Quand Google France digitalise les commerces français

En novembre dernier, Google France annonçait le lancement de “Ma Vitrine en ligne”, un programme d’accompagnement dédié aux commerces indépendants et artisans en partenariat avec la Fédération française des Associations de commerçants (FFAC). Pour faire l’état d’avancement de ce projet, le groupe organisait un point presse en ligne fin avril. Au total, 7 000 commerçants sur le territoire français ont bénéficié de ces formations. 

Un van aux couleurs de Google réalisera une tournée dans l'Hérault du 19 mai au 14 juin prochains, pour former les commerçants au numérique. Ici, un exemple de prise de rendez-vous pour les habitants de Béziers.

Un van aux couleurs de Google réalisera une tournée dans l’Hérault du 19 mai au 14 juin prochains, pour former les commerçants au numérique. Ici, un exemple de prise de rendez-vous pour les habitants de Béziers.

La crise semble avoir provoqué chez les commerçants français une prise de conscience sur la nécessité de basculer sur le web. C’est sur cette tendance que Google France souhaite miser depuis quelques mois avec un programme d’accompagnement dédié : « Ma Vitrine en ligne ».

Depuis novembre dernier, plus de 7 000 commerçants à travers le territoire ont participé à ces formations gratuites, organisées en partenariat avec la Fédération française des associations de commerçants (FFAC), ainsi que différentes municipalités et Chambres de Commerce et d’Industrie. 

« Seulement un tiers des commerçants sont connectés sur le web, constate Lionel Saugues, président de la FFAC lors d’une conférence de presse tenue conjointement avec Google France ce 29 avril. C’est encore insuffisant et c’est la raison pour laquelle nous avons fait appel à Google France pour renforcer la digitalisation des commerces de notre pays ». 

À lire aussi : Digitaliser les TPE/PME : quand Google et Facebook s’y mettent

Lionel Saugues en profite ensuite pour donner des détails sur le contenu du programme, à savoir : une hotline gratuite et un coaching personnalisé des commerçants par téléphone ou par visioconférence, une mise à disposition d’outils boostant la visibilité en ligne ainsi que des formations de prise en main de ces mêmes outils.

Au total, 2 200 commerçants ont été accompagnés par téléphone ou visioconférence depuis novembre dernier, 2 500 personnes ont participé aux 130 webinaires sur la chaîne Youtube des Ateliers Numérique Google et 2 100 autres ont répondu présents aux 80 sessions demandées spécialement par des partenaires régionaux. 

Un frémissement numérique depuis la crise

C’est au tour d’Anne Sophie Le Bras, responsable des Ateliers numériques de Google France, de prendre la parole. Cette dernière fait référence aux enseignements issus de l’Observatoire des commerces de proximité Google/Ipsos sur la numérisation des petites et moyennes entreprises françaises.

Les commerçants français ne semblent pas trop faire de résistance face au digital. 65 % d’entre eux estiment que leur présence en ligne est indispensable et ils sont 93 % à être équipés d’au moins un outil assurant leur communication en ligne (73 % avec les réseaux sociaux, 64 % avec un e-mail professionnel, 58 % avec un référencement dans les annuaires locaux et nationaux et 54 % avec un site internet). Mais ce qui semble les freiner le plus dans leur transformation numérique semble être le manque de temps (58 %), le prix (47 %) et la complexité des solutions (37 %). 

À lire aussi : Pierre Bonis (Afnic) : « Dire à un commerçant que la transformation numérique coûte cher c’est faire le jeu des GAFA »

« Cette étude montre que les commerçants ne sont pas tous arrivés à maturité dans leur transformation, précise Anne-Sophie Le Bras. L’objectif premier de ce basculement vers le web est la survie et nous espérons que cette dynamique se poursuivra dans les prochains mois. » Car les petits commerces en retard sont encore nombreux et 82 % des entreprises de moins de 20 salariés n’ont jamais mené de formation à la transition numérique pour leurs collaborateurs. 

Pour autant, la crise a bel et bien accéléré l’adoption des outils numériques par les commerces. Cet élan est évalué à plus de 35 % depuis l’année dernière, majoritairement tiré par les hôtels, restaurants et cafés. En effet, 30 % des commerçants estiment que le recours aux outils numériques a permis de maintenir ou sauver leur activité depuis la crise sanitaire et 54 % ont observé un impact positif sur leur volume de vente. Si bien qu’ils sont plus de la moitié à mettre en place ou projeter de mettre en place au moins un canal de vente en ligne (y compris le Click&Collect et le référencement sur une marketplace).

Google s’implante durablement dans les territoires

Toutes les collectivités territoriales s’emparent du sujet de l’accélération de la transformation numérique des petites et moyennes entreprises. C’est le cas de la CCI de l’Occitanie, qui collabore avec Google France depuis quatre ans. « Les commerçants ont souvent un manque de temps pour s’investir dans le numérique, constate Sophie Guetta, responsable Commerce tourisme de la CCI Occitanie. Mais, depuis la crise, nous avons constaté un frémissement autour de cet enjeu, notamment avec l’apparition de marketplaces locales. »

LES TERRITOIRES AU PLUS PRÈS DE LEURS COMMERÇANTS

  • La CCI Occitanie propose des sessions collectives et individuelles programmées dans les départements de l’Hérault, l’Aude, l’Ariège, l’Aveyron, du Gard, du Gers, des Hautes-Pyrénées, du Lot, de la Lozère, des Pyrénées-Orientales, du Tarn et du Tarn-et-Garonne. 
  • Près de 30 sessions à distance et en présentiel et rendez-vous personnalisés à destination des commerces sont organisés avec les CCI Territoriales de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Les CCI Bretagne, Eure et Loire et Loire et Cher prévoient une tournée auprès des commerçants dès novembre 2021.
  • Des sessions d’accompagnement auprès des commerces de centre-ville sont aussi en préparation chez Rennes Métropole et la Maison de l’Économie et Développement d’Annemasse 

Pour Sophie Guetta, l’implication de Google est bienvenue pour mieux informer les commerçants sur l’importance du web, mieux évaluer le taux d’adoption du numérique ainsi que pour conseiller sur les prochains objectifs à suivre. Elle rappelle d’ailleurs que toutes les chambres de commerce en France se sont dotées d’experts en numérique pour y parvenir.

À lire aussi : Les talents cachés d’Instagram

Dernier projet en date : un coach numérique de chez Google parcourra du 19 mai au 14 juin tout le département de l’Hérault avec un van pour rencontrer directement les commerçants et organiser plus de 200 entretiens individuels de coaching numérique.

Plus récemment, Google a annoncé en avril 2021 s’associer à Atout France – l’agence de développement touristique de la France – pour le lancement d’un programme de formation similaire à destination des professionnels du tourisme, ainsi qu’une plateforme regroupant une sélection d’outils utiles pour leur faire bénéficier des opportunités offertes par le numérique.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *