API : sept domaines d’action pour un numérique responsable

Le Collectif API Thinking a lancé fin 2022 le label « API Green Score » pour promouvoir la création d’API écoresponsables.

label « API Green Score »

Le numérique responsable passe-t-il aussi par les API ? Oui, si l’on en croit le Collectif API Thinking qui a lancé en fin d’année dernière le label « API Green Score » pour promouvoir la création d’interface de programmation d’application écoresponsables.

L’API Green Score est une boîte à outils pour aider les utilisateurs, concepteurs et propriétaires d’API (application programming interface ou « interface de programmation d’application ») à se poser des questions sur l’impact numérique de leur API sur l’environnement. Elle est constituée d’un guide de bonnes pratiques, afin d’inciter à la transition écologique de façon concrète, et du tout nouveau label « API Green Score » qui atteste de l’écoconception des API.

A lire aussi : Boavizta aide les entreprises à évaluer l’impact du numérique

Sept domaines ont été passés au crible pour une analyse à 360° de chaque API. Le premier concerne le cycle de vie des API et promeut le fait, par exemple, de réduire le nombre de versions d’API, d’unifier le catalogue d’API, de créer un référentiel consommateur et d’identifier les API à usage unique. Le deuxième domaine est relatif à l’échange de données : il recommande les échanges avec la plus petite taille suivant la taille de la charge utile de l’API, et met en avant les principes de l’API « Customer Centricity » notamment.

Le troisième touche aux données. Il s’agit d’optimiser les requêtes pour limiter les informations renvoyées, de ne collecter que les données requises, de ne fournir que les données modifiées, d’utiliser le cache, de communiquer sur la taille de la charge utile et d’utiliser des API situées à proximité de leurs consommateurs.

Une démarche de sobriété appliquée aux API

La quatrième thématique a trait à l’architecture. Elle fait la promotion de l’architecture des événements et incite à filtrer les données dans la charge utile. Le cinquième domaine est celui des outils. Il permet de définir une base de critères de notation, de fournir des KPI (nombre d’appels, taille de la charge utile, nombre d’équipements utilisés…), d’évaluer la consommation d’énergie pour une API et de connaître l’impact du langage sur la consommation d’énergie.

L’avant-dernier domaine, celui des infrastructures, recommande d’utiliser une infrastructure adaptative, et de recourir à un minimum de fournisseurs de cloud entre le consommateur et le backend. Il préconise également d’être proche du centre de données, et de définir quelles actions sont les plus pertinentes pour réduire l’impact des API.

Enfin, le dernier domaine est celui de la communication. Il incite au partage des critères d’évaluation et des méthodes, et d’adapter la communication de chaque persona.

Produire encore plus de livrables sur les API

Créé en mai 2020, le collectif API Thinking est le seul collectif français sur les API regroupant les acteurs francophones (clients finaux) de l’écosystème API. Gratuit pour ses membres, il permet à tous les clients finaux d’échanger, de partager leurs expériences entre eux. Les acteurs tant business que métiers de tous secteurs d’activité se côtoient dans un espace de discussions libre.

Tous les mois, des chantiers (groupe de travail) se regroupent pour avancer sur des sujets autour des API (cas d’usage, gouvernance, architecture, sécurité, API numériquement responsable et API Management). Une fois par trimestre, une session plénière est organisée avec la totalité des membres dans le but de faire un point sur les derniers mois, mais aussi d’écouter des retours d’expériences (des membres ou partenaires).

Le collectif ambitionne désormais de sortir encore plus de livrables pour faciliter les approches sur les API et partager ses connaissances en créant de nouveaux chantiers et projets. En parallèle, il souhaite aussi avancer sur les tendances émergentes, comme celles du Green IT. Par exemple, au sein du chantier API Management 360°, il prépare la sortie d’un comparatif des solutions d’API Management qui sera orienté vers les utilisateurs finaux.

Julien Bichon, le fondateur

Depuis 2008, Julien Bichon travaille au sein du groupe BPCE, à différents postes à responsabilité. Il a rejoint le 3 janvier 2023 le groupe BNP Paribas. Il a développé une réelle expertise sur les API, sur lesquelles il travaille depuis 2017. D’abord en tant que responsable de l’offre Open API (BPCE) puis, à partir de février 2021, dans le cadre du programme Open Platform and APIs (BPCE SA). En mai 2020, Julien décide de regrouper des personnes travaillant sur les APIs en premier lieu dans le secteur Banque-assurance-fintech : le Collectif API Thinking vient de naître ! Il ouvre rapidement ses portes à tous les secteurs d’activité : aéronautique, retail, énergie…

En juin 2021, Julien co-crée également avec Accetal « France API », le premier évènement francophone dédié aux APIs. La première édition a eu lieu le 14 juin 2022 et la seconde se déroulera le 13 juin 2023.


Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.