Ïdkids déploie une plateforme data pour optimiser ses campagnes marketing

Cet article a été publié originellement sur mydatacompany.fr

Objectif efficience budgétaire et pertinence des messages aux clients pour Ïdkids (Okaïdi, Obaïbi, Jacadi, Oxybul…). Le retailer a confié à Meteors la mise en place d’une plateforme pour le suivi et la mesure de la performance des campagnes marketing.

Propriétaire de 8 marques du secteur de l’enfance, dont Okaïdi, Obaïbi, Jacadi et Oxybul, le groupe ïdkids compte plus de 1200 magasins dans le monde pour un chiffre d’affaires supérieur à 900 millions d’euros. Et comme nombre de retailers, ïdkids s’intéresse donc à l’optimisation data et de ses canaux de contact.

Pour mener ce projet, l’entreprise travaille en collaboration avec la startup spécialisée dans les données et le marketing, Meteors. Concrètement, il s’agit pour le retailers d’affiner l’attribution de la contribution des parcours client.

 

Explosion des budgets marketing et saturation des clients

Et si ïdkids souhaite ainsi mesurer précisément l’attribution, c’est afin d’optimiser financièrement l’utilisation de ses budgets. Search, e-commerce, SMS, publicité en ligne, catalogues… les modes de contact avec la clientèle sont multiples. Mais quelle est la contribution de chacun en termes de chiffre d’affaires ?

« Nous sommes dans un monde où il est nécessaire d’être visible. Et on ne peut plus être visible de façon naturelle. Nos budgets marketing ont explosé ces derniers temps » constate Cédric Poncelet, chief new business officer du groupe.

Refonte de la gestion de la donnée pour le RGPD

Grâce à un meilleur usage des données clients, ïdkids souhaite donc gagner en efficience budgétaire et en pertinence sur les messages adressés aux consommateurs. Cet enjeu doit en outre être concilié avec la réduction des risques de saturation des bases et la conformité RGPD.

Les taux d’ouverture, qu’il s’agisse par exemple des emails ou des SMS, « sont très limités ». Par ailleurs, depuis mai 2018, l’entreprise a dû revoir en profondeur son processus de gestion de la donnée.

Être plus performants et mieux mesurer les performances

Avec Meteors, l’entreprise veut ainsi gagner en contrôle sur ses budgets. L’objectif est également d’être « plus performants » et « de bien mesurer les performances de campagnes marketing. »  Une source de complexité cependant : le système d’information historique ou legacy de l’entreprise.

C’est une contrainte, mais l’enjeu est ailleurs. « Chez les retailers aujourd’hui, les budgets marketing et web-marketing, l’efficience des campagnes sont la clé de la réussite et des économies, surtout dans le contexte actuel » insiste Olivier Guillouzouic, cofondateur de la startup.

La capitale agrégation des données

A terme, ïdkids disposera donc de tableaux de bord qui lui permettront de disposer d’une donnée « intelligible et compréhensible par tous », dont la direction générale et le service marketing. La direction financière participe elle aussi au projet.

Les indicateurs définis visent à favoriser une prise de décision « rapide et en connaissance de cause » justifie Cédric Poncelet. Ce nouveau système de pilotage des budgets et campagnes est attendu en septembre.

« Ce qui est vraiment important, c’est l’agrégation des données, qu’on oublie encore régulièrement au début des projets » met en avant le dirigeant de Meteors. Or cette vision unifiée des clients pose problème aux retailers en raison de systèmes informatiques hétérogènes. Boutiques et e-commerce restent bien souvent compartimentés, par exemple.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *