreprises du territoire est un formidable levier pour répondre aux enjeux de transition et de création d’emplois, et c’est bien là la mission d’Entreprises et Cités. »


Laurent Roubin, Président du Directoire de la Caisse d’Epargne Hauts de France : 

« Nous sommes heureux de contribuer à l’accélération du développement, de la transformation et de l’internationalisation d’EuraTechnologies, mis au service de la transition environnementale et de la création d’emplois durables sur notre territoire. Notre engagement à son côté depuis 2009 se poursuit. »


Nicolas Brien, Président du directoire d’EuraTechnologies : 

« Nous sommes honorés d’accueillir de nouveaux investisseurs soutenant nos ambitions et fiers de la confiance que nos actionnaires historiques renouvellent avec ce tour de table.

Après la crise Covid, nos startups sont plus matures et font face à de nouveaux défis, comme la pénurie de talents dans les métiers numériques. Nous faisons le pari de la deeptech et allons-nous doter d’équipements de pointe pour que les startups puissent faire des bonds technologiques.

Dans un écosystème technologique marqué par le centralisme parisien et les méga levées de fonds, EuraTechnologies continuera de cultiver sa singularité. Implanté dans un écoquartier reconnu et opérant ses programmes dans des quartiers populaires, EuraTechnologies a montré que transition numérique et transition écologique pouvaient s’articuler.

A compter de l’an prochain, EuraTechnologies s’étendra dans dix pays pour exporter notre savoir-faire unique de transformation des friches industrielles en incubateurs de startups. »

 

*Les investisseurs historiques d’EuraTechnologies sont la Métropole Européenne de Lille, la Région Hauts-de-France, la Ville de Lille, le Crédit Agricole Nord de France, la Caisse d’Epargne Hauts de France et le Crédit Mutuel Nord Europe.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.