[Tribune] Comment l’automatisation et l’IA soutiennent-elles le secteur de la santé en pleine crise ?

La crise de la Covid-19 n’a pas uniquement bouleversé l’économie mondiale, le monde du travail et les industries, elle a également été un cataclysme pour le secteur de la santé. En effet, la pandémie a nettement accéléré la transformation digitale dans le secteur de la santé dont la dépendance aux technologies et aux données s’est considérablement accrue. Une tribune de Dominique Duquennoy, Customer Success Director Blue Prism.

Dominique-Duquennoy,-BluePrism

Dominique Duquennoy, Customer Success Director Blue Prism

Rappelons que les premiers cas de Covid-19 ont pu être détectés grâce à l’automatisation intelligente. C’est l’algorithme d’IA de BlueDot qui a lancé l’alerte quelques jours avant les communications officielles. La propagation rapide du virus a mis en lumière le champ des possibles dans la santé ouvert grâce à l’IA et l’automatisation. Par exemple, les algorithmes d’IA facilitent grandement l’établissement des diagnostics, la prédiction du flux dans les hôpitaux tout en participant à la recherche de traitements.

L’automatisation intelligente et l’IA pour lutter contre la Covid-19

Au vu des nombreux défis que soulève la crise actuelle, l’automatisation et l’Intelligence Artificielle (IA) ont été appelées à la rescousse du secteur de la santé. Les organismes de santé utilisent déjà de nombreuses technologies : chatbots, assistants virtuels, automatisation de divers processus, téléconsultations. Elles permettent au secteur de la santé de rester efficace tout en offrant un niveau de soin élevé. À titre d’exemple, au Royaume-Uni, le NHS (National Health Service) a pu, grâce à l’automatisation, créer des processus de détection des anticorps, gérer efficacement leurs approvisionnements ou encore avoir une meilleure gestion / allocation des ressources de respirateurs artificiels dans les hôpitaux en fonction des besoins.

Ces technologies se sont avérées être une aide précieuse pour le personnel médical dans une période de crise sans précédent. L’automatisation intelligente couplée à l’IA peuvent permettre de combler les retards de livraisons, d’acheminement mais aussi les pénuries de personnels tout en gagnant en flexibilité.

C’est grâce à la collaboration avec les agents virtuels que les entreprises sont en mesure d’assurer la continuité de leur activité en cette période critique tout en palliant la défaillance du personnel. Si la technologie a un rôle clé dans cette crise, l’humain reste au cœur de la gestion de la pandémie.

Une gestion de la crise avant tout humaine

C’est indéniable. Nous assistons à une mutation de la relation médecin-patient avec le développement de la télémédecine, les chatbots, des plateformes de prise de rendez-vous. Mais si certains spéculaient déjà sur le remplacement des médecins par les machines, la crise actuelle a témoigné de l’importance du personnel médical qui n’est pas près d’être remplacé par des robots. Au contraire, l’intelligence artificielle a vocation à consolider les échanges liant le praticien à son patient, en le délestant de la supervision de l’imagerie médicale par exemple. Plaçant ainsi les nouvelles technologies au service de l’humain.

Cependant, il est impératif d’améliorer le quotidien du personnel hospitalier. Dans le contexte actuel, il est impensable qu’il passe plusieurs heures de la journée sur des tâches administratives. L’automatisation est plus qu’indispensable afin de laisser les médecins et infirmiers se consacrer entièrement aux patients et aux soins. Cela permettra non seulement d’accroître l’efficacité, mais également d’améliorer le moral des équipes et des patients : une dimension non négligeable en cette période.

L’automatisation pour protéger les données et la disponibilité du système d’information

Sous une forte pression, les hôpitaux sont une cible privilégiée pour les hackers encouragés à extraire les données de santé et les ransomware. Le 23 juillet dernier Doctolib a été victime d’une fuite de données personnelles suite à une attaque malveillante. Des informations personnelles (nom, prénom, sexe, adresse mail, etc.) ont pu être consultées de façon frauduleuse. Le CHU de Rouen a également été victime d’une cyberattaque, paralysant l’ensemble de son système informatique en novembre 2019. C’est pourquoi l’automatisation s’avère également une alliée pour prévenir efficacement des attaques malveillantes en systématisant testes et contrôles des systèmes.

A lire aussi : L’intelligence artificielle pour une gestion sanitaire plus résiliente ?

La crise que subit le secteur de la santé nécessite d’investir de façon conséquente pour protéger les hôpitaux et d’autant plus dans une période critique telle qu’actuellement. Certes, la sécurité complète n’existe pas, mais l’automatisation va se révéler vitale.  A titre d’exemple, elle se révélera utile dans la sécurité informatique afin d’atteindre des objectifs d’exhaustivité, de standardisation et de régularité qui sont clés dans ce domaine ; allant ainsi de l’installation automatique de patch de sécurité à l’extension de l’exhaustivité des tests de pénétration / intrusion voire même d’identification de comportements anormaux (trafic réseau inhabituel, machine plus gourmande en ressources…)

Tous ces enjeux, nous devons y faire face en temps réel et il convient de faire tout son possible pour soutenir le personnel médical qui est en première ligne dans la lutte contre la pandémie et doit s’adapter en permanence à son évolution. Pour répondre au mieux aux besoins de demain, les méthodes traditionnelles devront laisser la place à l’innovation. L’automatisation et l’IA sont un duo incontournable pour gérer de façon optimale les problèmes immédiats engendrés par la crise tout en préparant l’ère post-covid et en libérant plus de temps pour l’humain


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

massa commodo efficitur. facilisis libero sem, tristique pulvinar commodo felis diam Aenean