Yogosha lève 2 millions d’euros pour soutenir sa croissance

La plateforme de Bug Bounty Yogosha a annoncé hier avoir bouclé une nouvelle levée de fonds auprès de OneRagtime, BNP Paribas Développement ainsi qu’auprès de ses investisseurs historiques dont Axeleo Capital. Grâce à cette levée, Yogosha va poursuivre son développement en zone EMEA, soutenir ses efforts en R&D et recruter de nouveaux talents.

Yassir Kazar, CEO de Yogosha.

Yassir Kazar, CEO de Yogosha.

Yogosha, pionnier du Bug Bounty privé en France, annonce une levée de fonds de 2 millions d’euros auprès de OneRagtime, BNP Paribas Développement ainsi qu’auprès de ses investisseurs historiques : Axeleo Capital, Starquest Capital et ZTP. Avec pour volonté de réduire l’exposition des entreprises aux cyberattaques, Yogosha va profiter de sa nouvelle levée pour accélérer son développement à l’international, structurer ses équipes et poursuivre ses efforts en R&D.

Cofondée en 2015 par Yassir Kazar (CEO) et Kevin Liagre (CTO), la plateforme de Bug Bounty Yogosha permet aux entreprises de toutes tailles d’identifier leurs failles de sécurité et de réduire leur exposition aux cyberattaques, sur tous types d’environnements, site web, API, application mobile, infrastructure, IoT…

A lire aussi : La plateforme du Bug Bounty YesWeHack en très bonne forme en 2019

En seulement 4 ans, Yogosha a gagné la confiance de nombreux acteurs clés du monde bancaire et du e-commerce. Pour atténuer sensiblement le risque cyber, la start-up s’appuie sur une large communauté privée de 500 hackers éthiques. Des chercheurs en sécurité rigoureusement sélectionnés pour leur expertise technique et leur capacité à documenter leurs recherches. Cette pratique agile de la sécurité a pleinement démontré son efficacité auprès de ses clients, parmi lesquels, Bouygues Telecom, BNP Paribas, Cdiscount, Galeries Lafayette, L’Oréal ou encore Swiss Life et Veolia.

En réalisant cette nouvelle levée, Yogosha souhaite étendre son offre aux pays de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), où de premiers contrats ont été récemment conclus, notamment avec une banque allemande et un groupe de e-commerce en Espagne. Afin de répondre à ses objectifs, la start-up entend poursuivre ses efforts de recherche et développement et structurer ses équipes avec de nouveaux talents, à l’instar de ses deux collaborateurs nouvellement arrivés : Fanny Forgeau, Directrice des opérations, ex COO de Linkfluence, et Christophe Marnat, VP stratégie et partenariats (EMEA), ex-chargé de mission à l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI), qui apporte plus de 15 ans de savoir-faire.

“Nous sommes ravis de ce nouveau tour de table qui valide et la pertinence de notre approche et nos choix pour le développement de Yogosha. Après un dernier trimestre 2019 avec une croissance mensuelle à trois chiffres, nous allons à présent renforcer notre déploiement à l’international.” déclare Yassir Kazar, CEO de Yogosha.

“Nous sommes heureux d’accompagner aujourd’hui Yogosha, une start-up ‘Made in France’ de la cybersécurité. Nous avons directement été séduits par les fondateurs et leur technologie répondant aux enjeux actuels de la protection des données confidentielles des entreprises et de celles de leurs clients. Yogosha est une société à très fort potentiel dans un univers ultra compétitif et la qualité de ses clients démontre son aptitude à résoudre les problématiques actuelles.” se réjouit Stéphanie Hospital, CEO et fondatrice de OneRagtime. 

“Nous renforçons notre soutien dans la société Yogosha à l’occasion de ce tour de table. La société a prouvé ces derniers mois toute la pertinence de son virage stratégique autour de sa plateforme déjà déployée avec succès chez plusieurs grands comptes à la pointe des pratiques cyber” précise Eric Burdier, founding partner d’Axeleo Capital.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero vel, sem, ut Aliquam quis, vulputate, massa pulvinar quis