[Infographie] Où en sont les emplois dans le numérique en France ?

Le secteur du numérique n’en finit plus de susciter des espoirs et des attentes fortes en matière d’emploi. Un rapport du Forum économique mondial publié le 21 octobre 2020 annonce une véritable révolution numérique en soulignant que la pandémie de la Covid-19 a largement contribué à accélérer cette transformation et qu’elle va nécessiter d’importants efforts de reconversion pour préserver l’emploi. De son côté, Emmanuel Macron a consacré 7 milliards d’euros de son plan de relance au numérique afin d’aider les start-ups, de booster la souveraineté nationale et d’accompagner la transformation numérique des entreprises. Le moteur de recherche d’emploi Indeed dresse aujourd’hui un état des lieux de l’emploi dans le numérique en France.

Un secteur qui a moins de poids en France que dans d’autres pays

Le graphique compare l’importance de l’emploi numérique aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France. Sans surprise, le nombre d’annonces est largement supérieur aux Etats-Unis qu’en France. L’analyse du poids relatif du secteur dans chaque pays reflète davantage le recul des pays européens face au marché du numérique aux Etats-Unis. Alors que le numérique représente plus de 5,6% des offres d’emploi aux Etats-Unis, il ne pèse que 4,6% en France. 

 

La région Ile-de-France reste le centre de gravité incontestable de l’emploi

L’emploi numérique reste concentré en Ile-de-France. Alors que cette région ne représente que 19% des Français, elle agrège plus de 4 offres sur 10 dans le numérique en France. Arrivent ensuite l’Auvergne-Rhône-Alpes avec 12% des offres, et l’Occitanie avec 8%. En part de l’emploi total par région en revanche, l’Occitanie arrive 2ème (le numérique représentant plus de 4,5% des offres de cette région), suivie des Pays de la Loire et de l’Auvergne-Rhône-Alpes. Là encore, l’Ile-de-France arrive première, avec presque 7% de son marché de l’emploi occupé par le numérique. Il sera intéressant d’observer l’évolution de cette répartition au cours des prochaines années, le développement du télétravail accéléré par la crise sanitaire pouvant contribuer à décentraliser l’emploi dans ce secteur (ou pas d’ailleurs, si les entreprises recruteuses restent à Paris tout en laissant leurs employés vivre où ils le souhaitent).

Près d’un professionnel français du numérique sur 10 cherche à travailler à l’étranger

Si les Britanniques cherchent plus 95% des fois dans leur propre pays, les professionnels français cherchent davantage à l’étranger, avec une appétence aussi forte pour l’Europe que pour l’Amérique du Nord. La France est plutôt bien placée dans ce comparatif d’attractivité (en 4ème position), les Portugais ou Suédois étant par exemple beaucoup plus nombreux en comparaison à souhaiter faire carrière à l’étranger. Même les Irlandais, dont le pays est pourtant « terre d’accueil » de nombreux géants de la tech, cherchent des emplois ailleurs dans 15% des cas.

Comparaison France/Royaume-Uni : des compétences inégalement réparties

L’observation des différents types de compétences dans le numérique souligne des degrés de spécialisation différents entre la France et son voisin d’outre-Manche. Alors que le Royaume-Uni offre beaucoup plus d’emploi dans le back-end, la programmation et le support IT, la France s’illustre en analyse de données, UX/UI, front-end, réseaux et sécurité.

Pour en découvrir encore davantage sur l’emploi dans le numérique en France, découvrez l’intégralité du Tech report d’Indeed, en date du mars 2020.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

non Aliquam id odio velit, accumsan libero ut venenatis