Payfit lève 90 millions d’euros pour simplifier la gestion des ressources humaines des PME en Europe

La start-up spécialisée en gestion de paie et des ressources humaines pour les PME Payfit a annoncé le 17 mars avoir bouclé une levée de 90 millions d’euros auprès de ses investisseurs. Installée en France, en Espagne, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Italie, Payfit souhaite poursuivre le développement de sa solution et recruter 250 nouveaux talents en 2021.

PayFit prévoit le recrutement de 250 talents en 2021, qui viendront notamment renforcer ses équipes produit. Déjà fort de 550 employés, PayFit compte atteindre 800 employés fin 2021 et 1000 fin 2022.

PayFit prévoit le recrutement de 250 talents en 2021, qui viendront notamment renforcer ses équipes produit. Déjà fort de 550 employés, PayFit compte atteindre 800 employés fin 2021 et 1000 fin 2022.

Avec un tour de table de 90 millions d’euros, qui s’ajoute aux 89 millions d’euros précédemment levés, PayFit souhaite poursuivre le développement de sa solution RH, de consolider son offre existante et d’accompagner son hypercroissance en recrutant 250 talents en 2021.. Cette levée de fonds est réalisée auprès d’Eurazeo et de Bpifrance via son fonds Large Venture, et soutenue par ses investisseurs historiques Accel, Frst et Xavier Niel, dans un contexte qui a mis en exergue l’importance des solutions digitales RH. Cinq ans après sa création, PayFit sert aujourd’hui plus de 5000 PME en France, en Espagne, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Italie, et compte 550 employés dans ses bureaux à Paris, Barcelone, Berlin et Londres. 

Dans l’enquête «Les RH au quotidien» réalisée en 2020(1) , les RH affirment dédier au moins la moitié de leur temps de travail à des tâches administratives. La crise sanitaire a montré l’importance de digitaliser les processus administratifs, et notamment ceux des ressources humaines, comme l’explique Firmin Zocchetto, CEO et cofondateur de PayFit :

« Pendant cette période, les responsables des ressources humaines ont dû gérer des sujets nombreux et variés, de la gestion de l’organisation du travail à l’accompagnement psychologique des salariés. Lors du premier confinement, du jour au lendemain, il a fallu intégrer à la paie les absences liées au COVID-19, le recours à l’activité partielle et le report des paiements de cotisations. Tous ces changements légaux ont été implémentés dans notre logiciel en deux semaines. Ceux qui n’étaient pas équipés et qui passaient du temps sur la saisie manuelle de données ont subi encore plus de pression car ils avaient moins de marge de manœuvre que les autres. Une PME digitalisée peut réagir plus rapidement, mieux gérer à distance et garder du lien social dans l’entreprise ».

Depuis le début de son aventure, PayFit a pour mission de digitaliser les processus paie et RH des entreprises européennes. Convaincu que les outils digitaux permettent aux PME de gagner du temps et de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée, PayFit considère la digitalisation comme un moyen d’être plus productif et plus performant. Pour les équipes RH, c’est l’occasion de travailler davantage sur les sujets de qualité de vie au travail, de formation et de gestion des carrières et des compétences. Ce sont ces missions-là sur lesquelles elles souhaiteraient passer du temps plutôt que sur la gestion administrative du personnel et l’organisation du travail (2). Utiliser une solution digitale permet de passer quelques heures sur des tâches administratives qui prennent habituellement plusieurs jours.

La crise sanitaire a permis d’ériger la digitalisation en véritable avantage compétitif pour nos PME européennes et de convaincre davantage de dirigeants. Mais si elle a subi une accélération , elle reste encore timide dans de nombreuses entreprises. Firmin Zocchetto, CEO et cofondateur de PayFit, affirme : « Il reste encore des dizaines de millions de PME qui souhaitent se digitaliser. Le marché est immense, et notre ambition reste la même : devenir la référence en matière de gestion de la paie et des ressources humaines pour ces PME. C’est d’autant plus important que la digitalisation sera un levier indispensable dans la relance de l’économie après la crise ».

Pour se faire, PayFit développe en permanence de nouvelles fonctionnalités et centralise aujourd’hui la paie, les déclarations sociales, les absences et congés, les notes de frais, l’intégration de nouveaux employés, l’annuaire des employés, etc.

Présent dans 5 pays en Europe (Allemagne, Espagne, Italie, France, Royaume-Uni), l’entreprise veut consolider sa position sur ces marchés. La paie est un processus extrêmement complexe, mais il n’est jamais assez automatisé. La solution veut réduire au maximum les frictions, pour faire gagner encore plus de temps à ses clients, aux RH et aux dirigeants.

En plus de renforcer les fonctionnalités existantes, PayFit prévoit d’en développer de nouvelles pour la partie SIRH. Des modules de réunions hebdomadaires et d’enquête auprès des salariés viendront par exemple compléter la solution. Ces développements se feront en interne mais aussi via de nouvelles intégrations avec d’autres acteurs de la digitalisation, tels que celles déjà mises en place avec Alan, Swile ou Qonto. Ces partenariats permettront de digitaliser l’ensemble de l’écosystème et pas seulement les clients.

Pour mettre en place ces nouveautés, PayFit prévoit le recrutement de 250 talents en 2021, qui viendront notamment renforcer ses équipes produit. Déjà fort de 550 employés, PayFit compte atteindre 800 employés fin 2021 et 1000 fin 2022.

Firmin Zocchetto, CEO & cofondateur de PayFit, explique : « 100% de nos clients font leur paie sur notre solution. Une grande partie d’entre eux ont l’enjeu de digitaliser les activités, et nous sommes légitimes pour les accompagner dans cette voie. Avoir en complément des modules RH aidera nos entreprises à toujours plus se digitaliser ».

« Nous sommes heureux d’accompagner PayFit dans cette nouvelle étape de son développement et de participer à l’élaboration des Ressources Humaines de demain. L’entreprise connaît depuis ses débuts une très forte croissance qui et nous sommes convaincus qu’elle se poursuivra. L’objectif d’Eurazeo est clair : accompagner et contribuer au développement des fleurons français et européens de demain » précise Yann du Rusquec, Managing Directeur d’Eurazeo Growth.

« Les PME françaises ont un besoin croissant de digitalisation, notamment de leur gestion administrative interne. Payfit est très bien positionnée pour répondre à ces enjeux sur les segments de la paie et du SIRH. Nous sommes très fiers de poursuivre notre accompagnement auprès de l’équipe dirigeante dans cette belle aventure » détaille Olivia de la Rivière, Growth Equity Investor au sein du fonds Large Venture de Bpifrance.

(1) : Enquête « Les RH au quotidien » réalisée auprès de 810 professionnels des Ressources Humaines en février 2020 par les Editions Tissot – page 13.
(2) Enquête « Les RH au quotidien » réalisée auprès de 810 professionnels des Ressources Humaines en février 2020 par les Editions Tissot – page 12.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *