Le Symop s’engage auprès des industriels et déploie un dispositif ouvert de solidarité sectorielle

Le Symop, organisation professionnelle des créateurs de solutions industrielles, s’engage auprès de ses adhérents et de toute l’industrie en lançant un dispositif d’assistance et d’accompagnement en période de crise du Covid-19.

Le Symop s’engage auprès des industriels et déploie un dispositif ouvert de solidarité sectorielleCe dispositif a pour ambition de fédérer dans un élan de solidarité national tout en accompagnant les entreprises dans la sortie de crise. « Entre cessation d’activité et arrêt des entrées de commandes, l’industrie est frappée de plein fouet par la crise actuelle et se retrouve dans une configuration imprévue, inédite et inquiétante.

En tant qu’organisation professionnelle du secteur de l’industrie, notre responsabilité est de répondre à cette situation exceptionnelle par des décisions et des mesures qui le sont tout autant,
fondées sur l’ouverture, l’entraide, la réassurance et surtout sur les retours terrain », commente
Constant Bernard, Président du Symop.

Le dispositif déployé par le Symop, son comité de direction et ses équipes, en coordination avec
sa fédération, la FIM, et ses partenaires, repose sur 3 piliers qui répondent chacun à l’un des
grands défis auxquels fait actuellement face l’industrie française : la coordination et la synergie
avec l’ensemble des acteurs du tissu industriel, le besoin d’information en continu, , et la
préparation de la sortie de crise.

1. Création d’une communauté solidaire avec la bourse à l’entraide industrielle

Lancé en collaboration avec le GEPPIA (Groupement des Équipementiers du Process et du
Packaging des Industries Agroalimentaires et non-alimentaires) et complètement ouvert, ce
service de Bourse à l’entraide industrielle est disponible en ligne pour tous les professionnels(sans
adhésion ni inscription). Il a pour objectif d’aider concrètement les entreprises qui ont des
difficultés dans la continuité de leur activité en comptant sur la solidarité des autres industriels.
Fiabilité des chaînes d’approvisionnement, maintien d’activité des fournisseurs de matières
premières et de pièces de rechange, sous-traitance disponible, problèmes administratifs,… le site
apporte toutes les réponses nécessaires à la lisibilité du tissu industriel actuel, et donc à la
continuité d’activité.

2. Une FAQ interactive et des webinaires pour mieux comprendre les dispositifs gouvernementaux et la gestion des ressources humaines en période de crise

Afin d’aider les industriels et ses adhérents à mieux appréhender les différents dispositifs d’aide
gouvernementaux, parfois très complexes, le Symop a développé une série de FAQ et de webinaires pour anticiper et répondre à toutes les questions que peuvent se poser les responsables d’entreprises ou leurs équipes. Ce dispositif d’informations, disponible sur le site du Symop, a été mis en place par ses équipes en collaboration avec la Fédération des Industries Mécaniques (FIM), l’UIMM, et de nombreux autres partenaires qui se mobilisent quotidiennement pour répondre aux questions qui leur sont posées.

3. Favoriser la sortie de crise en accompagnant la reprise d’activité 

Dernier pilier du dispositif de solidarité déployé par le Symop, la mise en place d’un plan
d’accompagnement à la sortie de crise. « Nous n’en sommes qu’au début de la crise économique et il est aujourd’hui impossible de savoir exactement quand les investissements industriels reprendront. C’est précisément dans ces moments que nous devons adapter notre rôle d’organisation professionnelle et incarner pleinement un syndicat combatif et solidaire, au service de nos adhérents et de tout le tissu industriel. Pour ce faire, nous avons constitué une task force dont les missions prioritaires sont de défendre les moyens de production, d’anticiper et de comprendre la reprise des marchés, tant sur le plan des filières nationales que sur le plan international. La crise que nous traversons va accélérer de nombreuses transformations dans le secteur, et seul un travail collectif nous permettra de nous y préparer », commente Olivier Dario, délégué général du Symop.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Curabitur libero dapibus mattis risus. velit, fringilla non mi,