ManoMano lève 355 millions de dollars pour accélérer son développement en Europe

ManoMano, spécialiste du bricolage, maison et jardin en ligne vient d’annoncer une levée de fonds de 355 millions de dollars. ManoMano prévoit de doubler la taille de ses équipes en recrutant 1 000 nouveaux talents d’ici à la fin de 2022. Avec 725 millions de dollars levés en 8 ans par Philippe de Chanville et Christian Raisson, ManoMano est désormais valorisée 2,6 milliards de dollars.

Philippe de Chanville et Christian Raisson, les co-fondateurs et co-CEO de ManoMano.

Philippe de Chanville et Christian Raisson, les co-fondateurs et co-CEO de ManoMano.

Ce nouveau tour de table a été mené par un nouvel investisseur, Dragoneer Investment Group. Temasek, General Atlantic, Eurazeo, Bpifrance (via son fonds Large Venture), Aglaé Ventures, Kismet Holdings et Armat Group complètent cette levée de série F.

Ces nouveaux fonds permettront à la scale-up de poursuivre son expansion européenne, en particulier en Allemagne et au Royaume-Uni, les deux plus grands marchés européens mais aussi de renforcer son offre BtoB en Espagne et en Italie, de consolider ses innovations technologiques pour ses clients et ses partenaires marchands et de développer son réseau logistique européen ManoFulfillment.

« Grâce à cette nouvelle levée de fonds, nous souhaitons confirmer notre position de leader indiscutable en ligne sur notre vertical en Europe. Notre but est de devenir la destination de référence pour tous les projets de bricolage, jardinage et aménagement de la maison en proposant une expérience et des conseils de l’inspiration à la réalisation pour nos clients en Europe, indiquent Philippe de Chanville et Christian Raisson, les co-fondateurs et co-CEO de ManoMano. En donnant accès à une clientèle qualifiée de bricoleurs et à une gamme complète de services spécifiques à notre industrie, nous souhaitons également devenir le partenaire incontournable des marchands européens qui souhaitent faire grandir leur business en ligne ».

« La pandémie a suscité un engouement international dans le secteur du bricolage, et nous pensons que cette tendance va s’inscrire dans la durée. Les consommateurs du monde entier investissent de plus en plus dans leur maison et se tournent désormais vers les canaux en ligne pour la sélection, le prix et, surtout, le conseil. ManoMano est le leader du secteur sur ces trois critères, et aucune entreprise en Europe n’est mieux équipée pour aider les bricoleurs à réaliser leurs visions, a déclaré Eric Jones, partner chez Dragoneer Investment Group. Nous avons été extrêmement impressionnés par l’équipe de direction de ManoMano et nous sommes impatients de soutenir sa croissance alors qu’elle consolide ses positions de leader sur ses marchés existants et continue de se développer en Europe. »

ManoMano a développé sa propre plateforme technologique et des innovations telles que l’expérience conseil avec les Manodvisors, une communauté d’experts disponibles en ligne pour aider les clients dans leurs projets (2,3 millions de conversations en 2020), ManoFulfillment, son service de logistique spécifique à son marché, ouvert en France, en Espagne et en Italie ainsi que des services dédiés aux marchands pour leur permettre de développer leurs activités en ligne. Avec une croissance de +31%* pour le e-commerce en Europe de l’Ouest, 2020 a été marquée par une hausse durable des attentes pour les ventes en ligne.

Sur cette période, ManoMano a affiché une croissance de +100%, 1,2 milliard d’euros de volume d’affaires et +140% de croissance pour son offre BtoB ManoManoPro. Avec plus de 50 millions de visiteurs uniques par mois, la scale-up sert plus de 7 millions de clients. En 2020, l’entreprise a aussi consolidé sa présence en Europe en y générant 40% de ses ventes : Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, Espagne et Italie.

Cette hyper-croissance est soutenue par des équipes composées de 800 personnes, et notamment 150 nouvelles recrues sur les 6 derniers mois en poste à Paris, Bordeaux et Barcelone.

« Notre activité est rentable en France pour la deuxième année consécutive et nous l’avons aussi été au niveau européen pour la première fois lors du pic de ventes de 2020. C’est sur ces bases solides que nous avons initié ce nouveau tour de table qui nous permettra d’accélérer nos investissements pour le développement international et les orientations stratégiques de ManoMano », ont déclaré Philippe de Chanville et Christian Raisson.

Cette série F permettra à ManoMano d’accélérer encore davantage ses projets prioritaires :

– Renforcer sa présence européenne, en particulier en Allemagne et au Royaume-Uni, les deux plus gros marchés dans son industrie en Europe, respectivement 82 milliards et 50 milliards d’euros. En 2021, ils sont devenus les plus importants pour ManoMano après la France et représentent un important levier de croissance avec la digitalisation européenne la plus rapide.

– Investir dans sa technologie pour encore améliorer son offre de service pour ses clients, ses partenaires et les artisans du bâtiment. Pour ses marchands partenaires, ManoMano permettra un meilleur accès aux marchés européens grâce au développement d’un réseau européen de logistique et un service client associé. Pour leur donner davantage les moyens d’accroître leur business en ligne, l’entreprise compte développer des services marketing et publicitaires dédiés. En parallèle et afin de devenir le partenaire de référence des projets de bricolage et d’aménagement de la maison pour tous les européens, ManoMano continue de construire des services pour leur proposer une expérience à 360° : de l’inspiration à la réalisation en passant par le conseil.

– Accélérer son offre BtoB, ManoManoPro, en Espagne et en Italie après un lancement réussi fin 2020. L’ambition de la scale-up est d’atteindre le même succès qu’en France où 1 petit artisan sur 5 est déjà inscrit sur ManoManoPro. L’entreprise souhaite ainsi devenir le partenaire privilégié des petits artisans du bâtiment (0 à 5 salariés).

– Accroître ses investissements médias en Europe pour construire une marque unique et reconnue dans son industrie et dans tous les pays au même niveau que la France où 2 personnes sur 3 connaissent ManoMano.

– Recruter 1 000 nouveaux talents d’ici fin 2022, soit faire plus que doubler ses effectifs actuels. ManoMano met également en place de nouveaux standards en matière de flexibilité de lieu de travail en France et en Espagne pour élargir ses bassins de recrutement à l’ensemble de ces deux pays. L’entreprise entend répondre ainsi aux attentes de ses collaborateurs en matière d’équilibre entre vie privée et professionnelle.

« Nous croyons fermement que pour construire un champion européen de la tech qui réinvente son industrie, il est indispensable de placer ses équipes au cœur de son développement. Chez ManoMano, nous donnons les moyens à chaque Mana et Mano de grandir professionnellement au sein d’une vision humaine ambitieuse soutenue par 3 valeurs clés : l’audace, l’ingéniosité et la bienveillance. Pour relever les défis majeurs technologiques et business qui nous attendent, nous comptons plus que jamais sur les meilleurs talents et comptons attirer 1 000 nouvelles recrues dans les 18 prochains mois », concluent Philippe de Chanville et Christian Raisson.


* Source: Forrester 2021 Online Retail Forecast


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *