Les Hauts de Seine et les Yvelines lancent un hub d’innovation pour rompre l’isolement des seniors

Les départements des Haut de Seine et des Yvelines ont annoncé le lancement d’un hub d’innovation pour accompagner des jeunes start-up qui innovent au service des personnes âgées. L’idée est d’aider les jeunes pousses françaises de percer sur le marché des nouvelles technologies pour les seniors. 

Haut de Seine et Yvelines lancent un hub d'innovation pour rompre l'isolement des seniorsCes derniers mois, la France a été fortement touchée par la crise sanitaire et sociale. Et en premier lieu, nos seniors : vulnérables face au virus, ils sont les premières victimes de la Covid-19. Les personnes âgées, éloignées de leurs proches par précaution sanitaire, ont aussi beaucoup souffert de l’isolement et de la solitude. Afin de répondre à ces enjeux, des solutions innovantes doivent être mises en place afin de maintenir le lien social et lutter contre l’isolement dans les EHPAD. Le Département des Yvelines et l’Agence Interdépartementale de l’Autonomie ont permis aux différentes parties prenantes de se rencontrer pour lancer la première phase d’expérimentation autour d’innovations porteuses d’espoir.

L’Agence Interdépartementale de l’Autonomie et le département des Yvelines sont à l’origine du projet Inno EHPAD. L’enjeu est de taille : favoriser le bien-vieillir grâce au numérique. Albert Fernandez, Directeur Général Adjoint aux Solidarités, au sein du département des Yvelines, affirme que cette opération est « la première étape d’un projet majeur qui vise à donner toute sa place aux technologies qui permettent de renforcer le lien social, de maintenir l’éveil sensoriel et d’accéder aux soins dans les EHPAD ».

En 2060, le nombre de personnes âgées de plus 85 ans dépassera les 5M, contre 1,4M aujourd’hui[1]. Dans ce contexte, les outils numériques doivent être mis au service de l’autonomie des personnes dépendantes. Le vieillissement démographique de la population et en parallèle, l’accroissement de l’espérance de vie est un enjeu majeur pour notre société. Le défi actuel repose sur le bien vieillir, la prévention et l’accompagnement de la perte d’autonomie.

Aujourd’hui, nous assistons à un renforcement et un décloisonnement du secteur de l’accompagnement à domicile. E-tonomy fédère les parties prenantes de cet écosystème et permet la rencontre de l’ensemble des acteurs de la filière : porteurs de projet, bénéficiaires et professionnels. Dans le cadre de l’opération, six innovations visant à réduire l’isolement, testées et évaluées en EHPAD, ont été présentées. Il s’agit de ZeeboxT-medLumeenAxyn RobotiqueConnect’age et Inno3med – Nao Zora et Oroi. Ces solutions technologiques répondent à trois objectifs principaux : la lutte contre l’isolement des seniors, le développement de la téléconsultation et la mise en place de stimulations cognitives. Christophe Lorieux, directeur général adjoint d’INVIE, assure que « Avec Inno EHPAD nous constituons un pool d’ambassadeurs du numérique au sein même des EHPAD. Leur rôle sera de contribuer au déploiement des innovations dans leurs EHPAD mais aussi de former de nouveaux ambassadeurs dans tous les EHPAD des Yvelines ».

La clé : une formation initiale et continue pour les métiers de l’aide à la personne et aux équipements des produits déployés. L’offre de produits et services innovants intervient en réponse aux besoins des personnes fragiles et vulnérables. La professionnalisation du personnel soignant en EHPAD doit être soutenue et renforcée pour offrir et proposer le meilleur service possible. L’enjeu est d’entamer une démarche d’accompagnement intégrant une méthode simple pour accélérer l’intégralité du parcours de toutes les parties prenantes du projet. L’offre doit être structurée sur le territoire et le parcours de soin coordonné pour les bénéficiaires. Véritable source de création d’emplois, 200 contrats aidés sont créés afin d’accompagner le projet. Le recrutement de jeunes contribuera au renforcement du lien social avec les seniors.

Dans un contexte d’urgence sanitaire, ce projet, dédié à l’innovation dans les secteurs de l’autonomie et du grand âge est au cœur du service à la personne. Les EHPAD partenaires de l’expérimentation LEOPOLD BELLAN, RICHARD, CLAIREFONTAINE, LES PATIOS D’ANGENNES et ARPAVIE et le Centre de gériatrie MGEN, présents lors de l’opération participent activement à cette création de valeur.

Depuis quelques années, des progrès considérables ont permis d’améliorer durablement les conditions de vie des seniors. Les nouvelles technologies, en particulier les outils numériques, sont considérées comme un levier indispensable pour maintenir le lien social et agir contre l’isolement des seniors. Anne-Lyse Lemaitre, Directrice de l’EHPAD Clairfontaine en témoigne : « C’est avec grand plaisir que nous découvrons ces projets car ce sont tous de formidables outils pour améliorer les conditions de nos aînés« . Les EHPAD, en participant à cette phase expérimentale et en déployant ces dispositifs au sein de leurs structures, favorisent le bien-vieillir.


[1] Source : Personnes âgées : les chiffres-clés, site du ministère des Solidarités et de la Santé, 2 mars 2018

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *