MoovOne déploie son offre de coaching à l’international

La start-up française pionnière du coaching digital en mode SaaS, qui vise à accompagner chaque collaborateur dans l’entreprise pour transformer le collectif, fête ses cinq ans et démarre son expansion à l’international.

Hugo-Manoukian,-CEO-de-MoovOne

Hugo Manoukian, CEO de MoovOne

Lancée en France et en famille en 2015, la start-up parisienne MoovOne a su, en cinq ans, démocratiser et digitaliser le coaching en entreprise. « En 2015, selon Hugo Manoukian, CEO et co-fondateur de MoovOne, le coaching reste encore une pratique, en présentiel, très marginale en entreprise, réservée aux équipes de direction, voire uniquement au CEO. C’est pour inverser cette tendance que MoovOne est née, avec l’idée d’évangéliser cette pratique en entreprise et de passer au digital, afin d’en faire bénéficier le plus grand nombre. » Et ça marche !

Cinq ans après son lancement, MoovOne est rentable avec un capital toujours détenu à 100 % par les fondateurs (le père et ses deux fils). L’entreprise compte aujourd’hui parmi sa clientèle 200 grands comptes (Unibail, L’Occitane, Crédit Agricole, Groupe Rochemont, Carrefour, La Poste, Engie, PSA, LVMH, Saint Gobain…), dont 60 % du CAC 40.

Forte d’une cinquantaine de salariés (15 recrutements sont prévus d’ici la fin de l’année*) et d’un réseau de 250 coachs certifiés dans le monde entier, elle prévoit d’atteindre les 6 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année (dont 17 % du CA dédié à la R&D), avec un objectif de plus de 8 millions d’euros l’an prochain.

Une approche 100 % digitale, 100% humaine et 100% personnalisée

Au total, ce sont plus de 10 000 personnes qui ont été accompagnées depuis sa création, avec un record de séances réalisées pendant le confinement (plus de 2 000 séances en deux mois). « L’objectif du coaching en entreprise est de libérer le potentiel humain, pour faire de chacun un acteur clé de la transformation », explique Hugo Manoukian. En effet, pour se transformer durablement, il faut engager tous les collaborateurs, en les aidant à adopter des changements de posture et de comportements durables.

MoovOne, qui s’adressait initialement aux Top Managers, s’est peu à peu ouverte à de nouvelles strates de l’entreprise, sur des thématiques comme le management à distance, la gestion d’équipes hybrides, la gestion de crise, la reprise d’activité, l’équilibre vie pro/perso, la gestion du stress, l’accompagnement du changement et la communication du leadership…

Depuis 2015, MooveOne accompagne 200 grandes entreprises dans leur transformation sur tous les continents et en 30 langues. En cinq ans, elle a coaché et formé plus de 10 000 personnes. Cliquez pour tweeter

On l’aura compris : il faut répondre aux impératifs des situations d’urgence auxquelles sont confrontées toutes les organisations actuellement et « passer d’un mindset avant-Covid à un mindset post-Covid », comme le résume le dirigeant : « L’objectif est de permettre, de manière pragmatique, personnalisée et sur une durée limitée, de travailler sur un ou plusieurs objectifs très précis, en privilégiant le Comment au Pourquoi. »

coaching-digitalGrâce à sa plateforme responsive, l’offre de MoovOne permet notamment une grande flexibilité pour le participant qui a la possibilité de choisir le coach le plus adapté à ses besoins, gérer l’agenda de ses séances, fixer ses objectifs, accéder aux contenus spécialement mis à sa disposition par le coach, réaliser les évaluations en début et fin de parcours et enfin, mesurer sa montée en compétence… Idem pour le service RH, le manager N+1 du participant et, évidemment, le coach, tous impliqués dans le parcours de coaching et de formation mis en place pour et avec le collaborateur.

MoovOne a ainsi développé une dizaine de formats individuels ou collectifs de coaching pour répondre aux problématiques, qu’elles soient situationnelles (formats de 3 séances de coaching pour répondre à un besoin déjà identifié) ou de développement (un parcours entre 7 et 10 séances pour aider un individu, un groupe ou une équipe à identifier, actionner et ancrer de nouveaux comportements, d’états d’esprit ou habitudes, pour atteindre un plus haut niveau de performance). « Il y a un réel besoin de l’individualisation dans les parcours, mais aussi de collectif autour de challenges particuliers ou du co-développement, explique l’expert. Le massif a ses limites. »

Devenir l’acteur de référence en Europe

La période de confinement a été propice au secteur de la formation : « Cette crise a clairement légitimé notre business model, estime le dirigeant de 34 ans. Le marché de la formation professionnelle est en plein développement et le coaching digital fait désormais partie intégrante des stratégies de formation des organisations. »

Si MoovOne accompagne déjà ses clients français multi-sites au sein de leurs filiales étrangères, la start-up vise désormais un déploiement dans toute l’Europe, à commencer par Amsterdam (Pays-Bas), la Suisse et, début 2021, l’Allemagne (Munich). « Nous voulons devenir l’acteur de référence du coaching digital en Europe, déclare-t-il. La France est un super écosystème pour faire grandir les jeunes pousses. » C’est pourquoi l’entreprise souhaite, en parallèle, consolider sa présence en France, dans les processus de transformation et pourquoi pas, travailler avec 100 % du CAC40… Elle poursuit également ses investissements en R&D pour renforcer son IA et faire matcher encore mieux chaque personne à son coach, et enrichir sa base de contenus en parallèle des séances de coaching…

MooveOne n’a pour l’instant réalisé aucune levée de fonds depuis sa création, mais cette vision pourrait évoluer avec son expansion à l’international. Son équivalent américain, BetterUp, a d’ailleurs levé 103 millions de dollars mi-2019… En cette période difficile, la transformation des organisations passe inévitablement par l’embarquement et le changement de mentalités de tous les collaborateurs, ce qui nécessite une digitalisation et une démocratisation du coaching et de la formation dans toutes les entreprises pour les rendre accessibles au plus grand nombre…

* 15 postes ouverts d’ici à fin 2020 (techniques, sales, marketing, RH, client Success ; dont un directeur commercial et un DRH).

Lire aussi sur ALLIANCY :

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut quis elementum massa leo. pulvinar libero porta. Donec felis