Les entreprises économisent 9 460 € par an par employé grâce au travail hybride

IWG, fournisseur mondial d’espaces de travail flexible, révèle aujourd’hui les résultats d’une enquête portant sur les bénéfices économiques du travail hybride pour les entreprises et salariés. Ce mode de travail permettrait d’économiser plusieurs millions d’euros par an.

Travail hybride Les entreprises économisent 9 460 € par an

L’adoption de plusieurs lieux de travail par les collaborateurs, comme des espaces de travail locaux, permet de réduire significativement les dépenses des entreprises. En réduisant le temps passé sur site, elles économisent sur les frais généraux traditionnellement fixes, notamment le loyer, le chauffage et le personnel d’appui. Selon la dernière enquête menée par IWG, cela représente une économie annuelle moyenne de 9 460 € par employé. Ainsi :

  • Une banque internationale comptant 200 000 employés économiserait 1,8 milliard d’euros ;
  • Une entreprise technologique de 20 000 employés économiserait 187 millions d’euros ;
  • Une société de services comptant 2 000 employés économiserait 18 millions d’euros.

Ces gains ne sont pas seulement générés par la réduction des services, ils peuvent également venir du changement d’emplacement des bureaux eux-mêmes. Avant la pandémie, les sites des entreprises étaient généralement implantés au cœur des métropoles, dans des centres-villes au m2 onéreux. Aujourd’hui, en souhaitant rapprocher lieux de vie et lieux de travail, on voit apparaître de plus en plus d’espaces de bureaux en zone périurbaine.

Pour aller plus loin : Découvrez nos articles sur le travail hybride

En permettant aux collaborateurs de travailler plusieurs jours par semaine depuis leur domicile ou un espace de travail local, ces derniers peuvent réduire drastiquement leurs coûts de transport. Confused.com a notamment révélé qu’avec le travail hybride, les employés économisent en moyenne 383 € par mois sur les trajets en train et les dépenses connexes et jusqu’à 150 € par mois s’ils réalisent ces trajets en voiture.

L’impact positif du travail hybride sur la productivité des employés est également une façon pour les entreprises d’améliorer leurs profits. Un sondage PWC réalisé en 2021 a révélé que 57 % des chefs d’entreprise ont vu leur entreprise gagner en productivité et en rendement suite à l’adoption d’une politique de travail flexible. Seulement 4 % ont déclaré avoir perçu une baisse de la productivité de leurs employés.

« Nous continuons de constater en France un engouement extraordinaire pour les solutions de travail hybride. Elles deviennent aujourd’hui la norme et cette pérennité n’est finalement pas étonnante, au vu des nombreux avantages qu’elle représente. Non seulement les employés bénéficient d’un meilleur équilibre de vies, mais ce modèle, en plus de réduire drastiquement l’empreinte carbone des territoires, représente également un gain économique énorme pour les entreprises et les collaborateurs », déclare Christophe Burckart, Directeur général chez IWG France.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.