France IA dessine le futur

François Hollande, France IA

François Hollande, France IA21 mars 2017. Ce jour-là, à la Cité des Sciences et de la Villette à Paris, c’est Leenby, le robot de services à la personne de la PME française Cybedroïd, qui remettait en mains propres au président François Hollande le rapport France IA, dont l’enjeu est de faire de la France un producteur incontournable qui contribuera à dessiner le futur visage de l’IA, c’est-à-dire celui du monde à venir.

Lancée par Axelle Lemaire, l’ex-secrétaire d’Etat chargée du Numérique, et Thierry Mandon, son homologue de l’Enseignement supérieur et de la recherche, l’initiative a vu, du 20 janvier au 14 mars, dix-sept groupes de travail (559 contributeurs) se réunir afin de proposer des actions de politique publique visant à fédérer nos forces plurielles. Que ce soit sur le financement et la valorisation de la recherche ; la formation pour créer des vocations, susciter l’innovation, développer une stratégie industrielle ; mais également de poursuivre le débat public sur l’IA et d’en faciliter la compréhension pour une meilleure acceptabilité sociale. Au total, un effort budgétaire de 1,5 milliard d’euros devrait être consenti sur les dix prochaines années : il s’ajoutera aux 500 millions déjà programmés. Des fonds qui s’inscriront dans le Programme d’investissements d’avenir (PIA), piloté par Louis Schweitzer. Reste à savoir ce que va en faire notre nouveau gouvernement.