[🎥Plus Forts Ensemble] avec Hakim Baka, cofondateur de Geev

Pour ce nouvel Ă©pisode de « Plus Forts Ensemble », Alliancy s’est entretenu avec Geev, la plateforme de dons d’objets entre particuliers. L’occasion de revenir sur le contexte dans lequel Ă©volue le don et les perspectives de dĂ©veloppement de Geev pour mieux gĂ©nĂ©raliser l’Ă©conomie circulaire.

« Le don a le vent en poupe depuis la crise » ! C’est en tout cas ce que constate Geev depuis l’irruption de la crise sanitaire. « Sur les 12 millions de dons depuis le lancement de notre plateforme en 2017, 6 millions d’entre eux ont Ă©tĂ© faits depuis janvier dernier », prĂ©cise Hakim Baka, cofondateur de la start-up. 

https://youtu.be/SxNwOtm4QQA

Parmi ces dons, il y a des meubles, de l’Ă©lectromĂ©nager, du matĂ©riel Ă©lectronique mais aussi et surtout des vĂŞtements. Un don sur cinq effectuĂ© sur la plateforme concerne un article vestimentaire et c’est en partie du, selon Hakim Baka, aux consĂ©quences directes de la « fast-fashion ». Cette tendance Ă  la surconsommation de textile qui fait que la plupart des gens ont beaucoup de vĂŞtements qui dorment dans leurs armoires.

Pour Geev, l’objectif est maintenant de viabiliser leur modèle Ă©conomique – lequel arrivant au stade rentabilitĂ© d’ici quelques mois. Pour cela, Hakim Baka Ă©voque un contexte lĂ©gislatif propice : depuis l’entrĂ©e en vigueur le 1er janvier 2021 de la loi anti-gaspillage qui impacte le commerce et la consommation dans leur ensemble. Cette loi prĂ©voit une obligation de reprise de produits commercialisĂ©s par les distributeurs au cas oĂą le consommateur souhaite les remplacer. Geev espère en ce sens proposer aux distributeurs de promouvoir leur service de dons auprès des particuliers avant que toute reprise ne soit engagĂ©e.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

↑