Cet article fait partie du dossier

IOT : Réinventer les objets connectés
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Objets connectés : le Printemps Haussmann parie sur l’expérientiel

Le retailer a passé un partenariat avec la société Smartech pour l’installation d’un espace permanent présentant une cinquantaine d’innovations tech parmi lesquelles une belle part d’objets connectés. Petit tour d’horizon.

Se réinventer tous les jours est un impératif pour survivre dans le retail où la concurrence fait rage. Car malgré la croissance rapide du ecommerce, les magasins continuent à jouer un rôle essentiel en aidant leurs clients à découvrir et tester de nouveaux produits. Le Printemps l’a bien compris, qui inaugurait fin 2022 dans son flagship du boulevard Haussmann à Paris un espace expérientiel de 120 mètres carrés, consacré aux produits tech, unique en France, venant remplacer celui de 70 mètres carrés installé depuis 2017.

Conçu avec le groupe londonien Smartech, l’espace met en avant une riche gamme d’innovations que les visiteurs peuvent découvrir, manipuler et essayer à l’aide d’écrans posés face aux objets, avant de se décider à les acheter. Cet espace sera en perpétuelle évolution suivant l’actualité et les nouveautés des marques ou du marché. Parmi les innovations présentées, les objets connectés sont à l’honneur. Issus d’entreprises innovantes de tout pays, ils vont de l’objet étonnant et amusant à celui plus pratique et fonctionnel, mais néanmoins agrémenté d’une imparable esthétique, l’idée étant surtout d’inviter la tech dans le quotidien des consommateurs.

Récompensé par le Prix du Leadership 2022 en décembre dernier pour avoir su mobiliser toutes les énergies afin de réinventer son groupe, le président du Printemps Jean-Marc Bellaïche déclarait à cette occasion : « Face à la concurrence, il va falloir « réenchanter » nos clients ; c’est le mot-clé que j’ai prononcé à mon arrivée ». Un réenchantement engendré avec trois initiatives : en retrouvant de la singularité – le fameux effet « Waouh » -, en réinventant la marque Printemps et en créant tous les week-end des événements « incroyables » ; en remettant l’humain au coeur du dispositif ; et enfin, par une omnicanalité également empreinte d’humain avec des personal shoppers au service des clients.

Notre sélection d’objets connectés de l’espace Smartech

MyEli

MyEli : bijou – bracelet ou pendentif – connecté au smartphone en Bluetooth grâce à une puce miniaturisée pour la sécurité des femmes (avec bientôt une version pour les hommes). Lié à une app mobile personnalisable, il permet d’alerter ses proches discrètement en cas de problème. Ceci, en configurant au choix l’envoi en un clic d’un SMS contenant la position GPS et un appel simultané à ses contacts, le déclenchement d’une alarme ou l’enregistrement audio de l’agression. Un double clic sur le bijou prévient, lui, les contacts par un SMS qu’on est en sécurité. MyEli a été développé par la start-up bordelaise éponyme en partenariat avec le Centre Aquitain des Technologies de l’Information et Électroniques (Catie).

Withings

Body Cardio : balance connectée de la société française Withings. En plus du poids et de l’IMC, elle analyse la composition corporelle (pourcentage de graisse, de muscle, d’eau et de masse osseuse) de l’utilisateur grâce à une technique scientifique appelée impédance biométrique. Elle mesure également la fréquence cardiaque à chaque pesée et propose désormais un nouvel indice de santé cardiovasculaire basé sur la vitesse d’onde de pouls pour fournir un suivi quotidien à domicile. La balance, qui peut se synchroniser via Bluetooth et Wi-Fi, inclue aussi la reconnaissance automatique de huit utilisateurs d’une même famille, un mode « grossesse » et une batterie rechargeable dotée d’une autonomie allant jusqu’à un an.

NOVA H1 Audio Earrings

NOVA H1 Audio Earrings : écouteurs sans fil à l’apparence de boucles d’oreille, incrustés dans une perle d’eau douce sur un clip plaqué argent ou or. Ils ont été créés par la start-up münichoise NOVA Products GmbH, dont le but est de rendre la technologie invisible mais pourtant hautement fonctionnelle et chic. Pour parvenir à ce résultat, elle a breveté une technologie, le Directional Sound, qui permet d’envoyer n’importe quel son depuis le lobe de l’oreille directement dans le conduit auditif, l’empêchant de se répandre et gardant ainsi la musique et les appels privés.

 

Cosmo Casque

Cosmo Casque : casque vélo et trottinette pour adulte de la start-up française Cosmo Connected. Il est équipé d’une visière relevable et de différents feux (position, détresse, freinage, clignotants) visibles à 180° et contrôlables via une télécommande ou un smartphone. Le casque est connecté à travers une application qui sécurise les trajets en les partageant en direct avec trois contacts d’urgence au choix ou en les prévenant automatiquement en cas de chute.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.