Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Mobilité, un challenge stratégique et incontournable

Les habitudes prises dans la vie quotidienne s’installent dans l’entreprise. Ainsi, les salariés ont adopté les terminaux mobiles, les smartphones ou les tablettes, pour un usage professionnel. Face à ce phénomène, les directeurs des systèmes d’information doivent encadrer les usages sans imposer trop de contraintes aux utilisateurs. Des solutions de gestion et de sécurisation ont été développées pour répondre à cette problématique.

 

Mobilité : un challenge stratégique et incontournableL’arrivée des terminaux mobiles dans l’entreprise a participé à la décentralisation du travail. Les salariés se déplacent davantage, sans vouloir être coupés de leur firme. Désormais, ils veulent avoir accès à leurs données et à leurs applications partout, tout le temps et sur n’importe quel appareil. Une simple connexion à Internet peut d’ailleurs leur offrir les mêmes services que leur ordinateur fixe de bureau. Si cela simplifie leur façon de travailler, c’est en revanche une contrainte complexe pour les directeurs des systèmes d’information (DSI). Comment assurer la sécurité des informations de l’entreprise dans ces conditions ? Comment gérer la multiplicité des terminaux ? Des outils informatiques facilitent ces tâches.

Si les entreprises savent bien intégrer les ordinateurs portables traditionnels, il en va autrement des nouveaux terminaux, tels les smartphones et les tablettes. Leurs systèmes d’exploitation, comme Android ou iOS, ne sont pas toujours maîtrisés par les DSI : « Il est plus difficile de les administrer, et les pannes ne se traitent pas de la même façon qu’avec Windows de Microsoft, plus répandu en entreprise », observe Boris Bachkine, responsable du développement des ventes Workplace Systems chez Fujitsu. Mais les employés ne se satisfont pas toujours du matériel mis à leur disposition, et préfèrent parfois utiliser leurs propres appareils (lire aussi :  » Êtes-vous « BYOD » ou « AVEC » « ).

 

Contrôler les terminaux mobiles

La difficulté réside dans l’encadrement, par l’entreprise, de leur usage, sans être trop contraignant. « Il est moins coûteux, dans un premier temps, de laisser faire les utilisateurs », admet Jean-Daniel Pecqueur, responsable des ventes chez Kaseya, qui propose des solutions de gestion des systèmes informatiques. Mais ne pas maîtriser ces terminaux présente des risques pour les données professionnelles stockées, en cas de perte de l’appareil, ou si certaines applications y accèdent. « Il est possible d’y mettre un “agent” pour savoir ce qui est installé sur chaque terminal, et au besoin effacer ou bloquer des données, explique Jean- Daniel Pecqueur. C’est le principe du Mobile Device Management [MDM, gestion des terminaux mobiles]. L’entreprise peut ainsi donner accès uniquement à un bouquet d’applications qu’elle aura validées. »

 

à suivre …

 

Pour découvrir l’intégralité de cet article, profitez de notre offre découverte ou abonnez-vous et recevez le numéro 3 d’ALLIANCY le mag.

Cet article est extrait du dossier « Mobilité » du n°3 d’Alliancy le mag – Découvrir ce dossier