Hi! PARIS, nouveau centre en IA et data science de Polytechnique et HEC Paris

Cet article a été publié originellement sur mydatacompany.fr

L’Institut Polytechnique de Paris et HEC Paris réunissent leurs chercheurs en intelligence artificielle et data science au sein d’Hi! PARIS. Le centre de recherche et d’enseignement ambitionne de devenir un leader mondial d’ici 5 ans.

L’Institut Polytechnique de Paris et HEC Paris espèrent devenir des acteurs de référence de la recherche et l’enseignement en intelligence artificielle et data science. Pour y parvenir, ils comptent notamment sur leur nouveau centre, Hi! PARIS.

Le centre interdisciplinaire alliera éducation, recherche et innovation dans ces deux domaines. Il réunira pour cela 300 chercheurs d’IP Paris et HEC Paris. Son financement sera intégralement assuré par des entreprises privées.

L’Oréal, Kering, Total… argentiers d’Hi! PARIS

Cinq multinationales participent ainsi en tant que mécènes à cette initiative. Il s’agit de L’Oréal, Capgemini, Total, Kering et Rexel. Les travaux d’Hi! PARIS porteront ainsi sur les grands secteurs économiques comme l’énergie, le retail, le luxe ou la finance.

Grâce à un renforcement de leurs collaborations, les deux écoles comptent donc capitaliser « sur leurs expertises ». L’ambition : un impact à l’échelon européen et mondial en termes de recherches data-IA et de formations.

Les métiers de la data et l’IA sont actuellement en tension, ce qui freine l’adoption de ces technologies dans les entreprises. L’un des objectifs d’Hi! PARIS est donc de former ingénieurs, managers et chercheurs pour les secteurs privé et public.

Cependant, Polytechnique et HEC Paris doivent pour cela eux aussi renforcer leurs moyens. Les co-directeurs scientifiques du centre, Eric Moulines et Thierry Foucault, annoncent donc le recrutement de 30 nouveaux professeurs.

Tripler le nombre d’étudiants formés en IA et data science

Hi! PARIS prévoit en outre d’accueillir 150 doctorants « parmi les meilleurs au monde». Et la finalité est claire : « former la future génération d’ingénieurs et de managers qui construira une IA au service de tous. »

Le nouveau centre de recherche et de formation se fixe comme cap de tripler en 5 ans le nombre d’étudiants formés dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la data science. L’éthique sera d’ailleurs au programme pour les étudiants.

Mais pour le président de l’Institut Polytechnique de Paris, Eric Labaye, le centre contribuera également à la souveraineté numérique de la France et de l’Europe. A la clé, « la compétitivité de ses entreprises, l’efficacité de ses administrations, et la qualité de vie de ses citoyens ».


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo justo eleifend ut sem, ultricies venenatis vel,