La start-up bordelaise Demooz annonce une levée de fonds de 800 000 euros

Demooz, la plateforme collaborative permettant à un acheteur de tester le produit high-tech de son choix  chez un particulier qui le possède déjà, a réalisé un tour de table de  800 000 euros pour poursuivre son développement.

Geoffrey Vidal – cofondateur Demooz ©Demooz

Après une première levée de fonds effectuée en 2015 à hauteur de 210 000 euros, Demooz réunit aujourd’hui 800 000 euros auprès de ZTP, Side Capital et Bpifrance. Le concept de la start-up est simple : un produit high-tech vous intéresse, vous pouvez le tester chez un particulier qui l’utilise afin de pouvoir recueillir son avis. Le souci c’est que ce simple échange d’expérience ne suffisait pas à rendre le business model de la start-up viable. Elle a donc modifié son mode de fonctionnement. Désormais, Demooz ouvre et gère des showrooms pour le compte des marques chez des particuliers. La marque équipe gratuitement ceux qu’elle appelle des “demoozers”. En contrepartie, ils font les démonstrations à tous les prospects potentiels dans la ville.

L’objectif de ce tour de table est de se développer au point de “devenir le référent en matière de showrooming en Europe d’ici 2018” selon le cofondateur de la jeune pousse Geoffrey Vidal.

La majeure partie de l’équipe n’est pas au siège social bordelais mais dans l’incubateur « At Home » à Toulouse. Demooz compte près de 20 marques partenaires (Google, Dyson, HTC, Magimix…) et plus de 45 000 “demoozers” en France.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elit. porta. libero. dapibus ut sem, ut