Norton + Avast : une fusion en cybersécurité à 500 millions d’utilisateurs

NortonLifeLock (ex-Symantec) et Avast fusionnent pour devenir un leader de la cybersécurité pour les particuliers. Les 2 éditeurs cumulent 500 millions d’utilisateurs et visent 280 millions de dollars de synergies par an.

NortonLifeLock-(ex-Symantec)-et-Avast-fusionnentLa course à la taille critique parmi les éditeurs de solutions de sécurité pour le poste de travail n’est pas encore terminée. Deux acteurs de premier plan sur le marché de la cybersécurité auprès des particuliers annoncent leur fusion. NortonLifeLock, qui regroupe les marques Norton et LifeLock, acquiert un autre poids lourd du secteur, à savoir Avast (également propriétaire d’AVG). Les actionnaires d’Avast percevront cash et actions.

Les segments grand public et TPE encore peu protégés

La transaction valorise Avast entre 8,1 et 8,6 milliards de dollars. Et elle permet l’émergence d’un « leader global de la sécurité numérique et de la vie privée » selon les termes du communiqué conjoint des deux fournisseurs.

« Cette transaction est un énorme pas en avant pour la Cyber Sécurité des consommateurs et nous permettra à terme de réaliser notre vision de protéger et de donner aux individus les moyens de vivre leur vie numérique en toute sécurité », comment le DG de Norton, Vincent Pilette.

La nouvelle entité réunira ainsi plus de 500 millions d’utilisateurs de ses applications de sécurité, dont environ 40 millions de clients directs. Les deux entreprises estiment en outre être à l’avenir en capacité d’accélérer leur innovation sur ce marché.

Bien que mâture en termes de taux d’équipement, les marges de croissance sur le segment du grand public restent conséquentes, juge l’état majeur d’Avast, et ce dans un contexte d’accroissement de la menace cyber.

« À une époque où les cybermenaces mondiales augmentent, alors que la pénétration de la cybersécurité reste très faible, avec NortonLifeLock, nous serons en mesure d’accélérer notre vision commune de fournir une cyber protection holistique aux consommateurs du monde entier », souligne son PDG, Ondřej Vlček.

Grandir pour rivaliser avec Microsoft

Pour grandir encore, Norton et Avast mettent en avant la complémentarité de leurs solutions et expertises, au-delà « de la sécurité de base ». La firme américaine apporte notamment ses produits d’identité, et Avast les briques privacy.

Outre les particuliers, le nouvel acteur prévoit de se développer sur les segments des petites et très petites entreprises. La fusion doit également permettre de dégager chaque année 280 millions de dollars de synergies 

NortonLifeLock/Avast disposera de deux sièges dans le monde : Prague en République-tchèque, berceau d’Avast, et à Tempe aux Etats-Unis. En matière de gouvernance, Vincent Pilette conservera le titre de directeur général. Le patron d’Avast prend lui le siège de président. Rappelons que NortonLifeLock est issu de la scission en 2014 de Symantec en deux entités, l’une spécialisée dans la gestion des données, et l’autre dans la sécurité. La division sécurité des entreprises était acquise par Broadcom en 2019.

En fusionnant avec le leader européen Avast, NortonLifeLock complète donc sa couverture de marché, mais s’offre aussi un atout majeur pour rivaliser avec Microsoft. Sa solution gratuite, Windows Defender, intégrée à l’OS, constitue une sérieuse concurrence pour les éditeurs d’antivirus tiers.

Pour pouvoir rivaliser avec l’éditeur de Redmond, ceux-ci doivent se différencier avec des briques de sécurité à valeur ajoutée, notamment dans les domaines de la protection contre le vol de données, l’usurpation d’identité et la fraude.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elit. justo Donec lectus Praesent elit.