BeAM réinvente l’impression 3D métal

Emmanuel Laubriat, le fondateur de Beam. © Beam

Emmanuel Laubriat, le fondateur de Beam. © Jonathan Sarago

 

 

Issu des travaux du Critt Irepa Laser, le procédé commercialisé par l’alsacien BeAM s’appelle Clad (construction additive par laser directe). Son principe : produire ou reconstituer des pièces métalliques par impression 3D. Le secteur aéronautique s’est emparé de cette innovation, notamment pour réparer des pièces de turbines de turboréacteurs, pièces soumises à de très fortes contraintes. Fin 2014, BeAM (330 000 euros de chiffre d’affaires en 2014, 10 salariés) a levé 1 million d’euros auprès de cinq capitaines d’industrie renommés.


consequat. commodo ut non Donec Sed libero. ipsum