Le gouvernement au complet : quelle place laissée pour le numérique ?

Depuis la nomination du nouveau premier ministre Jean Castex le 3 juillet dernier, il aura fallu attendre trois semaines pour connaître les onze secrétaires d’État choisis par Emmanuel Macron pour compléter son gouvernement. Au programme : pas de grand changements, quelques reformulations et une place plus large laissée au numérique.

Le gouvernement a chargé Cédric O de travailler directement aux côtés de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

Le gouvernement a chargé Cédric O de travailler directement aux côtés de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

Emmanuel Macron a enfin finalisé la composition de son nouveau gouvernement, composé de 43 membres, un fait inédit depuis l’ère d’Alain Juppé de 1995. Le 3 juillet, il nommait Jean Castex premier ministre, le 6 juillet il choisissait ses ministres et dimanche dernier, c’était au tour des secrétaires d’Etat. 

Il y a 5 personnes qui se sont vues reconduites dans leurs fonctions. Tout d’abord, Laurent Pietraszewski, qui s’occupait de la réforme des retraites depuis décembre 2019. Cette dernière mise à l’arrêt depuis la crise sanitaire a contraint le secrétaire d’Etat de s’occuper des questions de la santé au travail. Ses missions sont donc étendues à cette problématique.

Même schéma du côté d’Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à la petite enfance, qui s’est vu attribuer le périmètre des familles dans son champ d’action. Sans surprise particulière, Jean-Baptiste Lemoyne continue de s’occuper du tourisme et Sophie Cluzel des personnes handicapées.

Cédric O élargit son périmètre

Le secrétaire d’Etat chargé au numérique Cédric O a aussi allongé son titre honorifique et devient désormais  “secrétaire d’Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques”. Dans les faits, pas de grands changements à prévoir mais le deuxième volet semble faire référence aux questions liées au marché des télécom, au déploiement de la 5g et éventuellement les problématiques des zones blanches. Par ailleurs, le terme “transition numérique” peut aussi faire référence à la fracture numérique, que Cédric O a toujours souhaité combattre depuis le début du quinquennat.

À lire aussi > “Stop Covid tient le cap… malgré tout !”

Quoiqu’il en soit, conscient de la dimension transversale du numérique, le gouvernement a chargé Cédric O de travailler directement aux côtés de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. 

Quatres nouveaux portefeuilles

Dans ce nouveau gouvernement, il faut noter la création de quatre nouveaux portefeuilles. Il y a en premier lieu les questions de biodiversité qui seront gérées par la députée LRM de Haute-Marne, Bérangère Abba. Puis, l’économie sociale, solidaire et responsable dont va s’occuper la députée LRM de Paris Olivia Grégoire. Enfin, sous l’autorité du ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer, les deux députées du MoDem Nathalie Avy-Elimas (Val-d’Oise) et Sarah El Haïry (Loire-Atlantique) sont respectivement nommées Secrétaire d’Etat chargée de l’Education prioritaire et Secrétaire d’Etat à la jeunesse et à l’engagement.

Enfin, les dernières nominations concernent d’une part Clément Beaune, le conseiller Europe d’Emmanuel Macron, qui va sans surprise assurer la continuité des affaires européennes et d’autre part,  le député des Hautes-Alpes Joël Guiraud en tant que secrétaire d’Etat à la ruralité. L’intitulé de ce dernier portefeuille a d’ailleurs sûrement été proposé par Jean Castex, qui ne cesse de rappeler l’importance du territoire dans son action.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut justo id vulputate, id tristique fringilla