Studio by Sia Partners investit dans la start-up Happydemics

Le fonds Studio de Sia Partners a annoncé le 3 décembre investir dans la start-up Happydemics, spécialisée en collecte et analyse d’opinions. Grâce au soutien financier et opérationnel de Sia Partners, Happydemics a pour objectif de développer son offre à destination des grands groupes en France et à l’étranger.

Tarek Ouaguini et Nicolas Trabuc, fondateurs d'Happydemics.

Tarek Ouaguini et Nicolas Trabuc, fondateurs d’Happydemics.

Créée en 2015, la solution Happydemics est conçue pour répondre aux besoins d’agilité et d’accessibilité du marché, avec la même crédibilité scientifique que des processus longs, complexes et coûteux. Happydemics transforme le modèle du marché des études en mettant à disposition des entreprises une plateforme qui automatise entièrement la conduite d’études : création assistée du questionnaire, diffusion au sein des espace médias pour collecter les réponses de 3 milliards de mobinautes dans 145 pays, et analyse des résultats à travers des algorithmes qui étudient les données recueillies et produisent des rapports PDF et vidéo pour maximiser la compréhension et le partage des résultats.

La plateforme comporte des fonctionnalités collaboratives et permet un accompagnement des clients à la demande. Elle repose sur ses capacités de ciblage d’une précision inégalée sur le marché des études. En exploitant le taux d’équipement mondial en smartphones (85%), l’entreprise accède instantanément à toute catégorie de répondants, notamment aux cibles difficiles à mobiliser dans les modèles traditionnels de sondages de type panels (jeunes, CSP+, zones géographiques difficiles d’accès).

Happydemics repense également la façon d’acheter des études avec un modèle compétitif et transparent basé sur l’achat de packs permettant à ses clients de couvrir plus de marchés tout en optimisant leur budget. Ce modèle permet aux clients de prévoir leur budget étude avec plus de précision et de l’allouer au même prix quel que soit le pays, là où un institut traditionnel travaille sur devis spécifique et propose des prix variant en fonction de la difficulté d’accès des cibles de répondants. Happydemics compte aujourd’hui près de 1400 utilisateurs, parmi lesquels Total, Danone, BNP ou encore Estée Lauder Elle réalise 40% de ses études à l’international et fait  des études d’opinion dans 145 pays.

La start-up bénéficiera du réseau des 1 700 consultants de Sia Partners qui pourront intégrer un volet d’étude d’opinion dans leurs missions, notamment sur des sujets stratégiques d’exploration de nouveaux business, de marketing, ou co-création et d’idéation. Happydemics s’appuiera sur l’implantation de Sia Partners dans 19 pays pour soutenir le développement de ses activités à l’international.

La dernière levée de fonds de Happydemics de 8M€, à laquelle le fonds Studio a participé aux côtés d’autres investisseurs notamment Adélie Capital, Fair/e, et Laurent Ritter, le cofondateur de Voodoo, va permettre à la start-up de renforcer son équipe commerciale pour adresser de manière plus massive les entreprises de toute taille : des scale up n’ayant pas l’habitude de recourir à des études d’opinion classiques mais qui sont sensibles à l’efficacité du modèle digital, aux grands groupes en recherche de solutions de recueil et d’analyse d’opinions clients ciblées et rapides, dans un environnement de crise où les budgets des équipes marketing sont restreints.

Tarek Ouagguini, fondateur de Happydemics déclare : « Grâce à ce partenariat stratégique, nous donnons corps à nos ambitions internationales en exploitant le réseau et l’expertise de Sia Partners qui nous permettra d’accélérer le déploiement de notre solution auprès de grands comptes dans plus de 19 pays. Pour Sia Partners, c’est l’occasion de prendre une avance supplémentaire dans la connaissance des marchés-clés de ses clients grâce à notre technologie ».


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Curabitur non odio libero Donec fringilla efficitur.