RH : Remote lève 150 millions de dollars pour accélérer son développement

Remote, start-up américaine spécialiste des outils de gestion RH, a annoncé le 13 juillet une levée de 150 millions de dollars auprès d’Accel. Les fonds permettront notamment de lancer une nouvelle offre API à destination des services RH.

Marcelo Lebre et Job van der Voort, fondateurs de Remote.

Marcelo Lebre et Job van der Voort, fondateurs de Remote.

Remote, plateforme technologique RH et fournisseur de services pour les employeurs et de gestion d’entrepreneurs et employés internationaux, vient d’annoncer une levée de fonds de 150 millions de dollars lors d’un tour de table mené par Accel avec la participation d’investisseurs existants, notamment Sequoia, Index Ventures, Two Sigma, General Catalyst et Day One Ventures.

Le passage à ces nouveaux modes de travail a créé une demande sans précédent pour les services de Remote : depuis leur levée de 35 millions de dollars en novembre 2020, Remote a multiplié sa base de clients par 7 et a plus que décuplé son nombre d’utilisateurs. Le chiffre d’affaires de Remote a été multiplié par 65 au cours de l’année écoulée. Depuis novembre 2020, les effectifs sont passés de 50 à 220 employés, travaillant à distance dans 45 pays. Remote possède 100 % de son infrastructure mondiale, a des entités juridiques dans plus de 50 pays et prévoit d’avoir des entités juridiques pleinement opérationnelles dans plus de 80 pays d’ici la fin de 2021 – et dans le reste du monde d’ici la fin de 2022.

Désormais valorisée à plus d’un milliard de dollars, Remote annonce également le lancement d’une API Global Employee qui permet aux départements RH et de paie de tirer parti, au sein de leurs propres plateformes, des capacités et de l’infrastructure de Remote en matière d’emploi et d’intégration verticale. L’API Global Employee de Remote est utilisée par Rippling (plateforme de gestion des employés) pour permettre aux clients d’intégrer en toute conformité des employés internationaux, de consolider la paie nationale et internationale, ainsi que d’accélérer leur expansion mondiale.

« Grâce à notre partenariat avec Remote, les clients de Rippling peuvent embaucher, intégrer et payer quelqu’un n’importe où dans le monde – tout cela par le biais d’un seul système RH, avec un seul ensemble de rapports et d’analyses, et avec un seul endroit pour effectuer des changements d’employés dans le monde entier », déclare Parker Conrad, CEO de Rippling. « Nous avons choisi de nous associer à Remote en raison de leur infrastructure mondiale, de leur expertise interne en matière de gestion d’entités dans le monde entier et de leur stratégie visant à intégrer étroitement leur service aux autres systèmes commerciaux de leurs clients. La combinaison de Rippling et Remote donnera aux responsables RH l’assurance que leurs équipes internationales respectent toujours les lois locales en matière de fiscalité et de travail, et ce aux quatre coins du monde. »

Grâce à cette levée de fonds, Remote va étendre ses services de conseil pour inclure notamment un accompagnement autour des avantages sociaux mondiaux, la planification de l’intéressement au capital, le soutien en matière de visa et d’immigration, ou encore la relocalisation des employés. Remote prévoit de construire sa propre infrastructure de services financiers permettant de rationaliser et d’ajouter de la transparence et de la rapidité aux processus de paie internationaux, qui dépendent actuellement de tiers externes. Une évolution de la stratégie d’intégration verticale de l’infrastructure de Remote, consistera à inclure des paiements instantanés et des plans de paiement des options d’achat d’actions dans leurs services financiers, le tout au sein de la plate-forme Remote.

« Notre objectif est d’éliminer les obstacles à l’embauche internationale, de donner à nos clients les moyens de se développer et d’offrir un accès aux offres d’emploi partout dans le monde », affirme Job van der Voort, CEO de Remote. « Notre équipe d’experts a passé l’année dernière à développer notre infrastructure mondiale, afin de fournir des solutions aux défis juridiques internationaux complexes et, avec ce financement, nous ajouterons de nouveaux produits, services et partenariats. »

« Remote est au centre d’un changement profond dans la façon dont les entreprises embauchent. Leur nouvelle API Global Employee donne accès à leur solide infrastructure d’emploi mondial et à l’étendue de leurs connaissances, et aidera tout professionnel des RH à se développer à l’international à une vitesse jamais atteinte. », ajoute Miles Clements, Partner chez Accel. « La vision future de Remote en tant que fournisseur de services financiers consolidera les processus compliqués en une seule plateforme de confiance, et nous sommes ravis de nous associer au leader mondial dans la catégorie émergente du travail à distance »

En plus du lancement prochain de l’API Global Employee, Remote s’est associé à Greenhouse, système de suivi des candidats et logiciel de recrutement, afin d’intégrer leurs données sur les employés et d’accroître la vitesse et la précision du processus d’intégration des clients de Remote.

L’embauche à l’international a toujours été un processus coûteux et lourd qui n’était accessible qu’aux multinationales disposant de grandes équipes RH. Avec Remote, les entreprises peuvent employer des talents dans le monde entier grâce à une plateforme de services mondiaux de paie, de fiscalité, d’avantages sociaux, de légalité et de conformité. Gratuit pour les entrepreneurs internationaux, avec une tarification débutant à 149 dollars par mois pour les start-up en phase de démarrage, Remote offre un niveau d’expertise, de protection de la propriété intellectuelle et de main-d’œuvre mondiale.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *