Golem.ai lève 5 millions d’euros pour mettre sa technologie de lecture de documents au service des entreprises

Fondée en 2016, Golem.ai, start-up spécialisée dans l’Intelligence Artificielle appliquée aux sciences du langage, a annoncé le 17 mars dernier avoir bouclé un tour de table de 5 millions d’euros. Le fonds d’investissement et plateforme de venture OneRagtime et le fonds de capital-innovation MAIF Avenir mènent ce tour de table aux côtés des investisseurs historiques.

Golem.ai compte doubler ses effectifs en 2021 pour passer de 30 à 60 collaborateurs.

Golem.ai compte doubler ses effectifs en 2021 pour passer de 30 à 60 collaborateurs.

Accompagné de Célia Doreau, Killian Vermersch et Guillaume Navarre, Golem.ai est né de la double passion de son CEO Thomas Solignac pour la technologie et la philosophie. Ainsi, les quatre associés ont toujours pris leur distance avec le traditionnel deep learning et défendu une approche éthique.

« Cette levée de fonds marque une nouvelle étape de notre développement, détaille Thomas Solignac, cofondateur et CEO de Golem.ai. Notre technologie a trouvé de nombreux cas d’usage et notre contrepied assumé vis-à-vis du machine learning a démontré sa performance unique, tant en termes de fiabilité que d’éthique et de transparence. Notre ambition profonde est de porter l’IA dans le quotidien des équipes et d’en faire un vecteur de transformation positif, capable de faire évoluer leur métier et de l’exercer dans de meilleures conditions. » 

Golem.ai s’est donné pour mission d’équiper les entreprises de solutions pragmatiques d’assistance et d’automatisation des tâches pénibles et ennuyeuses du quotidien. Il peut s’agir d’analyser et d’auditer des documents complexes ou de traiter et de répondre automatiquement aux messages entrants (e-mails, sms, réseaux sociaux…). Par exemple, sa dernière solution Docuchecker est capable de lire, de comprendre et d’isoler tous les critères d’analyse disséminés dans des textes complexes tels que des appels d’offres ou des rapports d’expertise médicale.

Elle collabore notamment avec des grands comptes du secteur bancassurance (Allianz, Macif, Crédit Agricole…), de l’industrie et des services (Manutan, ENGIE Entreprises & Collectivités, Docaposte…) ainsi qu’avec différents ministères.

« Nous développons des solutions qui accélèrent des processus lourds ou répétitifs, qui effacent des irritants et optimisent l’efficacité au quotidien, complète Célia Doreau, Associée et CSMO de Golem.ai. Les équipes opérationnelles nous partagent fréquemment leur satisfaction à utiliser l’IA. C’est notre meilleure reconnaissance. Ce financement va nous permettre d’accompagner une multitude de nouveaux métiers tout en renforçant notre proposition de valeur » 

La lecture de documents représente un enjeu majeur pour les entreprises. Avec ce financement, Golem.ai entend mettre sa solution au service de toutes les entreprises en France, et bientôt en Europe et au-delà. Une ambition soutenue par le multilinguisme de sa technologie qui fonctionne déjà dans plus de 30 langues, permettant un déploiement à l’échelle et international pour les grandes entreprises.

« Nos clients sont surpris d’accéder à de l’IA si rapidement. Aujourd’hui, la vitesse de déploiement des solutions est un enjeu clé car les entreprises changent de plus en plus vite. L’IA doit être le fer de lance de ces transformations, et non pas un long projet technologique. » complète Thomas Solignac.

Golem.ai positionne le design au cœur de ses solutions, pour que l’IA se popularise au sein de l’entreprise. L’équipe souhaite optimiser l’expérience utilisateur et la prise en main de ses interfaces par les équipes métiers au jour le jour. Golem.ai accélère également le développement de nouvelles fonctionnalités et de connecteurs qui permettent de relier sa technologie à n’importe quel système d’information, lui permettant ainsi une intégration naturelle dans n’importe quelle suite d’outils.

Pour y parvenir, la société entame un plan de recrutement en 2021 et compte doubler ses effectifs de 30 à 60 collaborateurs. Ces nouveaux talents permettront de répondre à de multiples problématiques métier et de faire face à une demande croissante.

Mise au point après 4 années initiales de R&D, la technologie de Golem.ai est fondée sur la linguistique universelle et la logique avec une approche de la compréhension similaire à celle de l’humain. Cette approche caractérise toute la singularité de l’IA qu’elle a conçue, dite symbolique, à l’inverse des modèles d’apprentissage basés sur la statistique et sur l’étiquetage massif de données. Dotée d’une connaissance de la structure des langues humaines, son IA modélise le raisonnement humain afin de comprendre un texte et d’en extraire des informations précises.

Pour les entreprises, ce modèle a de nombreux avantages :

• Frugalité : l’IA ne collecte pas de données personnelles et ne nécessite donc pas d’entrainements. Elle est en moyenne 10 fois moins énergivore.
• Explicabilité : l’intégralité des décisions prises par l’IA sont transparentes pour les utilisateurs. Cette dernière s’affranchit des biais type boîte noire, et constitue ainsi un outil de confiance pour les équipes.
• Souveraineté et confidentialité : l’IA respecte les exigences les plus sévères de la RGPD

De plus, l’IA conçue par Golem.ai tolère les fautes d’orthographe ainsi que les erreurs de saisie, et est entièrement configurable au plus proche des besoins de chaque entreprise. « L’approche de Golem.ai fait figure d’exception sur le marché de l’IA et contribue à promouvoir une IA éthique française, se réjouit Stéphanie Hospital, CEO et fondatrice de OneRagtime. Nous sommes ravis de les accompagner dans cette nouvelle étape de mise à l’échelle d’une solution dotée d’un grand potentiel. » 

« Nous avons été séduits par la vision et l’approche très adaptée aux besoins des entreprises, conclut Timothée Poulain, VC, Principal de MAIF Avenir. Golem.ai prend le contrepied du recours quasi-systématique au machine learning dont les coûts et le manque d’explicabilité ne sont pas toujours compensés par une création de valeur suffisante. En remettant de l’intelligence humaine dans l’intelligence artificielle, l’équipe de Golem.ai a réussi à développer de puissants produits, qui permettent aux entreprises d’automatiser des procédures internes complexes, libérant ainsi les collaborateurs pour des tâches à forte valeur ajoutée. »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mattis ante. amet, venenatis, ut Aenean odio