Pulsalys et Les Premières Aura lancent un programme start-up Deeptech 100% féminin

L’incubateur Deeptech lyonnais et stéphanois Pulsalys a annoncé ce jeudi 24 septembre s’être associé avec l’incubateur régional féminin Les Premières Aura afin de lancer en cette rentrée 2020 Strong(h)er : un programme de co-incubation pour inciter les femmes à prendre les rênes de start-up à fort contenu scientifique. 

Le programme Strong(h)er comprend 12 mois d’incubation chez Pulsalys, incluant 6 mois d’accompagnement par Les Premières Aura.

Le programme Strong(h)er comprend 12 mois d’incubation chez Pulsalys, incluant 6 mois d’accompagnement par Les Premières Aura.

Strong(h)er, officiellement lancé ce 24 septembre, est un programme d’incubation complet qui intègre les spécificités de l’entrepreneuriat féminin, autour d’ateliers collectifs et d’un accompagnement individuel renforcé en « soft skills ». Sa volonté ? Lever les freins et inciter, par un accompagnement dédié, les femmes à oser l’entrepreneuriat innovant, technologique et « à risque » des Deep Tech.

Chaque année depuis 30 ans, l’entrepreneuriat féminin affirme sa croissance, pour atteindre aujourd’hui près de 28 % des entreprises créées (source : Insee). Un taux de représentation en hausse mais qui tombe à environ 10 % dans le domaine des start-up et chute de manière vertigineuse dans le cas des start-up Deep Tech. Et ce alors que plus d’un quart des innovations du secteur, issues des racines de la
science, sont développées par des femmes au sein des laboratoires de recherche publique.

À l’heure où les quotas se multiplient, y compris parmi les fonds d’investissement, pour donner leur juste place aux femmes dans des positions largement représentées par des hommes, la prise en compte, en conscience et sans jugement, du poids de l’héritage sociétal est une nécessité pour s’engager dans l’évolution de la société et le changement des mentalités. Car, pour franchir le cap, et se révéler en tant qu’entrepreneure, il est parfois nécessaire de lever des barrières mentales, parfois mineures mais souvent bien ancrées, et de rassurer face à un entourage personnel et professionnel pas toujours incitatif.

Pour Sophie Jullian, Présidente de Pulsalys : « Par notre activité de constructeur de start-up Deep Tech, nous sommes régulièrement à la recherche de profils pour intégrer les projets de start-up aux côtés des chercheurs, en tant que CEO ou membre de board, et les lancer vers la réussite. Dans notre base d’entrepreneurs potentiels, 25 % sont des femmes, c’est un chiffre rassurant ! Pourtant, nos start-up sont encore largement portées par des hommes, et l’équipe dirigeante au complet est parfois 100% masculine… Sur nos 12 start-up créées depuis un an, seules 2 sont portées par des femmes… et celles qui ont franchi le pas d’entrepreneures Deep Tech y sont parfaitement à leur place. La mixité est un gage de réussite ! »

Le programme Strong(h)er est le premier dispositif en France à associer Deep Tech et entrepreneuriat féminin dans un parcours d’incubation complet et de longue durée. L’objectif est d’associer les forces de Pulsalys dans l’incubation de start-up à fort contenu technologique et de l’expérience des Premières Aura dans l’entrepreneuriat féminin pour inciter les femmes à se lancer dans la création d’une start-up Deep Tech, en identifiant les points de blocage, en les soutenant dans leur prise de risques.

Pour Marie Trouhet, Directrice de l’incubateur Les Premières Aura : « Depuis 10 ans, l’Incubateur accompagne les Femmes et les équipes mixtes dans leur projet de création de start-up innovantes
dans tous les domaines. Il existe cependant des thématiques où le modèle entrepreneurial manque de mixité comme le numérique, l’industrie ou la Deep Tech. Nous sommes persuadées qu’exclure les femmes de ces domaines, c’est se priver d’un point de vue porté par des femmes dans l’écosystème des nouvelles technologies. C’est pour cela que nous avons avec Pulsalys un enjeu et une volonté en commun : faire monter plus de femmes à bord des start-up Deeptech, comme l’ont déjà fait Alexia Desporte Richard – Popotte Duck et Sophie Brac de la Perrière – Healshape. »

« Le programme Strong(h)er que nous lançons avec Pulsalys a l’ambition d’aider plus de femmes de la Deep Tech à oser entreprendre. Au-delà d’un accompagnement technique (Financier, juridique, Marketing) nous aiderons les femmes engagées dans ce programme à lever tous les freins (ambition, leadership, confiance) pour créer des pépites technologiques avec à leur tête des femmes. Alors Mesdames, venez nous rejoindre et osez vous lancer ! » commente Ghislaine Torres, Administratrice de Premières Aura, Responsable de Femmes Business Angels Lyon et Membre de plusieurs Associations Entrepreuneuriales.

Strong(h)er est un dispositif qui intègre de l’accompagnement individuel, des ateliers collectifs, et donne aussi l’accès aux espaces de co-working des deux incubateurs. Il se structure en quatre grands items :

  • Un programme d’incubation mixte, destiné à donner toutes les clefs de la création d’une start-up Deep Tech (modèle économique, plan de financement, marketing de l’innovation…)
  • Un fort accent sur le développement personnel, pour révéler son potentiel entrepreneurial
  • Un travail personnalisé sur l’équipe dirigeante, de l’association chercheurs-entrepreneurs propre à la Deep Tech, à la recherche d’associé.e.s, ou encore la construction d’un board stratégique pour la start-up,
  • Un soutien actif à la recherche de financements, du concours I-Lab opéré par BPi aux premières levées de fonds

Modalités d’inscription : lors des sessions de recrutement organisées pas Les Premières Aura, deux fois par an (mars et septembre) ou au fil de l’eau.
Durée : 12 mois d’incubation Pulsalys, incluant 6 mois d’accompagnement par Les Premières Aura.
Financement : le programme Strong(h)er bénéficie du soutien financier de l’Etat via le PIA 3 grâce à la
labellisation « SIA » du Programme Croissance du Consortium Pouss@LYS dédié aux start-up Deep Tech.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo. at risus venenatis fringilla pulvinar quis, dolor id